Lorie Pester à bout : elle dévoile le cauchemar que lui fait vivre sa fille et lance un SOS

Désespérée par le comportement sa fille, Lorie Pester appelle à l'aide des spécialistes de la petite enfance sur TikTok. Avec humour, elle évoque le "terrible two" de Nina.

© capture TF1

Lorie Pester n’en doutait pas, devenir maman ce n’est pas toujours une tasse de thé. Comme le soulignent sans doute tous les parents, c’est tout aussi merveilleux que cela peut être pénible. Et notre « meilleure amie » ne fait donc pas exception à la règle. Elle aussi fait l’expérience des difficultés de la maternité. Cependant, plutôt que de se lamenter dans son coin, elle fait le choix de tourner en dérision la situation et d’en profiter pour demander des conseils aux personnes les plus avisées. Objeko vous l’accorde, voilà une belle manière de relativiser.

La maman de Nina s’empare donc de son compte TikTok pour lancer un appel à l’aide sur les réseaux. Lorie Pester raconte son désarroi et demande aux spécialistes de la petite enfance de la rassurer. Notre chanteuse et actrice est sincèrement fatiguée, cela ne fait aucun doute. Mais elle est aussi prête à rire de tout puisque, rappelons-le, aussi difficile que puisse être cette période elle n’est que temporaire. Zoom sur cette vidéo qui fait le tour de la Toile depuis le 28 juin dernier.

Lorie Pester, une maman au bord de la crise de nerfs ?

Evidemment, il ne faut pas prendre les appels à l’aide à la légère. Néanmoins, il est possible de constater que Lorie Pester joue avec les internautes. Sans doute que si son message se voulait totalement sérieux, elle aurait pris le temps de consulter des professionnels de la petite enfance sans passer par ses réseaux sociaux. Cela étant dit, si elle prend tout de même soin de partager son désarroi sur la Toile, même sous couvert d’humour, il doit y avoir un fond de vérité.

En effet, Lorie Pester semble sincèrement fatiguée dans cette vidéo. Et Objeko n’est pas le seul magazine à le penser. Nos confrères du magazine Voici le pensent aussi par exemple. Et si certains de nos lecteurs l’ignorent, tous les enfants en bas âge passent effectivement par une période plus difficile que les autres pour leurs parents. Comme la maman de Nina évoque le « terrible two », certains parents évoqueront « la phase du non » ou encore « la crise des deux ans ».

Sur Instagram aussi, Lorie Pester s’était déjà mise en scène sous couvert d’humour pour parler de son manque de sommeil. En effet, il y a des nuits durant lesquelles elle ne parvient à ne dormir que deux heures parce que Nina en a décidé ainsi. Mais que voulez-vous, même si le sommeil la gagne, elle ne peut pas laisser sa fille livrée à elle-même alors qu’elle n’a pas encore tout à fait deux ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LORIE PESTER (@loriepester)

Un appel à l’aide face à une phase difficile

Comme pour l’histoire du manque de sommeil, Lorie Pester joue donc la carte de l’humour pour se plaindre discrètement et recevoir le soutien des internautes. Parmi les messages de ses abonnés, certains émanent même de professionnels de la petite enfance et sont particulièrement rassurants. Et ce sont donc ces mêmes messages que recherche indéniablement la maman de Nina quand elle poste cette vidéo sur TikTok, Objeko n’en doute pas.

« Sur Tik Tok, je vois plein de professionnels de la petite enfance qui nous donnent plein de conseils. J’ai une petite question le terrible two, ça dure combien de temps, s’il vous plaît ? Parce que voilà, il faut que je me prépare psychologiquement, ça fait déjà un petit moment que ça dure et elle n’a pas encore deux ans. Voilà, donc je crains le pire, donc s’il vous plaît, help, sauvez-moi, rassurez-moi. », confesse Lorie Pester dans cette vidéo entre rires et larmes.

@loriepesterofficiel #maman #momlife #momtok #MomofTikTok #fy #fyp #fypシ #pourtoi #foryou #fypage #fypシ゚viral #foryoupage #foryoupageofficial #humour #mums #mummy #terribletwo #bebe #bebestiktoks #bébé #question ♬ son original – LORIE PESTER

Des professionnels sont donc là pour la rassurer et lui proposer d’échanger en message privé. Ils parlent alors de « phase d’affirmation » et donnent ainsi un aspect plus positif à la crise que traversent Lorie Pester et sa fille. Mais d’autres commentaires, notamment des parents, répondent à la maman de Nina sur le même ton que celui présent dans sa vidéo. Indiquant donc qu’après le « terrible two », ce sont les terribles three, four, five…

Quoi qu’il en soit, nous n’avons pas besoin de réellement nous inquiéter pour Lorie Pester. Sa fille Nina et elle vont parfaitement bien s’en sortir et traverser cette « crise« . Une crise qui n’est donc qu’une phase essentielle à l’individualisation de l’enfant. La preuve que Nina grandit bien et qu’elle comprend qu’elle n’est pas réduite à une extension de la figure maternelle que représente sa mère.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LORIE PESTER (@loriepester)