Mask Singer : ce geste loin d’être anodin de Camille Combal qui ne passe pas inaperçu sur TF1

Quelle mouche a piqué Camille Combal ? Quel est le rapport entre ce banal signe et cette vieille rancoeur qui remonte aux années 80 ? Objeko fait le point !

© Christophe Chevalin/TF1 On ne change pas une équipe qui gagne : Kev Adams, Alessandra Sublet, Anggun et Jarry pour le jury et Camille Combal aux manettes de l’émission. On ne change pas une équipe qui gagne : Kev Adams, Alessandra Sublet, Anggun et Jarry pour le jury et Camille Combal aux manettes de l’émission. photo 2/27 © Christophe Chevalin/TF1

À peine entamé, le troisième volet de Mask Singer fait la polémique ! Camille Combal saisit-il l’ampleur du malaise ? Va-t-il s’expliquer ?

La troisième saison de Mask Singer (déjà) dans la tourmente?

Cher lecteur d’Objeko, connaissez-vous le principe de Mask Singer ? Adapté d’un concept étranger, le règlement est simple, mais en même temps surprenant. Quatre enquêteurs doivent deviner quelle personnalité se dissimule derrière un costume. Animaux, objets du quotidien, voix trafiquée, tous les stratagèmes sont bons pour duper le public et le jury. En France, Alessandra Sublet, Kev Adams, Angguun et Jarry ont accepté de relever le défi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Camille Combal (@camillecombal)

Après avoir longtemps été le complice de Cyril Hanouna, l’arrivée de Camille Combal sur TF1 sème la panique. Très vite, on constate qu’il a mille idées à la seconde. Hélas, il vient de commettre un geste incroyable dans le dernier épisode. Repérée par les téléspectateurs, la polémique enfle sur les réseaux sociaux. Qu’est-ce que cette mascarade signifie ?

On prend les mêmes et on recommence ?

Il y a un quart de siècle, il n’y avait pas autant de choix d’émission à la télévision. Pour nous changer les idées, nous attendions patiemment les saisons de Fort Boyard ou bien d’Intervilles. À l’époque, un peu près dix millions de téléspectateurs assidus étaient devant la petite lucarne. Là encore, le règlement semble simple sur le papier. Or, pour celles qui avaient accepté le défi, basculer de la théorie à la pratique, ce n’était pas une mince affaire.

Plus le temps passe, plus on constate la difficulté de certaines épreuves. Ici, porter des costumes ou chanter semble nettement plus facile que d’affronter la terrible vachette. On l’aura compris, pour arriver à décrocher le titre, les participants devaient s’accrocher ou bien rivaliser d’ingéniosité. Or, un soir de juillet 1997, ce précieux équilibre va basculer !

Un air de déjà-vu ?

Capture d’écran (c) Intervilles (c) TF1

Comme le rond rouge aide à le discerner sur cette capture d’écran, personne ne sait quelle mouche a piqué Olivier Chiabodo. À l’époque, son double rôle d’arbitre et de second animateur ne posait pas de problèmes. Qui aurait pu croire que le collègue de l’indétrônable Guy Lux allait avoir un tel comportement ? A-t-il favorisé une équipe plutôt qu’une autre ?

Certes, à l’époque, il n’y avait pas encore les réseaux sociaux. Contrairement à ce qui s’est passé à Mask Singer, la presse a relayé l’information un peu près un an. Aussitôt l’anecdote dévoilée, la cote de popularité du journaliste est en chute libre. On l’aura compris, il bascule de son piédestal et entraine avec lui la réputation de ce jeu mythique. Oups… et si l’histoire se répétait ?

Camille Combal a-t-il tout gâché ?

Lors du premier épisode du troisième volet de Mask Singer, les enquêteurs sont au taquet. Objeko vient de l’apprendre, mais visiblement ça sera la dernière fois qu’Alessandra Sublet et Jarry participent. Si une raison d’emploi du temps est mise en avant, la rédaction d’Objeko a des doutes.  En ayant vent de ce scandale, nous sommes plus que jamais septiques. Certes, les costumes du poisson-corail et celui du bernard-l’hermite étaient réussis. Colorés, amusants, ils possédaient tous les ingrédients pour nous divertir. Hélas, leurs performances n’ont pas été à la hauteur de ce défi haut en couleur.

Capture d’écran (c) Mask Singer (c) TF1

Voici les raisons qui ont motivé Alain Bernard d’accepter d’endosser cet accoutrement. Dire que le juré pensait qu’il s’agissait de Passe-Partout ou de Mimie Mathy. Bonjour les clichés ! Se basant sur ces prédécesseurs (David Douillet ou Marie-José Pérec), le champion olympique a considéré le jeu comme une mission. Avec une pointe d’amertume, il déclare. « Je me suis vraiment impliqué et j’ai été ravi de faire partie de cette aventure. »

Et là, c’est le drame !

À Mask Singer, la complicité du jury ne fait aucun doute. Quand ils ne se taquinent pas, ils s’allient pour deviner le plus vite possible qui se cache. De temps en temps, lors de la révélation, les téléspectateurs sont même surpris de découvrir les liens qui unissent les stars et ce quatuor infernal.  Dès que le crocodile apparait, c’est la stupéfaction. Entre le rose et le fait que ce costume soit beaucoup trop près du c*rps, les quatre mousquetaires sont dubitatifs !

Capture d’écran (c) Mask Singer (c) TF1

C’était sans compter sur l’arrivée en fanfare de l’arbitre de Mask Singers. Même si Camille Combal nie farouchement avoir tenté d’influencer le public, le mal est fait. Que signifie ce trois sur sa cuisse? Le mystère reste entier… Dès qu’il réagit ou donne une bribe d’explication, on vous tient au courant !