McDonald’s: Les internautes dénoncent l’arnaque du siècle, c’est un scandale…

Une nouvelle affaire éclate pour le géant américain. De quoi s’agit-il cette fois-ci ? Objeko vous révèle le pot aux roses.

McDonald’s va bientôt proposer un nouveau service dans ses restaurants en France, vous allez adorer !
© McDonald’s

McDonald’s est sous le feu de tous les projecteurs. Normal quand on est le roi incontournable du fast-food. Dernièrement, il avait déjà subi un scandale au sujet du cafard broyé dans un McFlurry. À présent, les internautes dénoncent le nouveau produit lancé par l’enseigne. Et on peut dire qu’il ne plait pas aux Français. Et oui, ils ne sont pas de bonnes poires ! Lisez ci-dessous ce qu’il faut savoir sur cette affaire !

McDonald’s, une aventure folle !

Dans la vie, les choses ne tiennent qu’à un fil et c’est aussi le cas de McDonald’s. L’histoire de cette entreprise est incroyable. Si vous n’avez pas vu le film Le Fondateur, nous vous le conseillons vivement. En effet, vous en apprendrez davantage sur la création de la marque jusqu’à son développement exponentiel. Cela remonte aux années 1954. Raymond Kroc, dit Ray, commercialise des appareils à milk-shake dans le Missouri. Il se rendra en Californie suite à une grosse commande. Et c’est la première rencontre avec les frères Maurice et Richard McDonald. Ces derniers possèdent un système de restauration unique à l’époque. C’est le début de la fast-food. En gros, McDonald’s lance le drive-in ou encore appelé le ciné-parc. Ainsi, le concept fait découvrir aux gens le principe de la rapidité et de la praticité. En plus, les burgers sont peu onéreux. Donc, tout est idéal pour les familles. Ray propose aux deux frères de franchiser l’idée et de prendre les rênes. Par la suite, des divergences sur la stratégie commerciale éclatent entre les deux parties. Ray en veut plus et souhaite augmenter ses gains. Ainsi, il finira par se séparer de ses deux associés.

Un tout nouveau produit : une plaisanterie ?

Il y a un tas de rebondissements dans l’histoire de McDonald’s et aussi beaucoup d’audace. D’ailleurs, son dernier lancement produit est plutôt culotté. En effet, il s’agit de « l’Eau by McDo« . Celle-ci répond à tous les goûts des consommateurs. Elle peut être plate, avec des bulles et même aromatisée. Mais toujours servie dans des gobelets en carton. Jusque-là tout va bien. Mais alors qu’est-ce qu’elle a de particulier ? En réalité, c’est une eau du robinet qui est filtrée. Évian et Badoit vont devenir de l’histoire ancienne, car elles ne seront plus proposées. Mais ce qui a lancé la polémique, c’est son prix un peu cher. En effet, le tarif est de 1,70 euro pour une quantité de 25 cl d’eau plate. Le coût peut grimper à 2,75 euros pour 50 cl et si elle est aromatisée.

McDonald’s, comme beaucoup d’autres entreprises, a des responsabilités écologiques. En effet, ces grosses firmes doivent supprimer totalement les contenants en plastiques. Le Monde nous rappelle qu’il s’agit d’une obligation légale en France et en Europe depuis le début de l’année 2021. McDonald’s a profité de cette loi pour se faire passer pour une enseigne sérieuse auprès de sa clientèle, alors que c’était impératif. En plus, McDonald’s n’a pas hésité à augmenter ses gains. En effet, le roi du burger se fait une marge plus qu’intéressante, si on compte entre 5 à 7 euros le litre.

Des réactions sans précédent !

On peut dire que c’est un peu cher pour du liquide sorti du robinet. Et même si celui-ci est servi dans du carton ! Ainsi, les réactions ne se sont pas fait attendre pour McDonald’s. Les internautes se lâchent complètement sur le géant américain. La Toile d’araignée va se refermer sur sa proie, sans aucun doute ! Dans un communiqué de presse, McDonald’s se défend et nie totalement. En effet, McDonald’s n’a rien à se reprocher et n’a pas voulu réaliser des gains outre mesure avec cette eau du robinet. Voici ce que l’entreprise déclare : « Le prix de vente de l’Eau by McDo est dans la moyenne du marché au litre des prix de l’eau filtrée vendue en restaurant. Le prix de revient de l’Eau by McDo est même supérieur à certaines eaux en bouteille que l’on peut trouver sur le marché. »

Le débat est ouvert et rien ne va arrêter les consommateurs insatisfaits. Ils ont tout simplement l’impression de se faire avoir. C’est certain, cette histoire risque de faire du remue-ménage. Affaire à suivre !

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !