Marine Le Pen victime d’une agression en pleine rue, la vidéo choc de cette attaque

Marine Le Pen a été violemment attaquée et insultée pendant qu'elle était en visite dans le Pas-de-Calais. On vous montre la scène.

©uffington post

Marine Le Pen a fait une longue campagne pour les élections présidentielles. Hélas pour elle, le scénario de 2017 s’est reproduit et c’est Emmanuel Macron qui repart pour un second quinquennat. Mais, le travail n’est pas encore terminé pour la responsable du rassemblement national. En effet, elle est toujours en campagne, mais cette fois-ci pour les élections législatives.

C’est le cas aussi de Jean-Luc Mélenchon et le nouveau parti « Nupes » qui signifie Nouvelle union populaire écologiste et sociale. Celui-ci rassemble les différents partis de gauche pour tenter de remporter les élections législatives qui se dérouleront le 12 et 19 juin, à savoir la France Insoumise, le Parti communiste, Europe Écologie Les Verts et le Parti socialiste.

Marine Le Pen, attaquée et insultée dans le nord de la France

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marine Le Pen (@marine_lepen)

En tout cas, Marine Le Pen continue de sillonner l’hexagone pour essayer de fédérer le plus grand nombre. Malgré sa défaite face au président de la République en mai dernier, elle ne lâche rien. En effet, la femme politique de 48 ans veut continuer de siéger à l’Assemblée nationale.

Ainsi, ce vendredi 3 juin 2022, elle se trouvait dans sa région de cœur, le Pas-de-Calais où elle réalise de bons scores. Hélas, sa visite à Saint-Armand-les-Eaux ne s’est pas tout à fait passée comme prévu. En effet, elle a été violemment agressée en pleine rue pendant qu’elle marchait avec ses équipes. La représentante de l’extrême droite a reçu des jets d’œufs sur le visage.

Marine Le Pen reçoit un œuf sur le visage

Marine Le Pen était sereine dans les rues de la ville de Saint-Amand-les-Eaux. En effet, elle se rendait à l’inauguration de la permanence électorale de Guillaume Florquin. Ce dernier est le candidat dans la 20e circonscription du département. Soudainement, elle est prise pour cible d’un lancement de projectile. « C’était un œuf, je suis sûr à 100 % », raconte un témoin de la scène. La vidéo de cette attaque à l’œuf a déjà fait le tour des réseaux sociaux et on vous a partagé l’extrait dans cet article.

Ses agents de sécurité s’interposent

Au moment de l’attaque, Marine Le Pen se trouvait précisément sur la « rue Thiers », à deux pas du centre-ville et de la permanence de campagne de Guillaume Florquin. Quand elle a été visée et reçu l’aliment sur le visage, Marine Le Pen a tout de suite eu le réflexe de baisser la tête pour se protéger. On peut la voir aussi secouer sa chevelure blonde avant que ses équipes de sécurité se placent devant elle en guise de bouclier.

Dans le magazine du Parisien, une caissière du commerce de textiles Zeeman, qui est localisé juste en face de la rue en question, a apporté son témoignage. La jeune femme a raconté qu’elle a entendu des injures envers Marine Le Pen, à savoir « Nique ta mère, Marine » au moment même où elle a reçu l’œuf sur la tête. « Plusieurs hommes de sa sécurité se sont empressés autour d’elle, mais ça s’est vite réglé et elle a poursuivi sa route », a précisé le témoin.

Des réponses aux violences d’État ?

La violence est de plus en plus présente dans notre société et les gens n’ont plus forcément de respect pour des représentants politiques. En effet, on se souvient par exemple de la gifle violente qu’avait reçue Emmanuel Macron par un jeune homme de 28 ans. Celui-ci avait été condamné à dix-huit mois de prison pour violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique. N’oubliez pas de vous rendre aux urnes le 12 et 19 juin !