Marion Game (Scènes de ménages) dévoile un terrible secret sur sa vie privée

La jalousie en amour n'apporte jamais rien de bon. Et ça, Marion Game le sait, elle qui a connu l'amour avec des hommes jaloux de sa carrière qui n'acceptent pas d'évoluer dans son ombre. Aujourd'hui, elle le raconte le cœur ouvert. Célibataire heureuse, elle profite de ses enfants et de ses petits-enfants, tandis que sa carrière lui permet d'être aimée par des millions de français.

© Starface

Marion Game: Une longue carrière avant Scènes de Ménages

Si vous pensiez que Marion Game était devenue célèbre avec la série culte de M6, vous vous trompez. Elle a derrière elle une brillante carrière au cinéma, au théâtre, et également à la télévision, notamment en doublage. Les plus connaisseurs d’entre vous savent qu’ils ont déjà entendu sa voix. Et pour cause, elle prête sa voix à Lois, la maman de Malcolm dans la série culte. Mais ce n’est pas tout, on peut également l’entendre dans une autre série classique, Desperate Housewives. Sa voix sort de la bouche de la mère de Rex Van de Camp, un personnage secondaire qui apparaît dans une poignée d’épisodes du show américain. 

C’est à l’âge de 25 ans que celle qui a toujours voulu être actrice démarre sa carrière. Elle fait d’ailleurs ses premiers pas au cinéma aux côtés de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan dans Les Poneyttes, en 1967. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? La comédienne explique : « Ma mère s’est acharnée à me décourager, à me faire douter de moi complètement. Donc j’ai enfoui tout ça et c’est ressorti à un moment donné ».

C’est avec le rôle d’Huguette qu’elle rencontre un incroyable succès, il y a plus de dix ans. Dans Scènes de Ménages, elle s’amuse chaque jour et fait rire les français qui lui rendent bien, en suivant chaque jour massivement ses aventures. Pour autant, il existe un réel faussée entre Huguette et Marion, et c’est elle-même qui le dit dans son livre : « Cette bonne femme ne me correspond pas du tout. Le côté où toute sa vie elle aura été derrière un mari hargneux et désagréable. Mais moi, je ne tenais pas le coup 5 minutes. Moi c’était les affaires sur le palier, changement de serrure immédiatement ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marion Game (@mariongameoff)

Des histoires d’amour contrariées par sa carrière 

Et si Marion Game peut être fière d’elle concernant sa vie professionnelle, qu’en est-il de sa vie personnelle ? Aujourd’hui, la comédienne est célibataire. Pour autant, sa vie sentimentale n’a pas été vide, loin de là. Cependant, les hommes qui ont croisé sa route ont pour certains été jaloux du succès de l’actrice. 

Elle a rencontré l’amour pour la première fois avec Jacques Martin, en 1968. Il la voit sur scène et tombe sous son charme. Il lui offre alors des fleurs, et ainsi débute une histoire qui dure pendant dix ans. Mais la jalousie de l’animateur a raison de cet amour : 

« Son drame, c’est qu’il voulait devenir comédien. (…) Il était jaloux de ma carrière. Il le vivait comme une rivalité. (…) Je suis partie défaite, meurtrie, en l’aimant. J’ai continué ma route sans lui parce qu’on m’avait expliqué qu’il allait m’abîmer. Il avait déjà commencé le travail et il fallait sortir de ça ».

Ce n’est pas le seul homme qui gâche son histoire d’amour avec Marion Game à cause d’une incontrôlable jalousie. En effet, Marion s’unit par la suite avec Jacques Verlier, avec lequel elle a deux enfants. Mais une nouvelle fois, la flamme des sentiments est éteinte par la pluie de la jalousie : « Sans doute ne suis-je pas très rassurante pour les hommes, trop vivante. J’ai toujours ressenti en moi un besoin de liberté totale. Cela ne m’a jamais empêchée d’être très amoureuse, mais je ne les tranquillise pas. Ils imaginent tout le temps que je vais « foutre le camp » avec un autre ! », confiait-elle à Nouvelle Vie Magazine. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par satenco.com (@satenco_officiel)

Des problèmes de mémoire qui compliquent le tournage 

Aujourd’hui, Marion Game est encore une star indétrônable de Scènes de Ménages. Celle qui gâche environ 8 000 euros par mois pour apparaître dans la série rencontre cependant certains problèmes pour mémoriser ses textes, ce qui complique le tournage. D’après le magazine Ici Paris, « la comédienne mettrait plusieurs heures pour interpréter une scène qui habituellement lui prenait une demi-heure à peine« .

Pas de quoi pousser M6 à terminer sa collaboration avec l’actrice, elle qui est sans aucun doute l’une des femmes les plus appréciées des français aujourd’hui.