Magali Berdah : cette tragédie qui l’a marquée à vie, « J’ai grandi avec cette maladie »

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, dans le cadre d'un débat concernant le chanteur Grégory Lemarchal, Magali Berdah, la papesse de la télé-réalité, s'est confiée sur son enfance. Elle a tout particulièrement évoqué la perte d'une amie, décédée à cause de la mucoviscidose, la maladie qui a emporté le gagnant de la Star Academy.

© Instagram

Gregory Lemarchal, une star qui fait connaître la maladie

Avant que le jeune chanteur ne fasse connaître sa voix d’ange aux français, la mucoviscidose est une maladie méconnue du grand public. Le jeune chanteur décide de ne pas cacher sa condition. Dès la présentation de son portrait lors du tout premier prime, il parle ouvertement de sa maladie et des complications qu’elle entraîne dans son quotidien. Et lorsqu’il arrive sur scène, c’est le coup de cœur entre lui et les millions de personnes qui regardent l’émission culte de TF1 (qui devrait signer son grand retour à la rentrée 2022). 

On se souvient encore de sa première apparition sur scène. Du propre aveux des candidats retenus pour cette saison 4 événement, ils savaient ce soir là (le tout premier, donc) qu’il n’y aurait qu’un simulacre de compétition et que ce serait lui le tout premier homme à remporter la compétition (en succédant ainsi à Jenifer, Nolwenn Leroy et Elodie Frégé). Mais alors qu’il est connu dans la France entière, qu’il enchaîne les succès et les concerts sans réellement se reposer, sa maladie s’aggrave. Il accepte une greffe de poumon, mais meurt avant qu’elle puisse avoir lieu. C’était en 2007. Cette année-là, la France perd une étoile, un de ses plus grands talents. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

Magali Berdah touchée par le sujet de la mucoviscidose 

Dans Touche pas à mon poste, Magali Berdah tient le rôle de chroniqueuse. Elle vient régulièrement évoquer avec Cyril Hanouna et ses collègues des sujets concernant la télé-réalité et n’hésite pas à répondre aux (nombreuses) critiques la concernant. Mais celle qui dirige Shauna Event ne se contente pas de parler de ce sujet qu’elle maîtrise et réagit également aux autres débats. Et quand le sujet traite de Grégory Lemarchal, elle ne peut s’empêcher de penser à son enfance. Car la maladie si médiatisée depuis le chanteur est entrée dans la vie de l’influenceuse quand elle était adolescente : 

« J’ai perdu ma meilleure amie qui avait 17 ans, de la mucoviscidose, donc j’ai grandi avec cette maladie qui est prenante et étouffante« , a-t-elle révélé, sans essayer de cacher son émotion. « Cette force qu’il incarnait est incroyable, parce que quand on connaît des gens qui ont la mucoviscidose et qu’on les voit à bout de souffle, tout le temps, et voir ce qu’il arrivait à faire en chantant, c’était incroyable. Je pense qu’il a représenté un véritable espoir pour beaucoup de malades. Et le travail qu’ont fait ses parents, qui ont été malheureusement hyper critiqués aussi, a été exceptionnel. Et grâce à eux, effectivement, beaucoup de collectes, et ce sont eux qui ont rendu cette maladie ‘connue’, et qui ont réussi à faire avancer les choses. C’est grâce à eux. Et donc, bravo à ses parents« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

Bientôt un ministère des réseaux sociaux pour Magali Berdah ?

La maman a eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs candidats pour l’élection présidentielle afin que les jeunes qui la suivent s’intéressent à la politique. Elle n’a pas hésité à leur demander s’ils envisageaient la création d’un ministère des réseaux sociaux, avec sans doute une place pour elle. Elle semble cependant ignorer qu’il existe déjà le ministère du numérique et qu’un numéro spécial a été créé pour les victimes de cyberharcèlement (le 3018). 

Peut-être qu’à son échelle il serait intéressant qu’elle conseille les candidats qu’elle représente afin qu’ils ne fassent plus la promotion de sites récents qui sont dépourvus de service après vente, de sites de drop shipping qui visent directement la crédulité des plus jeunes ou qui vendent des produits supposés guérir du diabète de type 1 et 2 (certains candidats seraient donc très en avance sur la médecine). Vous pouvez découvrir la page Instagram @vosstarsenrealite pour vous en rendre compte.

En attendant d’être à la tête d’un nouveau ministère pour gérer les problèmes qui concernent pour la plupart les candidats de télé-réalité, Magali Berdah continue ses apparitions dans Touche pas à mon poste. On ignore, étant donné les audiences catastrophiques de la dernière saison, si elle reviendra dans Les Princes et les Princesses de l’Amour.