Marion Game (Scènes de ménages): Des confidences sur d’anciennes “violences conjugales”

Marion Game, l’interprète de Huguette dans “Scènes de ménages”, n’a pas eu la vie facile. Aujourd’hui, elle préfère laisser peu de place aux hommes dans sa vie.

Marion Game (Scènes de ménages) : des confidences sur d'anciennes "violences conjugales"
© Sebastien Courdji / KCS

Marion Game a récemment accepté une interview pour le journal Le Parisien. Dans les colonnes du fameux quotidien, la comédienne a des confidences terribles à faire sur des “choses très violentes” qu’elle a vécu. Objeko sait que ses lecteurs apprécient Scènes de ménages, la mini-série de M6. Et que le couple de Raymond (Gérard Hernandez) et Huguette (Marion Game) est l’un des favoris du public. Impossible alors de passer à côté de cette interview pour Le Parisien. En effet, la comédienne est une féministe de la première heure, en témoigne ses récits glaçants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marion Game (@mariongameoff)

Marion Game fait des révélations fracassantes, une réalité bien loin de son personnage dans Scènes de ménages

L’interprète de Huguette n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. Elle ne perd pas non plus de temps, même face à des questions délicates. Par exemple, elle avait accepté de parler de son salaire dans l’émission de Jordan De Luxe. Radio France a partagé cet extrait sur Youtube et Marion Game ne perd pas son sang froid. Elle ne donne pas précisément de chiffres mais Jordan De Luxe parvient à faire les comptes. Mais ce qu’Objeko souhaite surtout vous faire remarquer, c’est la franchise de la comédienne. Malgré son succès fou depuis plus de 10 ans pour Scènes de ménages, elle ne prend pas la grosse tête. Marion Game est heureuse de tourner, ravie de son salaire et n’en revient toujours pas de la chance qu’elle a.

Marion Game ne s’embarrasse pas des convenances, elle est directe et n’a pas de temps à perdre en sornettes. Son caractère bien trempé, elle n’a pas appris à le développer sur le tard, elle est fondamentalement comme ça. L’interprète de Huguette n’aime pas se faire dicter sa vie, par qui que ce soit. Et c’est très clair au début de l’interview qu’elle accorde au journaliste du Parisien. En effet, à la première question sur la vie sentimentale de l’actrice de 82 ans, elle répond Ça sert à rien et ça encombre, un mari”. Le ton est donné ! C’est donc avec une pointe d’humour que Marion Game va raconter sa vérité, souvent sans l’enrober de miel.

L’interview du Parisien est sortie ce 15 mai dans les kiosques. Marion Game revient sur son passé amoureux. Et il convient d’ores et déjà de noter que sa plus longue histoire est celle qu’elle entretient avec son camarade de jeu dans Scènes de ménages. Ce couple, même fictif, est très important pour la comédienne. D’abord parce qu’elle adore son travail mais aussi parce qu’elle a la chance d’avoir un acolyte formidable et bienveillant à ses côtés. Ensuite elle déclarait : “Je ne sais pas vivre avec quelqu’un. C’est compliqué, les manies, les besoins, les préoccupations de l’autre.”

Une histoire complexe derrière ce besoin d’indépendance

Marion Game ne s’imagine plus faire des concessions pour un homme. Mais c’est aussi parce qu’elle a été parfois forcée d’en faire pour ses compagnons. Pour retracer son histoire sentimentale, il faut savoir qu’elle a été mariée pendant plusieurs années avec Philippe Ledieu, dès 1959. Neuf mois après son mariage naissait sa première fille, Virginie. Ensuite, de 1968 à 1972, elle a été la compagne de Jacques Martin. Et enfin, elle a eu deux fils avec le comédien suisse Jacques Verlier. Et c’est sur ces relations qu’elle va avoir des mots durs dans les colonnes du Parisien.

En effet, Marion Game déclare avoir toujours fait en sorte de quitter un homme la première. Elle avait un fort besoin d’indépendance, ne supportant pas devoir dépendre de quelqu’un. “Je n’ai jamais compris cet acharnement des hommes à vouloir jouer les mecs.” explique la comédienne. “Je n’ai jamais supporter de dépendre de quelqu’un” disait-elle.

Selon elle, Jacques Martin voulait devenir comédien et était jaloux de son succès. Dès lors, elle devait choisir entre lui et sa carrière et aucun homme ne fera le poids face aux ambitions de Marion Game. Féministe de la première heure elle déclare : “J’ai connu toute cette époque où il fallait qu’ils dominent et fassent main basse sur les femmes. Elles étaient battues, ou disons… abattues. J’ai souffert.” Et l’interprète de Huguette ajoute : “Je me suis bagarrée toute ma vie pour le statut des femmes. On me prend pour Ginette gentille et rigolote…J’ai vécu des choses très violentes.”

Marion Game restera pudique mais Objeko ne saurait douter de la difficulté pour l’interprète de Huguette d’aller au bout de ses rêves. Mais elle y est parvenue. La preuve en est qu’elle rayonne encore aujourd’hui et depuis 10 ans déjà, dans Scènes de ménages !


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.