Loft Story truquée? Benjamin Castaldi balance tout, les ex candidats sont choqués !

Alors que Loft Story célèbre ses 20 ans sur C8, Benjamin Castaldi fait des révélations fracassantes concernant les votes du jeu. Ils auraient été arrangés selon lui pour sauver quelques candidats...

© Pierre Olivier/H2O Productions

Ce 08 avril 2021, C8 organisé une soirée spéciale en l’honneur de Loft Story. En effet, la célèbre émission de téléréalité fête ses 20 ans. La chaîne avait donc fait appel à Benjamin Castaldi, l’animateur de programme de ce genre. Réunis sur le plateau avec les anciens candidats, l’ancienne star de TF1 a d’ailleurs fait des révélations fracassantes. Des faits de trucage et de tricheries sont même évoqués ! Objeko revient donc pour vous sur cette déclaration plutôt surprenante.

Loft Story : Benjamin Castaldi balance tout

Un succès fulgurant

C8 avait effectivement décidé de mettre à l’honneur Loft Story qui, il y a 20 ans, explosait toutes les audiences sur les chaînes de télévision française. Pour l’occasion, un grand nombre d’anciens candidats étaient présents. Jean-Edouard, Christophe et Julie, Kenza, Steevy Boulay, Fabrice et Delphine n’auraient raté l’événement pour rien au monde. Mais certains grands noms ne faisaient pas partie de la liste. Ainsi Kimy, Philippe, Aziz et Laure n’avaient pas rejoint leurs anciens collègues. Pour les raisons que tout le monde connaît, Loana ne faisait pas non plus partie de l’aventure.

Néanmoins, l’ambiance semblait être à la fête. Benjamin Castaldi a donc passé en revue ses souvenirs concernant Loft Story. Pour rappel, les participants étaient enfermés dans le Loft et filmés 24 heures sur 24 durant de longues semaines. Mais durant cette soirée spéciale, Benjamin Castaldi faisait des révélations totalement fracassantes. Ainsi, la production aurait mis en place un ingénieux stratagème pour influencer les votes du public. Face à ces déclarations, certains semblent totalement ahuris. Objeko revient donc pour vous sur ce moment d’une grande intensité.

Des votes placés sous contrôle d’huissier

Benjamin Castaldi demande ainsi à tous de se rappeler comment fonctionnaient les votes du public.  » Au début, on appelait les gens à vous éliminer puis le CSA nous a demandé d’appeler les gens à vous sauver. Les votes à l’époque, c’était considérable. C’était 2, 3, 4, 5 millions par semaine. La finale, il y a eu, je crois 9 millions de votes. C’était énorme. Mais il y avait un huissier de justice qui contrôlait la validité des votes. Et on avait une latitude pour la fermeture des votes, autrement dit, si un candidat était bien placé, on pouvait arrêter les votes un peu avant « . Pour certains, c’est clair, il y avait de la manipulation. Kenza semblait d’ailleurs ne pas en croire ses oreilles :  » Donc c’était truqué « . Bien évidemment, dans l’esprit des participants, mais également du public, il s’agit d’une tricherie. Cependant, Benjamin Castaldi a souhaité apporter un petit bémol qui permettra de calmer quelque peu la furie de ceux qui se sentaient trahis.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Loft Story (@loftstorytv)

En tout cas, le débat fait grand bruit concernant Loft Story et les révélations de Benjamin Castaldi. D’ailleurs, deux anciennes candidates d’un autre jeu de téléréalité en avaient d’ailleurs discuté vivement récemment. Car dans cet autre programme, la question semblait également se poser Pourtant, elles n’avaient pas le même avis sur le sujet. Cindy Lopes et Émilie Nef Naf étaient loin d’être d’accord sur les suspicions de tricheries :  » Je ne sais pas d’où elle sort ça. Accuser une production de faire ça, c’est super grave. Je les connais, ils ont un service juridique béton, je ne m’aventurais pas là-dedans. Je préfère ne pas relever. Elle pense ce qu’elle veut personnellement, je ne pense pas comme elle « . Un avis très tranché de la gagnante de Secret Story lors d’une interview accordée à Pure People. 

Benjamin Castaldi : Des éclaircissements sur le sujet

Benjamin Castaldi expliquait en tout cas que sur Loft Story durant la saison 2, il y a eu quelques éléments perturbants.  » J’ai vécu un truc de fou, je fais mon appel aux votes, il est 21h15. Un copain m’appelle et me dit que les votes sont fermés. En fait, comment on voulait absolument sauver un candidat, on a fermé le vote. La candidate a été sauvée et c’est passé très bien à l’époque, ça n’a pas du tout été ébruité « . Mais les anciens candidats de Loft Story n’en démordent pas. Pour Stevie Boulay,  » Il y a quelque chose de malhonnête, les gens appellent le standard, il payait un appel. Ça, c’est attaquable « .

Ce à quoi Benjamin Castaldi a absolument tenu à répondre que la production de Loft Story ne pouvait être mise en cause.  » Non, ce n’est pas attaquable. Les votes étaient finis. Suite à cette aventure, l’huissier contrôle l’ouverture des votes et la fermeture des votes. Moi, j’avais comme consigne d’influencer le voting Dans votre saison, il y avait un tel engouement, que quand bien même on aurait essayé, c’était impossible « . Chacun semble donc devoir se faire sa propre opinion s’il y a eu réellement malversation ou pas. Même s’il semble évident que la production de Loft Story ait tout fait pour arriver à ses fins. Quant à Benjamin Castaldi, il était l’animateur du jeu. Et non pas le producteur. Il n’était donc pas en mesure de prendre la décision finale.