Magali Blandin assassinée par son époux : Il raconte sa mort brutale et violente

Ce 6 octobre 2021, les aveux de Jérôme Gaillard, assassin de sa femme Magali Blandin, ont été révélés par Le Parisien. Un meurtre atroce et un récit véritablement glaçant.

Magali Blandin tuée par son époux : il révèle les circonstances de sa mort tragique d'une violence inouïe
© Lavoixdunord

Suspecté de l’assassinat de son épouse Magali Blandin, Jérôme Gaillard serait passé aux aveux. Comme le rapporte un article du Parisien datant du 6 octobre 2021, ce fils d’agriculteur aurait effectivement reconnu avoir tué sa femme dans des circonstances atroces. Objeko vous propose donc de découvrir aujourd’hui le récit de ce scénario macabre.

Affaire Magali Blandin : son époux Jérôme Gaillard formule des aveux circonstanciés, il dit tout !

Une affaire extrêmement médiatique

Qui a tué Magali Blandin le 11 février dernier ? Dès la découverte du corps de la jeune femme, les enquêteurs suivent toutes les pistes pour remonter jusqu’au mari. En effet, Jérôme Gaillard est le coupable de cet horrible meurtre envers celle qui souhaitait le quitter. Comme le rapporte le quotidien Le Parisien, le meurtrier a effectivement aujourd’hui tout avoué lors de l’une de ses auditions avec le juge le 9 septembre dernier. Dans cette déposition, le père de famille livre tous les détails de son plan machiavélique.

Le couple formé par Magali Blandin et Jérôme Gaillard battait de l’aile depuis longtemps. La jeune femme ne supporte plus le comportement de son mari qui se montre extrêmement toxique et qui n’hésite pas à la dévaloriser. Elle lui reproche également d’être manipulateur et d’avoir une piètre vision de la femme. Jérôme Gaillard serait aussi possessif, méprisant et agressif. Pour Magali Blandin, cette situation a beaucoup trop duré et il n’est plus question pour elle de poursuivre cette relation qui chaque jour l’étouffe de plus en plus. Elle prend donc la décision de partir et de divorcer. Cependant, son compagnon est très loin d’accepter ce choix. À de nombreuses reprises, Jérôme Gaillard tente de la récupérer et promet de changer. Pourtant, rien n’y fait ! Sa femme ne revient pas sur sa décision, un choix qui malheureusement va signer son arrêt de mort. Objeko vous explique comment.

Un homme déterminé

Lors de cette audition avec le juge, Jérôme Gaillard revient donc sur les événements qui l’ont amené à tuer son épouse. Tout d’abord, il précise son état d’esprit durant la période des faits : « Faut que tu montres à Magali, que tu tiens à elle au point de mettre fin à tes jours ». Il tentera alors de se suicider afin de faire comprendre à sa femme à quel point il tient à elle. Une manœuvre qui n’aura aucun effet sur Magali Blandin. Il n’est effectivement pas question pour elle de se remettre en couple avec son compagnon dangereux. Cependant, elle accepte dans un premier temps de se rendre à une thérapie de couple pour aider son ancien partenaire.

Lors de ces rendez-vous avec les psychologues, Magali Blandin ne se montre pas très impliquée selon le meurtrier. Un geste de la jeune femme va même tout déclencher : « J’ai tout fait pour lui montrer la sincérité de mes sentiments, l’amour que je lui portais, face à une sorte d’iceberg. C’est là que germe l’idée, au moment où elle part à la fin du rendez-vous qu’elle se lève ». Pour Jérôme Gaillard, il est donc temps de passer à l’acte comme il l’expliquait dans le bureau du juge le 9 septembre 2021.

Un plan machiavélique

Afin de supprimer celle qui le fait souffrir, Jérôme Gaillard avoue ainsi avoir fait appel à des tueurs à gages. Il a effectivement dans son entourage un prénommé Gio, escroc de nationalité géorgienne qui peut l’aider dans cette tâche. Cependant, l’homme se rétracte au dernier moment, mais reconnaîtra plus tard avoir demandé 20 000 euros pour tuer Magali Blandin. Bien décidé à mener son projet à terme, Jérôme Gaillard va donc faire lui-même « le sale boulot ». En effet, son ex-compagne continue de refuser ses avances, mais lui met également des bâtons dans des roues concernant la garde des enfants. Pour Jérôme Gaillard, il est donc temps d’aller jusqu’au bout. Le 11 février, il se présente alors au domicile de la jeune femme, bien déterminé à la supprimer.

Devant le juge, il explique tout dans les moindres détails, sans rien omettre de sa propre cruauté : « Je suis un fils de paysan, quand j’étais petit, j’ai vu mes grands-parents assommer un cochon avant de l’égorger pour pas qu’il souffre. C’est horrible ce que je dis, mais il n’était pas question que Magali souffre ». Jérôme Gaillard reconnaît ainsi lui avoir donné un coup extrêmement violent à la tête au moyen d’une batte de base-ball avant de l’achever comme un animal dans l’appartement. Il aurait fini par l’étrangler avant d’enterrer son corps. Un récit qui glace le sang, mais qui permet aujourd’hui de faire toute la lumière sur le sauvage assassinat d’une jeune femme pourtant bien décidée à vivre loin d’un homme qu’elle sentait dangereux.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.