Mariés au premier regard : Emilie écartée de l’émission au départ, les raisons dévoilées

L'émission de M6 fait son grand retour. Les téléspectateurs s'apprêtent donc à découvrir les quatorze nouveaux célibataires qui espèrent rencontrer l'âme-soeur… en se disant "oui" à la mairie sans même se connaître. C'est le principe vecteur de polémiques de l'émission. Émilie, une des nouvelles candidates, aurait pu ne jamais participer. Pourtant, elle a réussi à convaincre les experts.

©MCE TV

Une vie amoureuse mouvementée pour la jeune femme

Les deux experts du programme, Pascal de Sutter et Estelle Dossin, apprennent à connaître les célibataires qui tentent l’aventure. Ils connaissent leur passé, leurs traits de caractère, leurs valeurs… Et l’histoire d’Émilie les a forcément marqué. Moins d’un an avant le tournage de l’émission, la conseillère en gestion de patrimoine est heureuse en couple. Mieux encore, elle tombe enceinte. Son rêve de devenir maman va se réaliser. Mais alors qu’elle est enceinte de quatre mois, une nouvelle inquiétante tombe : l’enfant est possiblement porteur d’une maladie. 

C’est un choc, évidemment, pour Émilie. Mais elle aime déjà cet enfant plus que tout au monde. Son compagnon d’alors, en revanche, décide de prendre la fuite. Il quitte la jeune femme, du jour au lendemain. Elle a donc poursuivi sa grossesse seule, et a donné naissance à Lina. Cela aurait pu être sa dernière action puisque l’accouchement ne se passe pas comme prévu :

« J’ai fait une hémorragie lors de mon accouchement et j’ai failli mourir avec ma fille. A la maternité, je voyais des hommes avec leurs femmes pendant que j’étais seule dans ma chambre. J’ai tellement pleuré« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laetitia Courtois (@l.a31)

La candidature d’Émilie écartée dans un premier temps 

Notre premier réflexe est de vouloir que cette jeune femme trouve vite l’amour. Son histoire est touchante, elle mérite le bonheur. C’est ce que pensaient sans doute aussi les deux experts, mais ces derniers ont décidé d’écarter sa candidature. Pourquoi ? Estelle Dossin l’explique à Télé-Loisirs : « Notre premier réflexe a été d’écarter la candidature d’Emilie à cause de l’âge de sa fille« .

En effet, celle qui est psychologue clinicienne craignait, à l’époque, que la jeune femme ne soit pas en recherche d’un mari, de son âme-sœur, mais surtout d’un père pour sa fille. Or, ce n’est pas la même chose. Mais Émilie, persuadée que l’émission peut la rendre heureuse, sûre d’elle, a réussi à les convaincre : « J’ai le droit de refaire ma vie« ,  leur a-t-elle lancé.

Pascal de Sutter et Estelle Dossin ont donc mis tout en œuvre pour trouver un homme qui puisse correspondre à Émilie. Par chance, Frédérick s’est inscrit. Ce mandataire immobilier de 40 ans lui correspond à 84%. Un score élevé qui pousse les experts à provoquer la rencontre, dans l’émission. Émilie et Frédérick ont notamment pour point commun une vie de parent particulière. Frédérick est en effet papa d’une fille qui ne marche pas et ne parle pas. Elle est victime de crises d’épilepsie qui ont obligé le papa à la placer dans un institut spécialisé à l’étranger. Il sait donc ce que c’est, quand la vie met sur son chemin de grosses épreuves. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ROMANCE MARIAGE (@romancemariage)

Les célibataires se marient à Gibraltar

Les fans de l’émission l’ont remarqué : la mairie n’est plus celle des saisons précédentes. C’est à Gibraltar que se tiennent les mariages. Les deux experts sont ravis et comptent bien utiliser cette délocalisation pour leur expérience : « Ils veulent participer à l’expérience pour sortir de leur zone de confort, mais on les remet dans une zone de confort parce que la mécanique est toujours la même. (…) On sait en tant que psy que quand on est face à une forme d’insécurité, un cadre qu’on ne connaît pas, on est obligé de faire plus confiance à l’autre. C’était positif par rapport à l’implication et l’investissement« .

La production a opté pour Gibraltar car les mariages qui y sont célébrés sont reconnus en France, et que le covid-19 a été rapidement maîtrisé (l’île fait 6 mètres carrés seulement). 

M6 peut en tout cas se féliciter. L’émission qui, autrefois, était à l’origine de nombreuses polémiques sur le présumé manque de respect envers l’institution du mariage est un succès. Depuis des années, les téléspectateurs se donnent rendez-vous pour découvrir une émission qui s’impose comme la digne petite-soeur de L’amour est dans le pré.