Matthieu Delormeau payé à la minute ? Les révélations fracassantes de la production

On le sait, Matthieu Delormeau est très porté sur l'argent. Il ne s'en cache pas, et ses collègues ne sont pas les derniers dès qu'il s'agit d'affirmer qu'il est avare. Sur le plateau de l'émission, c'est Lionel Stan, le directeur général de la société H2O Production qui ajoute une pièce à la machine. Il a fait une troublante révélation sur le salaire de l'ex animateur de NRJ 12.

© TPMP

Les chroniqueurs balancent sur Matthieu Delormeau 

Régulièrement dans Touche pas à mon poste, les chroniqueurs racontent des anecdotes sur Matthieu Delormeau afin de mettre en lumière le rapport qu’il entretient avec l’argent. Il y a quelques semaines, Guillaume Genton, Kelly Vedovelli et Benjamin Castaldi avaient conjointement décidé de raconter aux téléspectateurs les manies de l’animateur de TPMP People. 

Le premier commence en disant qu’il a récemment partagé un repas avec lui au restaurant. Au moment de payer, et d’après les dires du chroniqueur, il souhaite récupérer l’addition, pour « la faire passer en note de frais« . Une astuce bien connue qui permet de faire des économies puisque ces notes de frais sont remboursées. Kelly Vedovelli décide d’ajouter une couche en indiquant qu’il termine souvent ses repas par une blague, au moment du paiement : « A la fin, il demande au serveur : ‘Je vous dois quelque chose ?’ C’est honteux, c’est indécent ».

Benjamin Castaldi décide, de son côté, de ne pas parler des restaurants, mais des voitures. Selon lui, Matthieu Delormeau se débrouille pour ne pas dépenser un sous lorsqu’il doit se déplacer : « Il fait le tour des concessions de Paris pour se faire prêter des voitures gratuitement et il les rend sans le plein d’essence. Il roule à l’œil ! ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Matthieu Delormeau (@mdelormeau)

Une nouvelle anecdote au restaurant 

Cette fois-ci, c’est Matthieu lui-même qui décide de raconter sa dernière aventure au restaurant. Le producteur ne cache pas être avare, c’est pourquoi il aime faire rire la galerie en racontant ses histoires. 

« L’autre jour, je suis allé au resto. Je finis de déjeuner, le serveur me dit : ‘Est-ce que vous laissez un pourboire ?’ Je dis non, classique, c’est inclus dans le service ! Il me dit : ‘La dernière fois, Madame Morini-Bosc est venue déjeuner et quand elle vient déjeuner, elle laisse 50 euros de pourboire, c’est vrai ? »

La chroniqueuse explique que l’employé du restaurant a un peu exagéré les faits puisqu’elle n’a pas donné un billet de 50 euros pour les pourboires, mais un billet de 20. Mais même cette somme, Matthieu Delormeau n’est pas prêt à la mettre. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Matthieu Delormeau (@mdelormeau)

L’anecdote incroyable de Lionel Stan 

Cyril Hanouna le sait : pour s’offrir Matthieu Delormeau, il faut être prêt à accepter certains de ses caprices. Et visiblement, le chroniqueur estime que chaque minute mérite salaire. C’est en tout cas ce qu’a révélé sur le plateau Lionel Stan qui, pour une fois, se trouvait aux côtés des chroniqueurs :

 « Matthieu Delormeau est payé à la minute ! Il faut savoir que quand vous terminez à 21h20 au lieu de 21h15, il appelle la production, il dit ‘Mais il y a eu dix minutes de plus’ – par exemple le 6 à 7 là, vous avez 30 minutes de plus, donc dans les loges, il m’a dit ‘Lionel y’a 30 minutes de plus’ – donc le conseil que je vous donne Cyril, quand vous n’avez pas besoin de Matthieu sur certains sujets, faites-le sortir !« 

Vous savez pourquoi Matthieu Delormeau est parfois absent des débats, c’est tout simplement car il coûte cher à l’émission. D’autant plus que les fans du programme savent très bien que Cyril Hanouna ne finit pas à l’heure. Plus les années passent, et plus l’émission se termine tard. 

Mais c’est aussi pour ça que le chroniqueur est aimé des téléspectateurs. Il dit tout haut ce qu’il pense, assume sa personnalité haute en couleurs. Les émissions ne sont pas tout à fait les mêmes sans lui puisqu’il apporte une vraie touche humoristique. Comptez également sur lui pour être présent lors des débats. A plusieurs reprises, il n’a pas hésité à monter le ton, contre Gille Verdez ou contre l’invité Patrick Di Vizio. Fier de ses convictions, il les défend coûte que coûte, que cela plaise ou non. Et c’est sans doute pour cela qu’il est un élément très important de l’émission, à laquelle il a manqué pendant son année d’absence.