Livret A, assurance-vie… : voici quels sont les placements à favoriser pour ses enfants

Pour protéger sa famille des imprévus et des coups durs, les épargnes sont souvent celles qui entrent en jeu. Mais quels sont les placements qui sont à privilégier pour nos enfants ?

© zuchero – Fotolia-Livret A, assurance-vie… : voici quels sont les placements à favoriser pour ses enfants

Livret A et autres placements sont souvent mis en balance pour le choix d’une épargne sûre et viable. Il peut s’avérer difficile de choisir le meilleur placement, celui qui assurera le mieux l’avenir et la sécurité des générations futures.

 

En effet, placer son argent ce n’est pas seulement pour pouvoir arrondir les fins de mois ou préparer un gros investissement. C’est aussi penser au futur et notamment à celui des enfants. Or, nous allons voir quel est le meilleur placement à faire en ce sens. Nos confrères du Nouvel Obs et les experts de MeilleurTauxPlacement ont étudié la question sous tous les angles.

 

 

La rédaction d’Objeko vous propose donc une vision synthétique de cette affaire. Livret A, assurance-vie ou autres placements, découvrons lesquels sont à privilégier pour nos enfants.

 

Quels placements pour les études, pour l’avenir de nos enfants ? Livret A, assurance-vie…

 

Pas toujours évident de se décider pour faire des placements à long terme. En effet, certaines épargnes rendent les fonds indisponibles pendant un certain temps. D’autres offrent la possibilité de faire des retraits et des dépôts quand bon nous semble mais parfois, les intérêts en subissent les conséquences.

 

Mais avant de rentrer dans de tels détails techniques, comparons d’abord les épargnes préférées des Français. Le livret A et l’assurance-vie font partie des plus populaires. Mais en quoi sont-ils compétitifs ? Jouent-ils vraiment dans la même catégorie ? Faut-il miser sur ces deux modes d’épargne en même temps pour assurer l’avenir de ses enfants ?

 

Ce sont évidemment toutes ces questions, et bien d’autres encore, qui entrent en compte pour le choix de la meilleure épargne. Et la première chose à savoir, quand il s’agit d’épargner pour ses enfants, c’est qu’il faut s’y prendre le plus tôt possible. Notamment pour des raisons fiscales, précisent les confrères d’Objeko, pour éviter que le don soit reconnu en tant que donation et que l’Etat ne taxe cette transaction.

 

 

Une combinaison gagnante pour un avenir serein

 

Justement, tous les placements ou presque sont ouverts aux mineurs. Et surtout les plus importants, le livret A et l’assurance-vie. Or, le livret A étant plafonné, l’assurance-vie semble la plus indiquée pour assurer l’avenir des enfants, nos lecteurs en conviendront.

 

La solution idéale sera donc de combiner les deux épargnes pour vos descendants. Le livret A sera disponible à l’usage de votre enfant dès qu’il aura atteint ses 18 ans. Tandis que son accès aux fonds de son assurance-vie peut être repoussé à ses 25 ans. Enfin, vous pourrez également conditionner son versement à des projets de vie sérieux. L’achat d’une voiture par exemple.

 

Les épargnes de vos enfants peuvent se remplir très vite si vous vous y prenez suffisamment tôt. « En plaçant 100 euros par mois sur un produit rapportant 4 % annuel, on obtient près de 15 000 euros au bout de 10 ans et près de 25 000 euros au bout de 15 ans. », indiquent notamment nos confrères chez Nouvel Obs, en partenariat avec MeilleurTauxPlacement.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Meilleurtaux (@groupe.meilleurtaux)