Livret A, LEP, PEL : quel est le meilleur produit d’épargne pour vous ?

Voici quelques conseils pour choisir le meilleur produit d'épargne pour vous...

© Camille Dubois-Retraite : un nouveau dispositif pour récupérer l’épargne que vous oubliez tous, les infos ici

Livret A, LEP, PEL : En France, on a de la chance. L’épargne réglementée permet à chacun d’entre nous de mettre de côté des dizaines de milliers d’euros en profitant d’une exonération fiscale. Mais tous les produits d’épargne réglementée se valent-ils ? C’est ce que nous allons voir tout de suite. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Avantage LEP pour le rendement

C’est évidemment la première question que l’on se pose quand on place de l’argent : combien cela va-t-il me rapporter ? Et bien, à cette question, on donne l’avantage au Livret d’épargne populaire. En effet, la rémunération du LEP est fixée à 4,60% net. Quand on sait que le livret A, plafonne à 2%, on est content de la différence. Concernant le PEL, on est à 1%, c’est encore pire. Mais alors pourquoi une telle différence ? Et bien, tout simplement parce qu’il est conçu pour protéger votre épargne contre la hausse des prix.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Steffy (@les_creations_de_steffy)

Il faut préciser que sa rémunération, est alignée sur la moyenne de la forte inflation annuelle au cours du 1er semestre 2022. Et, étant donné la hausse des prix actuelle, elle sera probablement encore relevée en février 2023. Bonne nouvelle, n’est-ce pas ? Mais le Livret d’épargne populaire ne s’adresse pas à tout le monde. En effet, il est spécifiquement pour les ménages les plus modestes. Il faut avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 20 297 euros pour une part de quotient familial.

Le PEL est bien pour le plafond

Outre ce que l’on gagne, les Français se demandent combien ils peuvent mettre sur le Livret. Et bien, sur ce point, c’est le PEL qui est le plus avantageux. En effet, il permet notamment de placer jusqu’à 61 200 euros au taux actuel de 1% brut, ou 0,70% net. Mais attention, ce taux devrait fortement remonter début 2023. En revanche, pour le PEL, il y a une petite contrainte. Vous devez verser au moins 540 euros par an, en échéances mensuelles, trimestrielles ou semestrielles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GROUPE AGDA (@groupeagda)

De 15 300 euros avant l’élection de François Hollande, le plafond du Livret A est passé à 22 950 euros. Alors qu’il promettait le double, sa promesse n’a pas été tenue. Celui du LDDS a, en revanche, bien été doublé, passant de 6 000 à 12 000 euros. Le CEL, lui, est limité à 15 300 euros, le LEP à 7 700 euros et le Livret Jeune à 1 600 euros. Comme vous le voyez donc, si vous avez beaucoup d’argent à mettre de côté, mieux vaut utiliser le PEL. Ce sera mieux pour vous.

Et au niveau de l’accessibilité ?

Et le vainqueur sur ce point, est le Livret A. Il faut dire, que c’est un compte bancaire universel par excellence. Toute personne présente sur le territoire français, quel que soit son âge, peut en détenir un. Il est également ouvert aux associations, aux syndicats de copropriété, aux organismes HLM. Le Livret Jeune, lui, est réservé aux jeunes de 25 ans et moins. Quant au LEP, nous avons déjà vu qu’il ne s’adressait pas aux ménages les plus fortunés. A vous de voir ce que vous cherchez maintenant. Vous avez les clés.