Maeva Martinez: Elle a vécu à la rue et dévoile tout sur cette période atroce !

Qui aurait pu penser que Maeva Martinez avait été SDF un jour ? Et pourtant, c’est la vérité !

Maeva Martinez : elle a vécu à la rue et dévoile tout sur cette période atroce !
© Instagram

Maeva Martinez vient de livrer une interview choc à Sam Zirah. En effet, la jeune maman a révélé avoir vécu à la rue quand elle était enfant ! Ses confidences font froid dans le dos.

Maeva a mis au monde un adorable petit Gabriel en janvier 2021. Adepte des réseaux sociaux, la jeune femme ne s’est pourtant pas trop affichée avec son bébé. Car juste après la naissance, la starlette de télé-réalité a vécu un véritable calvaire. Même si l’amour pour son fils est énorme, la jeune maman a eu beaucoup de difficulté à gérer son manque de sommeil. Pour beaucoup de femmes, c’est encore un tabou. Maeva n’a pas hésité à en parler ouvertement. Sa communauté l’en a d’ailleurs remercié. Le coup de blues post partum, c’est une galère terrible. Maeva s’est sentie très seule.

“Toute une nuit à pleurer sans que je comprenne pourquoi”

Alors, le 7 février 2021, la maman de Gabriel s’est saisie de son compte Instagram pour faire éclater la vérité. “Je vous partage ces photos en direct de nos souffrances… cette nuit et cette journée ci sont particulièrement difficiles. Toute une nuit à pleurer sans que je comprenne pourquoi, je ne saisis pas ce qui ne va pas et s’il a mal quelque part. […] », a-t-elle en effet commencé par révéler sur le réseau social.

Et de poursuivre : « Est-ce que c’est égoïste de dire que je n’ai pas eu une demi-heure de répit ? Que je n’en peux plus, que j’ai envie de sortir de cette chambre et ne plus entendre ses pleurs, que j’ai envie de m’assommer pour dormir, que je me sens incomprise et pas suffisamment soutenue”. De nombreux abonnés ont alors fait part de leur soutien et de leur émotion. En toute transparence, Maeva a fat savoir comment elle se sentait depuis la naissance de son enfant.

“Ça fait deux mois et demi que je n’ai pas dormi”

Un peu plus tard, elle participait à une session de questions-réponses avec sa communauté. Encore une fois, elle s’est livrée sur son moral en berne. « Comme tous les matins, j’ai l’impression que je veux crever de fatigue. J’ai envie de me pendre. C’est chaud de ne pas dormir ! Ça fait deux mois et demi que je n’ai pas dormi. Je commence à être en dépression, je n’y arrive plus… Je n’en peux plus! J’aime mon fils plus que tout, mais ne pas dormir comme ça, je ne le souhaite à personne », n’a-t-elle pas hésité à confier.

Elle se sentait tellement mal à ce moment-là qu’elle remettait tout en question. « Pourquoi j’ai fait un gosse ? J’ai des idées qui me traversent l’esprit genre ‘casse-toi’. Tout laisser et partir loin. Je veux dormir et ne plus exister ! Je suis hyper en colère contre tout et tout le monde, je suis grave dégoûtée que ça se passe comme ça… », lâchait-elle en effet !

La jeune maman sort enfin de sa dépression

Heureusement, mardi 20 juillet 2021, Maeva Martinez annonçait de bien meilleures nouvelles à ses fans. Sur Instagram, elle écrivait en effet que sa déprime faisait désormais partie du passé. “Vous m’avez régulièrement demandé comment ça se passe avec bébé. Ça va MIEUX !”, annonçait-t-elle ainsi. “A toutes ces mamans qui, malgré leur amour infini, ont l’impression de vivre un enfer sur terre, sachez que les choses finissent par s’apaiser. Vous êtes formidable. Tout comme bébé doit tout apprendre, doit apprivoiser ce monde, nous apprenons à être mère au même moment”, lançait-t-elle pour rassurer toutes les autres mamans dans son cas. Quand il y a des bas, il faut savoir s’accrocher pour attendre les hauts !

“Je me cache, je ne vais pas à l’école

Cette semaine, c’est une toute autre info qui vient de tomber au sujet de Maeva Martinez. En effet, Sam Zirah a décroché une interview exclusive avec la starlette de la télé-réalité. Cette dernière a alors évoqué son douloureux passé. « Vers l’âge de 12 ans, j’ai su que mon père c’était pas mon père. Mon père biologique en fait, c’était quelqu’un que je connaissais. Cette fille là, qui est une copine, c’est donc ma demi-sœur. Derrière, on se fait expulser de notre appartement au quartier parce que ça fait des mois, des années, que ma mère n’a pas payé le loyer. Je me retrouve SDF. En suite, je suis recherchée par la DDASS. Mais ma mère ne voulait pas me donner, donc je me cache, je ne vais pas à l’école ». Heureusement, Maeva a su rebondir et construire la vie qu’elle voulait. Bravo !


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.