Lorie Pester maman : ses confidences inédites sur la naissance inattendue de sa fille…

Interviewée dans les colonnes de "Parents" ce 22 mars, Lorie Pester faisait des confidences inédites sur la naissance de Nina, sa fille.

© Thibaud Moritz/ABACAPRESS.COM

Lorie Pester est une célèbre artiste qui fêtait ses 40 ans cette année. Chanteuse star des teenagers dans les années 2000, elle était aussi championne de patin à glace avant de se lancer dans la musique. Puis, au détour de ses premiers échecs commerciaux dans ce domaine, elle se lance dans une carrière d’actrice. La jeune femme a vite eu l’habitude de rebondir et de tirer le meilleur parti des opportunités qui se présentent à elle.

Cette mentalité de championne, Lorie Pester peut en être fière. D’autant qu’elle inspire aussi nombreux de ses fans. Malheureusement, dans sa vie privée aussi la star allait devoir faire face à des épreuves terribles. Atteinte d’endométriose, elle entamait un véritable parcours du combattant pour devenir mère. Encore une fois décidée à tirer le meilleur de cette tragique expérience, Lorie se fait porte parole de la maladie et elle témoigne sur son expérience sans détour.

C’est pourquoi, dans les colonnes de Parents, ce 22 mars dernier, elle acceptait encore une fois d’aborder ce sujet délicat. Et plus précisément encore celui de la naissance de sa fille Nina. Une autre aventure qui, les lecteurs d’Objeko s’en doutent, a eu son lot de complications.

Lorie Pester évoque son accouchement

C’est en apportant toutes sortes de détails étonnants que Lorie Pester étoffe son récit au sujet de son accouchement. D’une part, devenir maman a été plus compliquée pour elle que pour d’autres femmes. Car lorsque l’on souffre d’endométriose, cela crée parfois des complications plus ou moins lourdes. Le fait est que l’endométriose est une maladie qui est encore trop peu connue des médecins et qu’elle est diagnostiquée souvent trop tard. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui pousse l’artiste à prendre la parole sur le sujet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LORIE PESTER (@loriepester)

Aussi, dans les colonnes de Parents déjà, elle parlait de cette maladie qui lui a causé une grossesse extra-utérine, de nombreuses opérations et de concevoir sa fille avec l’aide de la P.M.A (la procréation médicalement assistée). « L’endométriose, pour faire simple, c’est une maladie qui touche les femmes. Ce sont des nodules qui se propagent un peu partout, là où normalement il ne doit pas y en avoir, et ça crée des douleurs atroces, des règles abondantes, voire parfois des hémorragies. Cette pathologie peut aussi entraîner des problèmes pour avoir des enfants. (…) J’ai été diagnostiquée assez tardivement. Et complètement par hasard, je me suis retrouvée à l’hôpital en urgence en raison d’une grossesse extra-utérine. En réalité, elle était due à l’endométriose, qui peut donc causer des grossesses extra-utérines. », détaillait Lorie Pester.

Ce n’est ensuite qu’en 2020 qu’elle met au monde Nina, sa fille. Mais Objeko vous le disait plus haut, ce n’était pas encore une fois une aventure qui allait être de tout repos.

Les détails surprenants du plus beau jour de sa vie

Loris Pester et son compagnon venaient de déménager. Ils quittaient Paris pour les alentours de Bordeaux. La comédienne était enceinte et elle avait encore 5 semaines devant elle avant la date du terme. Néanmoins, elle explique qu’elle avait pris soins de vérifier dans quel hôpital il faudrait qu’elle accouche si jamais Nina décidait d’arriver en avance. Et elle a bien fait puisque le jour de l’anniversaire de son papa, en août 2020, cette petite fille a décidé de se joindre à la fête.

Comme l’explique ainsi Lorie Pester, c’est de bon matin qu’elle perdait les eaux. Juste après que son compagnon ait soufflé ses bougies sur les brioches du petit-déjeuner. « On avait mis les bougies sur la brioche. Le soir on devait aller se faire un resto sur la plage, lui devait aller faire du surf dans la journée. Sauf que non parce qu’après avoir soufflé les bougies sur la brioche du matin, mon short était trempé. Et là, je regarde mon compagnon et je lui dis : ‘Je crois que je viens de perdre les eaux’. », racontait-elle. Mais ce n’est pas le plus atypique dans son récit.

En effet, Loris Pester souhaitait accoucher par césarienne et il fallait donc qu’elle soit à jeun pour son anesthésie. Alors, après six heures d’attente, elle peut enfin se faire piquer. Mais à six reprises, le liquide ne fait effet que du côté gauche de son corps ! Si elle rit aujourd’hui, elle était en colère le jour J. Enfin, elle raconte que le moment où sa petite fille a enfin été posée dans ses bras a été le plus beau moment de sa vie. Finalement, les lecteurs d’Objeko peuvent se rassurer, c’est une aventure qui finissait bien pour Lorie Pester, son compagnon et leur fille Nina. Ouf !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LORIE PESTER (@loriepester)