Marion Jollès endeuillée: la femme de Romain Grosjean poste un message bouleversant sur la Toile

Marion Jollès est anéantie. Sur sa page Instagram, la journaliste de TF1 a indiqué une triste nouvelle à ses nombreux fans. Elle pleure la perte d'un être très cher. Objeko vous donne tous les détails.

© Starface

Marion Jollès traverse en ce moment de nombreuses difficultés. Tandis que son époux Romain Grosjean a failli mourir sur un circuit durant le Grand Prix de Bahrein, en novembre dernier, Marion Jollès vient d’annoncer nouvelle très fâcheuse sur sa page Instagram.

Une tragédie pour Marion Jollès la mort de Thomas Bonnecarrère

L’ami de Marion Jollès qui s’appelle Thomas Bonnecarrère est décédé. Caméraman bien connu du monde de la Formule 1, ce père de famille est mort dans la nuit de lundi à mardi 25 mai. Il était âgé de 49 ans. C’est une nouvelle terrible pour la journaliste de TF1 qui a travaillé avec lui dans le cadre de l’émission Automoto. Une relation qui allait au-delà de la sphère professionnelle car le cadreur avait suivi Marion Jollès dans ses instants les plus intimes comme son mariage avec son compagnon en 2012.

 

Très affectée par la mort de Thomas Bonnecarrère, elle a posté un message émouvant sur son Instagram. « Ce grand homme, à l’irrésistible sourire, qui tient la caméra, a-t-elle noté sur le réseau social. Grand par la taille, grand par le talent… Il se nommait Thomas Bonnecarrère, et filmait, à ce moment précis, notre mariage. Car on l’avait choisi, lui, par affection, mais également parce qu’on voulait le meilleur pour immortaliser nos souvenirs.

De nombreux souvenirs en commun

Elle poursuit : « il m’a suivi dans mes premiers sujets pour Automoto. J’avais une vingtaine d’années à peine. Combien de fois sommes-nous allés ensemble pour suivre un événement ? Lui, le fils du fondateur de l’émission… C’est vous dire si je me trouvais entre de bonnes mains ! Lui-même était d’ailleurs un père, si fier de sa fille… On en parlait régulièrement ».

 

Touchée, Marion Jollès a aussi parlé de sa première rencontre avec Thomas Bonnecarrère qui leur a permis de lier une belle amitié. Une relation très forte qui les a rassemblés dans les bons mais aussi les mauvais moments. « Qu’est-ce qu’on a ri… Qu’est-ce qu’on a pleuré, aussi, aux obsèques de son père, Jacques, plusieurs années plus tard… Mais ce n’est pas ce que je retiendrai. C’est impossible. Son sourire. Sa gentillesse. Ses mots suite à l’accident de Romain. Tu vas tant nous manquer, Thomas. Le film de notre mariage, je le regarderai toujours en pensant à toi maintenant. Cœur chagrin aujourd’hui, les amis », a-t-elle précisé en publiant une photo de Thomas Bonnecarrère en train d’immortaliser son mariage avec Romain Grosjean. Ce post très touchant a bouleversé ses abonnés.

Marion Jollès, une journaliste expérimentée

Marion Jollès est née en 1981 à Meaux. Très jeune, elle est férue de sport automobile. Elle a 12 ans quand elle regarde pour la première fois un Grand Prix de Formule 1. En 1993, c’est Alain Prost qui obtient son dernier titre de champion. Elle rêve de rencontrer les champions de F1. La belle brune suit un beau parcours scolaire avec un DESS de journalisme pour finir.

Dès 2001, elle décroche un stage sur la radio Sport O’FM. Elle enchaîne les expériences de télévision et de radio (M6, RMC, Infosport). Elles lui apportent de la crédibilité et Roger Zabel lui propose de travailler pour Eurosport. En 2005, elle devient l’un des visages de la chaîneet affiche son visage dans Automoto qu’elle co-anime depuis. Entre 2009 et 2012, la chaîne lui donne la présentation de F1 à la Une avec le célèbre Denis Brogniart.

Très populaire sur les circuits de F1, elle est élue « plus belle femme des paddocks en 2010 » par les pilotes à l’initiative du journal allemand Bild. Elle présente ensuite le divertissement Confessions intimes en 2009. Mais elle reste passionnée de sport, et à partir de 2010 elle présente un programme court dédié au foot, L’affiche du jour et L’affiche de la semaine avec Christian Jeanpierre.


En
décembre 2020, son compagnon annonce être forfait pour le Grand Prix d’Abou Dhabi, qui devait être le dernier de sa carrière en Formule 1. Cette décision est liée à son terrible accident qui a eu lieu le 29 novembre 2020, durant le Grand Prix de Bahreïn.