Livret A, LEP… L’inflation explose, voici les hausses de taux attendues pour votre épargne

Entre le conflit en Ukraine et la hausse des prix, les Français ont le moral en berne. Soucieux d'économiser, ils misent sur leur compte d'épargne pour y parvenir. Or, les maigres espoirs qu'ils nous rapportent quelque chose se réduisent en fumée. Que va-t-il passer ? Objeko fait le point !

© DR

Livret A: Cette situation d’inflation dure et inquiète les autorités. Comment vont-ils pouvoir rassurer les Français ? On vous explique tout !

Livret A : l’inflation empêche d’épargner !

Après deux ans de protocole sanitaire, la France est dans un piteux état. À l’instar du moral des foyers les plus modestes, les politiques tentent de trouver des solutions adaptées. Par exemple, lors du premier confinement, le ministre de l’Économie avait vanté les mérites de sa méthode. Baptisée quoiqu’il en coûte, elle consistait à verser un salaire à ceux dont l’activité était temporairement à l’arrêt. Pris de court par le conflit en Ukraine, le gouvernement essaie de colmater les brèches. Mais comment faire lorsque l’inflation pulvérise des records ?

Ces plus de 5 % d’inflation ont un impact considérable sur notre pouvoir d’achat. D’ailleurs, durant la campagne présidentielle ou celle des législatives, chaque candidat semblait détenir l’antidote. Par exemple, du côté de la majorité, on nous promet un chèque alimentaire. Or, à peine élus, les députés de l’opposition préfèrent contrer les mesures de l’exécutif plutôt que trouver un compromis… dommage ! De fait, l’association 60 millions de consommateurs tire la sonnette d’alarme. Elle annonce que nous devons actuellement débourser pas loin de 100 euros par mois pour nous nourrir convenablement. La situation est telle que nous ne pouvons plus remplir leur compte d’épargne. Au contraire, afin de joindre les deux bouts, vous puisez dedans cher lecteur d’Objeko !

Le livret A est-il rentable lors de l’inflation ?

Depuis le mois de février, les détenteurs du Livret A déplorent que le taux stagne. Face à nos amis de Moneyvox, un expert jette un pavé dans la mare. « Le capital n’est plus préservé. » En quatre mots, il réussit à semer la panique autour de lui. Chez Objeko, on hallucine. C’est l’évidence, ce flashback du passé ne pourra laisser personne indifférent. « Il faut remonter aux années 1980 pour avoir un tel écart entre taux d’inflation et [celui] de rendement » du compte d’épargne le plus prisé par les Français.

En somme, si on comptait sur lui pour nous sauver du naufrage, c’est râpé ! Malgré tout, il y a peut-être une lueur d’espoir. Visiblement, dans quelques semaines, le taux du livret A va être revu à la hausse. Grâce à l’intervention de la Banque de France, on devrait arriver à mettre de côté nos soucis concernant l’inflation, et par ricochet ceux liés au pouvoir d’achat.

QUID du LDDS

Cher ami d’Objeko, vous possédez un Livret de développement durable et solidaire ? Malgré les belles promesses de votre banquier à son ouverture, vous avez sans doute constaté que son taux était stable. Pire encore, il n’a pas réussi à franchir la barre fatidique des 1 %.

Souvent comparé à son jumeau du livret A, il devrait lui aussi renaître de ses cendres. Avec un taux à 2 %, ceux qui ont placé les économies d’une vie dessus devraient enfin voir de la lumière au bout du tunnel. Hors de question que l’inflation ne réduise tous leurs efforts en purée !

Et le LEP alors ?

Lorsque vous avez pris rendez-vous avec votre conseiller, est-ce qu’il vous a parlé du Livret d’épargne populaire ? Certes, pour faire partie des rares privilégiés, vous devez y placer un certain montant. De son côté, son taux de 2,2 %, peut faire rêver.

Force est de constater qu’il n’a pas fini de titiller la curiosité de l’équipe d’Objeko. Multiplié par deux, son taux est sans doute le plus élevé de ce comparatif. Avec lui, l’inflation n’est qu’une formalité !

Deux derniers taux pour la route

Cher lecteur d’Objeko, si vous avez des clients du Crédit Mutuel dans votre entourage, emmenez-leur une bouteille de champagne. Se vantant d’être l’instigateur du Livret bleu, incessamment sous peu, il devrait s’aligner sur celui de son grand frère, le A.

Enfin, le Compte épargne logement (CEL) a du mal à atteindre les 1 % rassurez-vous, même si vous devez le mentionner lors de votre déclaration de revenus, il devrait bientôt y parvenir.