Lola Dewaere se confie sans tabou sur ses complexes et la chirurgie esthétique

Invitée sur le plateau de Laurent Ruquier, le public a tout de suite remarqué un changement sur le visage de la comédienne. Est-ce qu'elle est passée sur le billard pour améliorer son apparence ? On vous dit tout !

© Capture Facebook

Ce dimanche 15 mai, Lola Dewaere était invitée sur le plateau des Enfants de la télé. Sa présence n’est pas passée inaperçue, notamment au sujet de sa transformation physique. Est-ce qu’elle a fait de la chirurgie esthétique ? La réponse dans cet article…

Lola Dewaere, complexée : elle a eu recours au coup de bistouri…

Ce dimanche 15 mai, Lola Dewaere était invitée sur le plateau des Enfants de la télé, animé par Laurent Ruquier. Avant de se lancer dans la comédie, elle travaillait dans le secteur de l’immobilier. Mais, elle a toujours été attirée par le monde de la télévision. Très vite, la comédienne enchaine les rôles dans les films et les séries. Par exemple, depuis 2019, elle joue dans la série policière Astrid et Raphaëlle, qui allie une flic, elle, et une personne autiste, sa collègue. C’est franc succès et une troisième saison va se faire.

Mais, en dehors de son actualité, une autre chose a interpellé les téléspectateurs de France 2. En effet, elle a changé physiquement. Certains ont même eu du mal à la reconnaître. Alors, elle a pris la parole sur les réseaux sociaux pour mettre les choses au clair…

Un destin semé d’embûches

Lola Dewaere a été sincère et droit au but avec ses abonnés, car elle assume totalement ses choix. Voici ses propos : « Oui, j’ai mis de l’acide hyaluronique dans mes lèvres car très très complexée par une bouche qui était de travers depuis mon accident de voiture. Ça fait une vingtaine d’années que je me trimballe un bout de pare-brise ‘oublié’ dans ma lèvre inférieure. À l’époque, les médecins, chirurgiens, s’étaient concentrés sur ma colonne vertébrale qui a été touchée dans ce grave accident de voiture… ‘oubliant’ un énorme bout de pare-brise dans la lèvre, raconte-t-elle dans sa story Instagram. Elle poursuit : « Le retirer aujourd’hui après toutes ces années serait une vraie boucherie, les chairs s’étant reformées autour du verre. Donc oui, je venais de me faire injecter le produit quelques jours avant l’enregistrement de l’émission. »

Lola Dewaere n’a pas toujours eu la vie facile. Son père s’est suicidé quand elle avait deux ans et elle a été victime d’un grave accident de voiture en 2001. Voici le témoignage glaçant qu’elle dira à l’un de nos confrères : « J’ai eu mon accident de voiture. J’étais follement amoureuse d’un mec, on sortait de boîte, et il s’est encastré dans un pylône. Il est mort quelques jours après, tandis que moi, après deux arrêts cardiaques, j’ai dû rester trois mois à l’hôpital. J’avais plusieurs vertèbres cassées, une fracture de la mâchoire, plus de dents du tout, plus de gencives non plus, et on ignorait si je pourrais remarcher un jour… »

Lola Dewaere décomplexe la chirurgie esthétique

Ainsi, Lola Dewaere est une femme de caractère qui ne se laisse pas faire. Elle recadre les donneurs de leçons : « Ça fait 3 ans que je fais ça, j’ai demandé à un chirurgien de me corriger ce problème en rééquilibrant les volumes de ma bouche. Merci à vous tous de me mettre en garde sur la chirurgie esthétique mais de 1) Je ne suis pas contre si c’est bien fait. De 2) Merci, je suis une grande fille. De 3) ‘Ça se voit’, Heureusement, c’est le but. De 4) Décomplexons les femmes avec la chirurgie esthétique tant que c’est bien fait !! »

Par contre, Lola Dewaere na eu recours à la chirurgie esthétique que pour sa bouche et rien d’autre, contrairement aux rumeurs. « Quant aux gens qui me disent que j’ai touché mon nez, mes pommettes… Ne seriez-vous pas un peu marseillais ? Je vieillis, donc mes joues se creusent, le visage change. » Complètement « Transparente« , la chérie de Pierre-Edouard Bellanca ajoute : « Je comprends vos questionnements. J’aurais fait la même chose (…) Ça ne me dérange pas d’en parler car j’assume totalement. Non, ne vous inquiétez pas, je n’en ferai pas plus. Pas pour le moment ! Et puis vous n’avez pas été malveillants, donc j’avais envie de vous en parler. »