Maeva Martinez (Mamans & Célèbres) menacée, harcelée, attaque son ex en justice, Marvin Tillière est condamné

Maeva Martinez vient d’obtenir gain de cause pour la plainte qu’elle avait déposé contre son ex. Les harcèlements de ce dernier vont donc prendre fin immédiatement.

Maeva Martinez
© Instagram

Maeva Martinez va apparement pouvoir souffler un peu plus. Certes, la notoriété l’expose à des critiques de toutes parts. Mais au mois, elle ne risque plus de faire face à celles de son ex qui devenaient de plus en plus “mauvaises”. Au fils des mois, elle ne pouvait plus tenir sous les coups (verbaux) de Marvin Tillière. En effet, Maeva Martinez vient de devenir maman et comme de nombreuses jeunes mamans, elle fait face à une période de grande détresse. Les larmes et la fatigue étaient son quotidien et elle se sentait désemparée. Et encore une fois, Marvin avait sauté sur l’occasion pour la pointer du doigt et se moquer de son désarroi. Depuis le 29 mars, la justice a tranché et le compte Instagram @pause_gossip partage la décision de justice.

Maeva Martinez demande à son ex du respect et lui rappelle son rendez-vous au tribunal

Maeva Martinez répond pour la première fois sur les réseaux aux attaques de son ex. En effet, celui-ci avait pour habitude de se moquer des tracas qu’elle pouvait rencontrer dans son quotidien. Mais elle n’avait apparement jamais pris part à ces “règlements de compte”. En revanche, il a récemment réagi aux messages public de Maeva Martinez qui parlait de ses problèmes par rapport aux pleurs de son fils. La jeune femme vient de devenir maman. Mariée à Julien Havez, ils sont devenus les parents du petit Gabriel en janvier dernier. Et cette fois-ci, elle n’a pas toléré que son fils se retrouve, même de loin, mêlé à ce clash qui dure depuis trop longtemps. Elle a alors fait une vidéo sur Snapchat pour répondre à Marvin Tillière. Elle lui demande de s’occuper de lui plutôt que de sa vie, lui rappelle qu’elle a était trop gentille envers lui et également qu’il a bientôt rendez-vos au tribunal pour répondre de harcèlement à son encontre. La réponse de son ex ne s’est pas faite attendre.

Ce 29 mars, d’après le compte Instagram de @pause_gossip, la justice a rendu son jugement. Et contrairement à ce que prétendait Marvin dans se vidéo, elle n’a pas tranché en sa faveur. En effet, elle le condamne à verser des dommages et intérêts à Maeva Martinez à hauteur de 13 500 euros. De plus, il écope de 6 mois de prison avec sursis. Pendant deux ans, il n’a donc pas le droit juridiquement et légalement de s’en prendre à Maeva Martinez, même avec des mots. Il a tout bonnement interdiction de rentrer en contact avec elle dorénavant. Et il devra également se faire suivre par un psychologue et un psychiatre pendant une année.

Des conséquences lourdes à assumer instantanément

Si jamais Marvin entre ne contact avec Maeva Martinez, son sursis saute et il sera incarcéré immédiatement. De même si il ne s’acquitte pas de son amende ou si il ne se suit pas les obligations de soins psychologiques imposés par le tribunal.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pause Gossip ☕️ (@pause_gossip)

C’est donc une victoire pour la jeune maman qui va pouvoir souffler un peu plus. Elle a eu le courage de parler de ses états d’âme de nouvelle maman sur les réseaux sociaux. Et à présent, son ex ne pourra plus en rire comme il l’avait fait. La vedette de Mamans & Célèbres avait rencontré Marvin Tillière lors de la dixième saison de Secret Story. Le public les connaît bien tous les deux et suit aussi leurs clashs depuis bien longtemps. Mais il était impossible pour Maeva Martinez de laisser couler encore une énième fois. Elle s’était pourtant toujours refusé de répondre publiquement aux agressions de son ex.

Maeva Martinez avait porté plainte et le jugement aurait été rendu il y a un an déjà si la pandémie n’avait pas ralenti les procédures. Si elle a répondu malgré tout avant la décision du juge, c’est qu’elle n’a pu tolérer que Marvin s’en prenne à elle en tant que mère. Le fait de voir son fils impliqué même indirectement a réveillé ses instincts de louve protectrice. Puis, le 29 mars, la justice a enfin tranché et Maeva Martinez peut dormir sur ces deux oreilles.

Marvin ne doit pas être satisfait de la décision de justice à son égard. Mais il ne peut aller contre ce jugement sans risquer de se retrouver incarcéré pendant six mois. Avec le temps, il apprendra donc à prendre du recul et à oublier pour de bon Maeva Martinez. Chacun vivra sa vie comme il l’entend, de son côté. Espérons que les internautes ne s’amusent pas à jeter de l’huile sur le feu.


Avatar

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.