Lucie Lucas (Clem) victime de harcèlement, elle se confie dans “50′ inside” à propos de ses années lycée

Lucie Lucas n'a pas eu une adolescence de tout repos. Mais les obstacles rencontrés lui servent à briller encore plus fort aujourd'hui.

© Abaca

Lucie c’est la comédienne qui interprète le rôle de Clémentine Boissier, le personnage principal de la série Clem. L’actrice n’en était pourtant pas à son premier rôle en acceptant celui de Clémentine Boissier, cette jeune maman qui tombait enceinte à l’âge de 16 ans. Le lycée joue un rôle central dans les premiers épisodes de cette série. Et justement, ses expériences lycéennes ont été utiles à Lucie pour passer ses premiers castings. En effet, elle se confiait à ce sujet dans 50’ inside. Objeko vous raconte tout à ce propos dans cet article. Victime de harcèlement dans son adolescence, elle a su renverser la vapeur et faire des ses traumatismes des forces. Un récit inspirant pour tous les fans de la comédienne et de la série Clem.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucie Lucas (@lucie_lucas_comedienne)

Lucie est à la tête de Clem depuis de longues années 

Une série qui cartonne sur TF1 depuis plus de 10 car ce 19 avril, une nouvelle saison reprend enfin à l’antenne ! Certes, les audiences de la saison précédentes ont été en berne par rapport aux précédentes saisons. Mais les nouvelles intrigues qui arrivent seraient relancer la machine. Objeko ne peut que parier là-dessus en constatant l’enthousiasme des fans de Lucie sur les réseaux. D’autant qu’un nouvel acteur rejoint le casting pour la saison 11, Loup-Denis Elion, plus connu pour avoir été le compagnon d’Audrey Lamy dans Scènes de ménages !

Lucie commence sa vie professionnelle en tant que mannequin. Ses premiers pas au cinéma se font en 2007, lorsqu’elle tourne dans le film 15 ans et demi. Elle y donne notamment la république à Daniel Auteuil et à François Damiens. Ce n’est pas le genre de casting que l’ont oublie. Et encore mois quand il s’agit de son premier films ! Dans ce film, elle interprétait le rôle d’une lycéenne bien loin de celui de son personnage dans Clem. En effet, elle jouait le rôle de Karine, une lycéenne vraiment méchante envers ses camarades. Et comme elle le dévoile donc dans 50’ inside ce 17 avril, Lucie utilise l’une de ses expériences personnelles pour donner de la matière à son personnage.

C’est un procédé courant chez les acteurs que de s’inspirer de leurs vies ou de leurs entourages pour donner de la profondeur à leurs rôles. Mais pour Lucie, il avait été difficile de se replonger dans de douleurs souvenirs pour cela. Car Karine était le rôle d’une personne vraiment odieuse envers ses camardes du lycée. Objeko préfère vous préciser que c’était une personne qui ne lui ressemblait pas quand elle était elle-même lycéenne. Néanmoins, une personne qu’elle a tout de même bien connu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucie Lucas (@lucie_lucas_comedienne)

Un témoignage de harcèlement, un souvenir qu’elle a su tourner à son avantage 

Lucie raconte alors que lorsqu’elle était lycéenne, elle a été victime de harcèlement. Ce personnage de Karine qu’elle devait interpréter, elle l’a bien connu sous les traits de l’une de ses anciennes camarades d’école. L’actrice principale de Clem n’a donc pas manqué d’inspiration lors de son casting pour 15 ans et demi. Et cela a payé puisque c’est bien elle qui décroché le rôle. Aujourd’hui, malgré la période difficile qu’à dû être le lycée pour elle, Lucie réussie tout ce qu’elle entreprend. Talentueuse, sûre d’elle, responsable, militante, l’actrice est un modèle pour nombreux de ses fans. Engagée pour la sauvegarde de l’environnement, ce sont aussi des valeurs qui se retrouvent dans Clem. Or, ce n’est pas toujours évident de maintenir cette position pour plaire au grand public.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucie Lucas (@lucie_lucas_comedienne)

En effet, comme elle le disait dans une autre interview, il se peut qu’elle perde aux alentours de 2 000 abonnés à chacune de ses publications parlant d’écologie. Mais ce n’est pas cela qui va arrêter la jeune femme. Ses convictions sont inébranlables et comme pour cette période où elle était victime de harcèlement, elle sait faire de ses blessures des forces. Un talent qui demande du courage, Objeko en convient. Toutes les cicatrices morales ou psychiques que laissent la vie sur nous peuvent être autant de raisons de développer de nouvelles forces.

Pas de doutes, Lucie est une personne qui dégage une grande confiance en elle. De quoi inspirer toute les futures générations de lycéens et de lycéennes, qui militent déjà très tôt pour un monde plus respectueux de l’environnement par ailleurs. Le témoignage de Lucie fera écho aux souvenirs de nombreux téléspectateurs. Et son parcours prouve que tout reste possible malgré les épreuves traversées, aussi rudes soient-elles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucie Lucas (@lucie_lucas_comedienne)