Mariés au premier regard : Laure enceinte de Matthieu, elle avoue ses craintes

Mardi 1er juin, l’ex-candidate de Mariés au premier regard a révélé ses craintes concernant sa grossesse et son futur bébé.

© M6

Entre Laure et Matthieu, ça n’a pas été le coup de foudre. Mais ils se sont dit oui tout de suite. Car c’est tout le concept de l’émission Mariés au premier regard. Et eux, au contraire des autres candidats, n’ont pas divorcés. Ils se sont donc hissés au rang du couple préféré de la saison. Il faut dire qu’ils sont adorables et super mignons.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laure Mapr 5 (@laure_mapr5)

Après l’émission, ils se voyaient emménager ensemble et faire leur vie tranquillement. « On s’est dit qu’on voulait faire les choses lentement et prendre notre temps, et puis ça nous est tombé dessus comme ça », avaient ainsi expliqué Laure et Matthieu pendant du bilan. Oui mais voilà, la vie en a voulu autrement. Car contre toute attente, Laure est tombée enceinte d’une petite fille !

Le 18 mai dernier, le couple dévoilait en effet le baby bump de Laura dans une magnifique photo. En effet, on pouvait découvrir les deux tourtereaux sous l’eau. « Parce qu’une image vaut 1000 mots, c’est avec ces clichés de la talentueuse @emiliezangarelli – @photographeunderwater que nous avons choisi de partager avec vous ce soir notre bonheur à venir. », écrivait ainsi la jeune mariée.

« Comme une évidence dans la continuité de cette rencontre improbable, une petite surprise est venue bousculer notre quotidien et sublimer encore notre histoire. L’amour de Matthieu, son implication, sa bienveillance, son soutien chaque jour ont laissé peu de place au doute : c’est lui mon évidence, lui avec qui je veux construire ma vie : love you baby », a-t-elle ainsi poursuivi.

Mariés au premier regard: « Qui l’eût cru ?! »

Le 20 mai, ils publient une nouvelle série de photographies. En légende, ils partagent à leurs abonnés un nouveau message d’amour. « En quelques mois tu as chamboulé ma vie. Si l’on regarde 1 an en arrière et que l’on constate le chemin parcouru … qui l’eût cru ?! »

Laura accouchera mi-août. Chef d’entreprise de 31 ans dans le design, elle a rapidement succombé pour Matthieu, 33 ans, chef d’équipe cordiste. Les experts de l’émission les donnaient compatibles à 79%. Ils ne se sont pas trompés ! Depuis, les deux amoureux se sont mariés. Et vivent toujours sur leur petit nuage.

On se rappelle de leurs témoignages lors du tournage. Et aujourd’hui, ça semble loin ! « On n’a pas consumé notre union mais être dans l’attente, c’est ce qui fait que ça devient de plus en plus intense. On se laisse le temps pour faire les choses bien« , expliquait ainsi Laure. Désormais, tout laisse à penser que c’est chose faite !

La principale difficulté pour ce couple, c’était de s’accorder sur le choix du lieu de vie. « Je sais qu’il n’aime pas Paris, d’autant plus que dans mon appartement c’est tout petit. Ça ne sert à rien de s’engager avec quelqu’un dans une relation si dans deux mois il me dit que c’est hors de question de venir ici ou moi l’inverse. Et clairement, je n’ai pas du tout envie d’une relation à distance donc c’est chaud.« , se lamentait ainsi il y a quelques semaines Laure.

« J’ai peur un peu quand même »

Mais aujourd’hui, ce problème ne semble plus d’actualité pour le chef d’entreprise dans le design et le chef d’équipe cordiste. Par contre, la future maman a confié un nouveau souci. En effet, l’arrivée de son bébé la contrarie. « Un peu à l’instar de ces photos, parfois je me demande si tout est réel. », écrivait-elle jeudi 2 juin sur Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laure Mapr 5 (@laure_mapr5)

« Moi qui ai toujours eu du mal à trouver un équilibre amoureux je me retrouve en quelques mois avec tout ce dont j’avais toujours imaginé dans mes rêves les plus fous… Une relation simple et fluide, avec beaucoup d’amour et de complicité, a-t-elle en effet poursuivi. Un environnement idéal pour notre petite baby L qu’on attend avec (presque) impatience (non parce que j’ai peur un peu quand même). On m’aurait raconté tout cela il y a quelques mois, je n’y aurais pas cru. »