McDonald’s : un employé révèle cette arnaque sur les boissons, les internautes scandalisés !

C'est le choc pour tous les consommateurs du fast-food le plus célèbre au monde. D'après les vidéos d'une employée sur Tik Tok, qui dévoile les coulisses de son travail, les managers apprennent aux salariés à arnaquer les clients. Comment ? Avec des astuces simples qui, par effet de trompe-l'œil, laissent penser aux consommateurs qu'un verre est plein alors qu'il est en réalité quasiment vide.

©McDonald’s

McDonald’s: Une astuce rapide et très simple 

Derrière le compte Tik Tok @nnennaaaaa6 se cache une femme qui travaille dans un restaurant McDonald’s. Elle décide sur ce compte de partager des vidéos de son métier. Et certaines d’entre elles risquent de déplaire fortement à ses supérieurs hiérarchiques. Pourquoi ? Car elle dévoile, tout simplement, des techniques de vente qui consistent à se jouer de la crédulité des clients. On vous explique tout. 

Une vidéo partagée par le compte, vue par plus de 6.8 millions de personnes, montre la jeune femme exécuter les ordres de son manager qui lui demande de « secouer la boisson pour donner l’impression qu’elle est pleine« . Le verre est en plastique transparent et la boisson n’en remplit qu’un tiers de son contenant. Elle se met alors à secouer avec force le verre pour que la boisson se retrouve sur toutes les parois. Cela donne donc l’impression que la boisson remplit totalement le verre, ce qui serait normal. 

Les internautes découvrent cette vidéo et sont scandalisés. « Je paie 5 à 6 dollars pour un verre chez McDonald’s, il vaut mieux qu’il soit plein ». Un autre, qui travaille ou a travaillé dans un restaurant McDonald’s, indique qu’il ne faut pas s’en prendre aux employés puisque les machines qui remplissent les verres sont toutes automatiques : « Nous ne pouvons pas contrôler qu’il ne se remplisse pas complètement » indique-t-il. 

@nnennaaaaa6 🤫 especially when it’s busy 🤫 #StepandFlex #k18hairflip #MyPlayoffPicks #fyp #fypシ #foryou #mcdonalds #comedy #viral #trending #essentialworker #MCD ♬ oh imma do that anyway – ⚡️

Une autre astuce plus connue 

Le compte Tik Tok ne s’arrête pas là. Face à la colère des internautes, la jeune femme décide de partager une nouvelle vidéo avec une autre astuce pour donner l’impression que le verre est plein : le remplir de glaçons. Plus il y en a, moins de liquide pourra être versé dans le verre. Mais le verre donne malgré tout l’impression d’être plein alors qu’il ne contient finalement quasiment rien. 

Cette astuce marche surtout bien aux États-Unis puisque les Américains mettent des glaçons partout. Mais cela vient malgré tout entacher l’image du géant du fast-food, considéré comme une chaîne radine. En 2021, le bénéfice de Mcdonald’s était pourtant de 1.54 milliards de dollars. 

@nnennaaaaa6 🙄🙄🙄🙄 #fypシ #fyp #foryou #essentialworker #viral #trending #mcdonalds #FritoLayRickRoll #comedy #jokes #drink #ice #drivethru #viralvideo #fypシ゚ ♬ Spongebob Tomfoolery – Dante9k Remix – David Snell

Les salariés quittent massivement le géant américain 

McDonald’s: Ce phénomène s’appelle « la grande démission » et s’est généralisé pendant le confinement en 2020. Des millions d’employés décident de quitter leur travail, du jour au lendemain. Et les magasins McDonald’s ont été confrontés à de nombreux départs. Pourquoi ? Car ils sont « traités comme des moins que rien », d’après un employé fraîchement libre de son contrat avec le fast-food.

Les équipes d’Envoyé Spécial, qui ont mis en lumière ce phénomène, se sont rendues à Bradford, une petite ville de Pennsylvanie. Ils y ont rencontré Shakira (17 ans), Dave (23 ans) et Matthew (32 ans), qui travaillent ensemble dans le Mcdonald’s du coin. Ou plutôt travaillaient. En septembre 2021, avec une dizaine d’autres collègues, ils ont fait transmettre à la direction une lettre de démission collective dans laquelle il leur souhaite, notamment « bien du courage pour trouver des salariés qui acceptent de travailler pour 9,25 dollars de l’heure » (soit environ 8 euros). En effet, la direction leur avait refusé une augmentation de un dollar. 

« Normalement, j’ai l’habitude que tout le monde me marche dessus, tout le temps d’être exploitée. Et là, finalement, j’en ai eu marre » explique Shakira, pas mécontente d’avoir participé à ces départs. D’autant plus que les États-Unis font face à une pénurie de main-d’œuvre qui rend d’autant plus incompréhensible la décision de la direction de ne pas augmenter ses salariés. Les départs sont en effet nombreux et les entreprises peinent à trouver des salariés. Dave a par exemple confié avoir trouvé très rapidement un nouveau travail, mieux payé. Le rapport de force s’est réellement inversé, en faveur cette fois-ci des salariés. De quoi pousser les directeurs à envisager des augmentations à l’avenir ? C’est tout le mal qu’on leur souhaite.