Ludivine Rétory victime d’insultes racistes : son témoignage CHOC dans TPMP

La chroniqueuse Ludivine Rétory est victime de nombreuses insultes racistes sur les réseaux sociaux. Son témoignage nous a bouleversé.

© C8

Ludivine Rétory fait face à de nombreux détracteurs sur internet. Mardi 28 janvier, France 2 consacrait d’ailleurs sa soirée au reportage Noirs en France. Dans ce document, différentes  personnalités témoignaient des stéréotypes racistes qui circulent encore en France à l’égard des Français noirs. Yannick Noah, Karine Baste-Régis ou encore le chanteur Soprano n’ont pas hésité à faire part de leurs propres expériences.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Team Ludivine Rétory (@teamretory)

A cette occasion, Benjamin Castaldi a diffusé dans Le 6 à 7 le témoignage de Ludivine Rétory. La chroniqueuse a également beaucoup souffert de racisme en France. « Il y a des actes racistes évidemment. Mais je ne pense pas que la France soit fondamentalement raciste », a ainsi indiqué la chroniqueuse. D’ailleurs, chaque jour, elle fait face d’horribles injures sur les réseaux et dans la vie quotidienne. « Ça va être tout, que ça soit par rapport à mon accent… », a-t-elle débuté.

Ludivine Rétory a toujours su qu’elle voulait percer dans le milieu de la télévision. Alors, elle a tout fait pour s’accrocher à son rêve. “Arthur, c’était mon modèle par excellence quand j’étais jeune et donc j’ai commencé à 20 ans, à faire de la radio, j’étais sur NRJ Antilles. Ensuite, j’ai commencé la télé avec tous les médias locaux et il y a dix ans déjà que je travaille avec Canal + Antilles. », a en effet expliqué la jeune maman dans un entretien pour le compte Instagram Miss Togo France Diaspora. Mais le coeur a des raisons que la raison ignore…

Benjamin Castaldi n’en croit pas ses oreilles !

Car Ludivine Rétory a rencontré l’amour. « J’ai suivi l’amour, le père de mon fils, je suis rentrée à Paris et là, calme plat. Rien pour moi. Personne ne m’appelle. Personne me connait », a ainsi dévoilé Ludivine Rétory. “Je me suis dit ‘bon, c’est pas grave, je vais aller à Carrefour, le temps de faire rentrer l’argent à la maison. À un moment, Pôle Emploi ça s’arrête, ça ne dure pas tout le temps quoi. J’ai cherché des plans B.”, poursuit-elle en effet.

Heureusement, elle a fini par se faire une place dans le paysage audiovisuel. Mais elle ne s’attendait pas à devoir affronter autant de remarques déplacées et racistes. Ce vendredi 6 mai, la chroniqueuse Ludivine Rétory a passé en revue les pires insultes !

« Mes formes généreuses… On me dit : ‘C’est normal, en même temps, chez vous, ça se passe comme ça. Vous chez vous…’ C’est comme ça. C’est systématique. Ou par rapport à Cyril (Hanouna) : ‘Ah ben génial, avec tes belles lèvres de n*gr*ss*, tu dois faire de jolies choses.’ J’ai des choses assez sympathiques sur les réseaux », a ainsi fait savoir Ludivine Rétory. Ses interlocuteurs n’en croyaient pas leurs oreilles !

Ludivine Rétory: « C’est comme ça. C’est systématique. »

En effet, l’agression raciste de deux personnes voilées à Rodez avait déjà suscité beaucoup d’émoi. Ludivine Rétory a ainsi rebondi, en expliquant à Benjamin Castaldi que les deux victimes n’étaient pas si susprises « car c’est leur quotidien ». Et de préciser : « Moi, j’en reçois tout le temps, tous les jours sur les réseaux sociaux », a-t-elle en effet témoigné. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Team Ludivine Rétory (@teamretory)

L’ancien animateur de Loft Story a voulu en savoir plus. Benjamin Castaldi a ainsi demandé quels types d’insultes elle recevait sur Instagram. « J’ai tellement d’exemples : ‘Le singe, retourne dans ta savane, avec ta grosse bouche, tu fais des choses à Hanouna… », a-t-elle lâché, en rage. Magali Berdah a ensuite avancé qu’elle avait récemment parlé avec Emmanuel Macron du cyberharcèlement pour mettre en place des actions concrètes. « C’est prévu », a-t-elle ainsi fait savoir en direct.