Maux de ventre : 7 aliments à bannir pour en finir avec les ballonnements

Les maux de ventre ne laissent jamais personne indifférent. Selon les experts, vous devez revoir totalement le contenu de votre assiette. Découvrez ces 7 aliments qui causent problème.

©DDG-Maux de ventre : 7 aliments à bannir pour en finir avec les ballonnements

Les maux de ventre débarquent au pire moment. Afin de les éviter, nous vous suggérons vivement de réduire la consommation de ces 7 produits.

Les maux de ventre comme vous ne les avez jamais lus

Il y a quelques jours, Iris Mittenaere nous racontait son séjour en Suisse. Après plusieurs semaines de farniente avec Diego, elle décide de traiter ses maux de ventre. Même si elle ne le relate pas devant les caméras, elle en souffre. Capables de la faire gonfler en une fraction de seconde, ils lui gâchent la vie. Chez Objeko, nous avons une autre approche. En interrogeant les spécialistes, nous nous sommes rendu compte que tout était une question d’alimentation. C’est parti, suivez le guide !

Les crudités

L’été, on a tendance à se réfugier derrière elles. Or, si on a les mêmes problèmes que l’ancienne Miss France et Univers, on devrait limiter la casse. En décryptant la fiche, on remarque la quantité astronomique de fibres à cause du tort à notre transit. Pire, ce nutriment présent dans nos salades vertes serait « irritant pour l’intestin »! Pour y remédier, vous n’avez plus qu’une solution. À l’aide d’un économe ou d’un rasoir à légume, veuillez vous débarrasser de la peau en les épluchant convenablement. Pour le concombre, on n’hésite pas à retirer les pépins. Ensuite, investissez dans une râpe électrique. Pourquoi ne pas s’amuser avec les formes proposées ? Les enfants n’y voient que du feu ! Cerise sur le gâteau, la digestion semble nettement plus facile.

Qu’est-ce que les crucifères ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sébastien Jarry (@seb_jarry)

Brocolis, chou, le chou-fleur, de BruxellesComparée à d’autres, cette famille d’aliments ne fait pas rêver. Or, pour perdre un peu de poids, ils sont parfaits. Hélas, les maux de ventre qui en découlent ont la dent dure. Cette fois, c’est à cause de la raffinose. Derrière ce nom ardu se cache un sucre complexe. Consommé à haute dose, ce dernier provoque des sensations gênantes comme des flatulences.

Amateur de poireaux et les asperges, c’est le drame !

Les celluloses et hémicelluloses sèment la panique chez les acheteurs de ces deux légumes. Pour ceux qui n’ont aucune notion en nutrition, sachez qu’il s’agit de « fibres insolubles difficiles à supporter ». Aussi, au lieu de les consommer sous leur forme solide, Objeko vous suggère de les réduire en purée. Résultat des courses, les maux de ventre diminuent drastiquement. Ouf, l’honneur est sauf !

Les légumineuses

Souvent confondue avec les féculents, cette famille d’ingrédients mérite que l’on s’y attarde. Tout ce qui est lentilles, haricots ou encore petits pois en fait partie. Le docteur le plus adoré des médias déclare que « la putréfaction est plus lente ». Encore une fois, pour Jean-Michel Cohen, les maux de ventre sont la principale conséquence chez les gourmands.

Les tomates

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Baker’s Grove (@thebakersgrove)

Cuit ou cru, le légume rouge nous provoque des maux de ventre incroyables. Cette fois, le pépin est montré du doigt par le nutritionniste préféré des stars. Par malheur, s’il se « glisse entre deux replis de la muqueuse », c’est le drame ! Afin de gérer l’inflammation, l’organisme produit automatiquement du gaz. La suite, on la connaît par cœur !

Du pain (blanc) béni pour les maux de ventre

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magazine Caribou (@cariboumagazine)

À la boulangerie, c’est la star des rayons. Pourtant, le pain blanc sème le trouble. En guise de tartines pour le petit déjeuner, misez plutôt sur le complet. Avec lui, pas de maux de ventre, mais que des solutions adaptées à votre transit.

La banane

Entre la verte et la jeune, votre cœur balance. Si vous avez tendance à faire des maux de ventre, pas de débat. C’est sur la seconde qu’il faut se ruer, tout en esquivant les taches noires !