Lou Pernaut : « À ‘ça’ de se faire amputer », la fille de JPP face à une situation médicale CHOC

Lou Pernaut a été récemment confrontée à une situation traumatisante. L'une de ses amies s'est blessée sévèrement et elle a eu besoin de l'assistance des pompiers avant d'être conduite à l'hôpital. Cette jeune femme a frôlé la mort...

© par lagustais-Lou Pernaut : « À ‘ça’ de se faire amputer », la fille de JPP face à une situation médicale CHOC

Lou Pernaut profite de ses vacances avec ses amies. Mais une soirée a tourné au désastre et l’issue de ce drame aurait pu perte encore pire. En effet, c’est le choc pour la fille de Jean-Pierre Pernaut, ses amies mais aussi pour tous les internautes qui entendent son récit.

 

Evidemment, pas un événement aussi important ne peut se passer dans la vie de Lou Pernaut sans qu’elle le partage avec ses abonnés. Au passage, elle pousse un coup de gueule contre les pompiers, les ambulanciers mais aussi certains internautes qui minimisaient le drame.

 

 

Faisons le point sur cette mésaventure catastropheObjeko vous rapporte les propos de Lou Pernaut en contextualisant le drame que son amie a vécu.

 

Lou Pernaut s’empare des réseaux sociaux et raconte une horrible histoire

 

En vacances avec ses amies, Lou Pernaut ne pensait pas avoir à contacter les pompiers pour leur demander de l’aide. En effet, une sortie de boîte de nuit a mal tourné et voilà que l’une de ses amies s’est grièvement blessée le genou.

 

Sur le moment, elles contactent des proches et elles se font rassurer sur l’état de la situation. Même certains internautes interviennent pour minimiser la situation. Pourtant, Lou Pernaut prend les choses ne main et appellent malgré tout les secours.

 

Les pompiers interviennent et apportent les premiers secours à son amie. Résultat des courses, le genou est ouvert et un épanchement est sans doute à l’œuvre. Lou Pernaut pense qu’il est préférable de se rendre aux urgences mais les pompiers tentent apparemment de l’en dissuader.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lou Pernaut (@loupernaut)

 

En effet, les lecteurs d’Objeko savent sans doute que les hôpitaux français sont mis à rude épreuve. Pour tenir le choc, un nouveau protocole est mis en place. Ce dernier n’autorise l’accès aux urgences qu’aux cas les plus graves en somme, des cas de vie ou de mort. Ambulanciers et pompiers se laissent néanmoins convaincre par Lou Pernaut qui insiste. Et la jeune femme raconte ensuite, remontée, pourquoi elle a eu raison d’insister.

 

Une mésaventure qui aurait pu très mal tourner

 

« Heureusement qu’on a pensé à aller aux urgences. Il se trouve qu’elle avait une infection dans le genou qui s’est propagée dans toute sa jambe. Si on avait attendu deux ou trois jours de plus, elle aurait pu littéralement décéder parce que l’infection avait empoisonné tout son sang. Elle est à ‘ça’ de se faire amputer. », déclarait Lou Pernaut sur ses réseaux sociaux.

 

« Donc tous les gens qui m’ont dit que ce n’est pas parce qu’elle s’est pété la jambe en sortant de boîte qu’il faut appeler les pompiers et les ambulances’, bien voilà, ça vous apprendra quand on vous dit que la douleur de quelqu’un est importante. », postait-elle très remontée.

 

« Donc, pompiers et ambulances, vous attendez quoi quand on vous dit qu’il y a une personne qui est en train de vomir de douleur ? Vous attendez quoi pour venir la chercher ? Je ne sais pas, je ne comprends pas. C’est super dangereux. », avait-elle ajouté deux jours après l’accident de son amie. Objeko vous l’accorde, Lou Pernaut est remontée parce qu’elle a eu très peur. La fille de Jean-Pierre Pernaut n’a sans doute pas conscience de la dure réalité à laquelle les hôpitaux, les ambulanciers et les pompiers doivent se plier…

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lou Pernaut (@loupernaut)