Meghan Markle brise la silence pour la 1ère fois après la naissance de Lilibet, (révélations)

Même exilée aux Etats-Unis, Meghan Markle continue de diviser le peuple britannique. Soit on l’adore, soit on la déteste. Il n’y a pas de juste milieu possible. Aussi, lorsqu’elle accorde cette entretien exclusif, le monde entier retient son souffle. Que va-t-elle encore nous dire sur les coulisses de Buckingham Palace ?

Meghan Markle : pour la première fois après la naissance de sa fille, elle accepte d'échanger avec la presse !
© Bestimage

Depuis la fin de sa deuxième grossesse, Meghan Markle se faisait discrète. Juste avant l’été, elle jete un nouveau pavé dans la mare !

Meghan Markle plus malicieuse que jamais

Ce mois de juin 2021, Meghan Markle ne l’oubliera jamais. D’une part, elle a dû gérer la curiosité des journalistes quant à son accouchement. De plus, la pression liée lors de la divulgation de la symbolique du prénom de son enfant a été retentissante. Même à des milliers de kilomètres, elle doit se rendre à l’évidence. Il y aura toujours des gens pour critiquer ! Le moins qu’Objeko puisse dire, c’est que l’arrivée de cette petite fille a largement été commentée dans la presse étrangère ! En coulisses, sa mère laisse son père le prince Harry gérer cette polémique. Elle semble résolument déterminée à ne pas intervenir et s’occupe avec autre chose. Nous le savons aujourd’hui. Elle faisait les derniers ajustements dans son premier ouvrage. Et oui, après le métier d’actrice dans la célèbre série Suits, celui d’auteur pour la jeunesse lui ouvre les bras. Objeko vous raconte les tenants et les aboutissants de cette promotion littéraire pas comme les autres.

Toute ressemblance avec l’univers de Meghan Markle…

Pas question de retourner chez son amie Oprah Winfrey pour aborder de The Bench. Ce n’est ni l’endroit ni son intention de devoir à nouveau jeter un pavé dans la mare concernant sa belle-famille. Cette fois, Meghan Markle a choisi les ondes. Inutile de le convaincre d’aller ailleurs, elle ne donnera pas d’autres entretiens.  Dans un premier temps, elle espère que son livre trouvera sa place dans les bibliothèques. D’ailleurs, l’inspiration lui ait venue naturellement lorsqu’elle a offert un banc à son époux le prince Harry. Si vous voulez connaitre les raisons de ce cadeau original, Objeko vous conseille de regarder la vidéo ci-dessus. En assortissant ce présent avec un poème, elle a alors eu l’idée de décliner ce dernier sous forme d’une belle histoire. La boucle est-elle bouclée ?

Lorsque Meghan Markle évoque ses premières lectures, elle déplore ne jamais avoir eu le sentiment d’être représentée. Autrement dit, les porteurs de lunettes, ceux qui ont  « des taches de rousseur, une certaine morphologie, ethnicité ou une religion différente » ont le droit de citer dans la littérature pour enfants. D’ailleurs, en guise de clin d’œil, la narratrice de ce livre lui ressemble. Quant à la complicité père/fils, c’est le thème principal. Ça ne vous rappelle rien ? Nous, si, justement !

…n’est pas le fruit du hasard !

Enfants et adultes peuvent s’y retrouver. En effet, on peut analyser ce livre de différentes manières en fonction de son état d’esprit à l’instant T. Pour le contenu, Meghan Markle s’amuse à imaginer qu’ils « passent de plus en plus de moments ensemble et qu’ils prennent de l’âge. D’une blessure au genou à une peine de cœur, ils se retrouvent toujours sur ce banc pour nouer des liens. »

Pour illustrer ses propos, Meghan Markle s’appuie sur le génial et talentueux Christian Robinson. D’ailleurs, elle lui a demandé d’intégrer quelques détails supplémentaires dans The Bench. Elle évoque avec émotion la présence de Myosotis. Il s’agit de sa fleur préférée, mais aussi celle de la regrettée Lady Diana. Alors qu’une statue vient d’être inaugurée en son honneur, ce clin d’œil va-t-il attendrir ses fans ? On se demande bien ce livre va rencontrer son public ! Pour l’instant, au Royaume-Uni, ce n’est pas le cas. Il semblerait que les Anglais lui en veulent d’avoir quitté les lieux avec perte et fracas. Par contre, dans le pays de l’Oncle Sam, il se vend comme des petits pains. Hasard ou coïncidence, toujours est-il que chez Objeko on imagine bien qu’un deuxième volume pourrait sortir dans les années à venir. Cette fois, il s’agirait de doux moments entre une mère et sa princesse de cœur… Nous attendons la suite des événements avec impatience et nous lui envoyons tous nos vœux de succès.


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.