Les 12 coups de midi : Loris dévoile enfin ce qu’il va faire de sa cagnotte !

A peine arrivé sur le plateau de Les 12 coups de midi, Loris doit absolument se démarquer s’il veut arriver à nous faire oublier l’adorable Fifou Dingo. Du reste, il a des idées bien arrêtés sur ses gains. Avec lui, c’est carré !

Loris (Les 12 coups de midi) fait une déclaration fracassante sur sa cagnotte !
© TF1

Sitôt débarqué dans Les 12 coups de midi, Loris semble vraiment motivé comme jamais. D’ailleurs, on sait déjà ce qu’il fera avec son argent !

Loris, plus déterminé que jamais !

Aucun téléspectateur de Les 12 coups de midi ne pourra oublier le 5 octobre. Ce jour, le champion Bruno a dû céder sa place à Loris. Au vu de son magnifique parcours, personne n’aurait cru cela envisageable. Du moins pas avant un sacré bout de temps. D’ailleurs, avec fierté, Jean-Luc Reichmann nous rappelle que Fifou Dingo figure maintenant dans le Livre des Records. Pour l’instant, et Objeko espère pour plusieurs années, il détend un nombre de victoires jamais égalé ni en France, ni à l’étrange. Par excès d’orgueil ou de jalousie, d’autres maitres de midi comme Paul El Kharrat en profitent pour le tacler en douceur. Mais peu importe, avec sa cagnotte, il a plein de projets en tête. Et quelque chose nous dit qu’on n’est pas au bout de nos surprises avec lui. Invité récemment sur le plateau de TPMP, Baba avait essayé de le caser avec Matthieu Delormeau. Pour ou contre cette idylle ? C’est Bruno qui aura le dernier mot … et personne d’autre !

Un jeu hors-norme

Le remplaçant de Bruno est jeune. Il a seulement 20 ans. Certes, ça nous rappelle l’ascension vertigineuse d’un certain Wiki Paul. De son côté, Jean-Luc Reichman fait tout pour mettre à l’aise son nouveau héros. Il faut dire qu’en face, sur France 2, Laurence Boccolini fait absolument tout pour pulvériser l’audimat. Plus que jamais, le mari de Nathalie compte sur sa complice Zette pour trouver des questions renversantes. Quant à la redoutable épreuve de l’Étoile mystérieuse, Objeko croise les doigts pour le champion fabrique la bonne méthode pour en découvrir le plus possible.

Au contraire de Bruno, Loris n’est pas encore dans la vie active. En réalité, il a le temps avant de finir sa fac de médecine. Du reste, sérieux et mature, il connaît déjà sa spécialité. Ça sera cardiologue et pas autre chose. Alors qu’il s’apprête à passer le cap des quinze victoires, Jean-Luc Reichmann va tenter d’en savoir un peu plus sur les aspirations de son candidat. Les études, c’est bien joli, mais ça ne nourrit pas l’âme ! Comme toujours, il cible la question qui titille le plus la curiosité des téléspectateurs. Elle concerne…les gains ! « Avec ces presque 90 000 euros de cadeaux, peut-être des petits projets Loris ? »

Ce projet qui le fait rêver depuis toujours !

Voici venu le moment de découvrir quels sont les rêves enfouis de Loris. Avec des yeux d’enfant, il déclare à la caméra. « J’aimerais bien partir en Californie. Je ne suis jamais allé aux États-Unis, donc pourquoi pas. » Rassurez-vous, il compte profiter de nos joyaux nationaux, et notamment sur l’Ile de Beauté. « Et retourner en Corse aussi. Faire le tour de la Corse cette fois-ci » Très vite, l’animateur de Les 12 coups de midi est content et peut dormir tranquille. Il n’a pas de projets exubérants. En résumé, Objeko le trouve est à mi-chemin entre la cigale et la fourmi.

Pour l’anecdote, on se souvient comme Paul El Kharrat était devenu la risée de Stéphane Plaza. En plein enregistrement de Les Grosses Têtes, le BFF de Karine Le Marchand ne comprend pas que tout cet argent dorme à la banque. Qui sait, peut-être souhaitait-il se démarquer pour l’achat d’un bien immobilier ?

Et maintenant, que peut-on souhaiter à Loris ?

Capture d’écran (c) Les 12 coups de midi (c) TF1

Plus que jamais, le public se montre bienveillant à l’égard de son champion et lui souhaite que tout se concrétise. À seulement vingt ans, il a toute la vie devant lui ! Pour l’heure, Loris n’a pas encore deviné qui se cachait derrière sa (première) Étoile mystérieuse. En tout cas, il peut compte sur la rédaction d’Objeko pour le soutenir et l’aider à confronter les indices de cette dernière. À l’instar de Bruno qui révisait entre deux tournages, quelle est la méthode de l’actuel champion ? A-t-il les nerfs assez solides pour affronter le rythme de l’émission ? Dès qu’on a des nouvelles, on vous en donne. Suite au prochain numéro !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.