Marchés d’été : attention à ces 5 arnaques virulentes dénoncées par 60 millions de consommateurs

En vacances, on a tendance à débrancher notre radar spécial arnaque. Heureusement, grâce à l'équipe d'Objeko, vous allez apprendre répérer les escroqueries. C'est parti, suivez le guide. Voici comment faire le plein d'excellents souvenirs typiques.

© Le Petit Journal-Marchés d’été : attention à ces 5 arnaques virulentes dénoncées par 60 millions de consommateurs

Quand l’esprit est en vacances, il fait parfois n’importe quoi, y compris dans l’achat de souvenirs locaux. Voici comment éviter l’arnaque !

Le top 5 arnaque des marchés !


Depuis sa création, l’association 60 millions de consommateurs nous défend. En effet, elle a été l’une des premières à dénoncer le phénomène des perturbateurs endocriniens. Aussi, à l’approche des départs en congé, elle met un point d’honneur à protéger les intérêts des vacanciers. Quand on n’a pas ses repères, l’arnaque nous pend au bout du nez. Et ce n’est pas ce hors-série qui pourra apaiser la situation. À l’intérieur de ce dernier, vous allez découvrir celles qui rôdent souvent sur les marchés de France et de Navarre. Dire qu’on a failli tomber dans le piège serait un euphémisme. Heureusement, il existe des antidotes !

Ne jamais se fier au folklore

Lors d’une balade en famille, des stands titillent notre curiosité. Et pour cause, elles possèdent tous les ingrédients pour que l’on succombe. Cette fameuse “nappe avec des cigales et quelques branches d’olivier » change la donne. Celui qui met en place cette arnaque à touristes est aussi rusé qu’un renard. Face à des agents de la Répression des Fraudes, il n’aura pas à justifier la piètre qualité de ses autocollants de ses pichets d’huile. Devant le client, il multiplie les sourires. Par exemple, il « va parler avec un accent du Sud bien prononcé. » Pour expliquer l’étiquette “origine UE” et non locale, il invoque une (fausse) mesure imposée par communauté européenne.

QUID de l’origine de vos ingrédients favoris

Et si le temps d’un instant, vous vous transformiez en Columbo ? Selon un membre de cette association, votre objectif devrait être de “pousser le vendeur de fromages dans ses retranchements et vérifier qu’il maîtrise son sujet. » Et cela peut aller du nombre de bêtes, à la durée de fabrication. Si jamais vous constatez le moindre doute de sa part, c’est une arnaque, donc fuyez !

Quand le petit prix rime avec arnaque

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sandra Duarte (@mangecbon)

En ce moment, l’inflation crée la polémique. D’ailleurs, Objeko vous parle souvent des difficultés financières de la ménagère ou de la pénurie de certains produits. Sur les étals des marchés, pour vendre, certains cassent les prix et n’ont aucun scrupule à monter une arnaque ! « Trois saucissons à 10 € ? Ce n’est tout simplement pas possible. » Après avoir longtemps été en rupture de stock, l’huile d’olive fait son retour. Hélas, son tarif donne des migraines. ”La Française coûte entre 16 et 30 € le litre. Si vous en trouvez aux alentours de 12 ou 13 € sur le marché, il y a de grandes chances qu’elle soit espagnole”.

Apprendre à décrypter l’étiquette

Grâce à cette vidéo, on va en savoir un peu plus sur la traçabilité de nos ingrédients préférés. Contre toute attente, ce n’est pas la fiche nutritionnelle qui devrait vous alerter d’une potentielle arnaque, mais l’AOP. En effet, elle « garantit la typicité du produit, une fabrication selon des usages traditionnels. »

Ce type de marché doit devenir votre priorité

En manque d’idées de sortie, la visite de genre de marché mérite le coup d’œil. Dans 60 millions de consommateurs, on nous explique que ce type d’endroits l’usage « de matière première locale ». On a donc tout à y gagner !

Merci à nos confrères de 60 millions de consommateurs