Marie-Sophie Lacarrau : cette rivale qui voulait succéder à Jean-Pierre Pernaut…

Alors qu'elle souffre un souci oculaire gravissime, retour sur l'arrivée de Marie-Sophie Lacarrau aux commandes du 13 heures. A l'origine, ce n'était pas elle qui était en première place. Objeko vous raconte tout dans les moindres détails !

© Sebastien Fremont / Starface

À la fin 2020, la carrière de Marie-Sophie Lacarrau fait un bond de géant. Cette place à TF1, elle a failli lui filer sous le nez !

Marie-Sophie Lacarrau n’en revient pas !

Cette séquence, aucun téléspectateur ne pourra l’oublier. En effet, qu’on apprécie ou non Jean-Pierre Pernaut, il a fait partie de notre quotidien pendant plus de trois décennies. Au début du printemps, l’annonce de sa mort a été un tremblement de terre pour le PAF. Pour preuve, durant la cérémonie religieuse, le temps s’arrête. Toutes chaines confondues, les journalistes y compris Marie-Sophie Lacarrau se réunissent. Il va tellement leur manquer !

Engagée pour le remplacer, Marie-Sophie Lacarrau est même sortie de son silence. À cause d’une grave pathologie oculaire, les médecins la privent d’antenne. Chaque détail de ce mercato mérite que l’on s’y attendre. Et oui cher lecteur d’Objeko, contrairement à ce que vous pouvez croire, une autre femme aurait rêvé de prendre sa place. De qui s’agit-il ? On vous dit tout !

Qui est sa rivale ?

Comme le prouvent ces publications, Dominique Lagrou-Sempère était une proche collaboratrice de Jean-Pierre Pernaut. Visiblement pas rancunière, elle n’hésite pas à saluer sa mémoire dans les colonnes de Libération ou sur son compte Instagram. À l’instar de multiples collègues, elle décrit un homme « généreux et qui n’avait pas peur de la rivalité. Il aimait donner leur chance aux débutants. » Dès lors, Objeko se pose une question et pas deux. Pourquoi est-ce Marie-Sophie Lacarrau qui a finalement été retenue pour être la chef d’orchestre des 13 heures ?

Souvent critiqué pour son amour du terroir, Jean-Pierre Pernaut ignore tout ça. Droit dans ses bottes, limite visionnaire, il tape du poing sur la table lorsque les reportages ne lui conviennent pas. Et surtout, il fume plus de raison. Une fois l’orage passé, on peut compter sur le mari de Nathalie Marquay pour déjeuner avec les autres et pas avec la direction. À l’antenne, il voulait absolument nous faire découvrir des portraits et paysages. Plus que jamais en cette fin décembre 2020, il espère que Marie-Sophie Lacarrau tiendra sa promesse.

Pourquoi Marie-Sophie Lacarrau a raflé la mise ?

Dominique Lagrou-Sempère le reconnait. Elle conservera à jamais en elle tout ce qu’il lui a transmis. À savoir, « le réflexe du terrain et le goût de tendre le micro au détour des ­ allées des marchés. » C’est simple, il avait une obsession, celle « d’être en prise directe avec la France d’en bas et de zapper les élites et les experts » ! Marie-Sophie Lacarrau en est-elle la digne héritière ?


Dans tout ce qu’on lit, on se rend compte qu’elle était la copie conforme du présentateur vedette. Là encore, on s’interroge. Marie-Sophie Lacarrau est-elle vraiment la plus à même de remporter le flambeau ? Sur France 2, elle s’investissait avec son joker Julian Bugier pour nous fournir un traitement de l’information à la hauteur de nos attentes. Seulement voilà, aussi bien que soient les conditions de travail là-bas, avoir l’opportunité de remplacer le géant de TF1, ça ne se refuse pas.

Un air de déjà vu

Finalement, c’est Thierry Thuillier qui aura le dernier. Soucieux de démolir la concurrence, et a fortiori le service public, il la débauche tellement vite qu’elle n’a pas le temps de poser son préavis. À présent sur le carreau, force est de constater que « Dominique Lagrou-Sempère n’était pas assez connue, pas assez identifiée« .

Or, comme vous le savez sans doute, feu JPP ne l’était pas quand on lui a offert le 13 heures sur un plateau. Forcé de s’adapter en permanence et rebondir, certains journalistes le jalousaient au point de le dénigrer. Quel triste tableau !

Et maintenant pour Marie-Sophie Lacarrau ?


En attendant que Marie-Sophie Lacarrau guérisse, c’est Jacques Legros qui prend la relève. Ironie du sort, c’est encore un homme que nous retrouvons tous les midis sur TF1. Démoli, le cœur en miette à cause du décès de son mentor et ami Jean-Pierre Pernaut, son édition hommage pulvérise des records d’audience. La boucle est bouclée…Promis, nous vous la donnerons au prochain numéro d’Objeko !