Luc Besson : ce choix radical que l’acteur a pris avant son procès pour agression

Le réalisateur français a pris une décision radicale avant le verdict de son procès...

©PATRICK SEEGER / MAXPPP)

Il y a quelques heures, la cour d’appel a confirmé le non-lieu en faveur de Luc Besson, accusé d’agressions sexu*lles par l’actrice Sand Van Roy. Mais avant ce verdict, le réalisateur français a décidé de changer de vie. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Luc Besson accusé d’agressions sex*elles et de vi*ls

Le 18 mai 2018, l’actrice belgo-néerlandaise Sand Van Roy avait déposé plainte pour vi*l, quelques heures après un rendez-vous dans un palace parisien. La jeune femme accuse Luc Besson de lui avoir imposer une pénétration anale digitale, source d’évanouissement, malgré ses injonctions à arrêter. Le producteur a bien reconnu une liaison extraconjugale, mais il explique qu’il n’y avait pas contrainte. Il met notamment en avant un rapport vaginal consenti empreint de « douceur ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Luc Besson official (@luc__besson_)

Deux mois plus tard, l’actrice déposait une plainte pour d’autres viols et agressions sexuelles commis entre 2016 et 2018. Sand Van Roy estime que Luc Besson avait une emprise professionnelle sur elle. Avec des menaces de rétorsion sur sa carrière d’actrice. L’enquête préliminaire avait été classée sans suite en février 2019 par le parquet de Paris. Par la suite, une juge d’instruction avait ensuite été saisie du dossier.

Luc Besson change de vie

Deux ans plus tard, le 9 décembre 2021, une autre magistrate instructrice a rendu une ordonnance de non-lieu. Enfin, ce mardi, la cour d’appel de Paris a confirmé l’abandon des poursuites visant Luc Besson. A l’issue du délibéré, l’avocat du producteur a pris la parole. Il regrette ces quatre années perdues : »La cour a confirmé l’innocence de mon client. Une dizaine d’initiatives procédurales de Mme Van Roy se sont toutes conclues de la même manière. Luc Besson regrette ces quatre années perdues ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Luc Besson official (@luc__besson_)

Selon une information de Closer, le réalisateur n’a pas tardé à reprendre sa vie. Avant même la prononciation du non-lieu, Luc Besson aurait vendu son appartement parisien, situé avenue Montaigne. En effet, il a décidé de faire ses valises et de rejoindre Los Angeles. D’ailleurs, c’est là-bas, qu’il a débuté le tournage de son prochain film, DogMan. Pour rappel, dans ce long-métrage, c’est le jeune Caleb Landry Jones qui devrait tenir le rôle principal.

Sand Van Roy s’en prend à la justice française

De son côté, la plaignante n’accepte pas le verdict. En effet, Sand Van Roy a pris la parole sur les réseaux sociaux, condamnant fermement la décision de la cour d’appel. Elle accuse notamment la justice française de protéger Luc Besson : »Vous m’avez humiliée, diffamée, abimée à vie. Vous avez fait pleurer ma mère aujourd’hui et ça je ne pardonnerai jamais à votre pays. Vous avez réussi à détruite tout ce que j’aime. (…) Ne portez pas plainte. Surtout pas le jour des faits. Surtout pas contre Luc Besson. Ça y est. J’ai compris ». Evidemment, Me Antoine Gitton, l’un des avocats de l’actrice, a annoncé un pourvoi en cassation.