Meghan Markle et le prince Harry brisent le silence, ils avouent enfin leur énorme mensonge !

Alors que Meghan Markle et le prince Harry avait révélé s'être mariés trois jours avant les noces officielles, ils viennent d'admettre que cette déclaration était fausse...

© Lipinksi Dominic / PA Photos

Meghan Markle et le prince Harry, auraient-ils menti sur les plateaux de télévision américains ? En tout cas, tout semble le laisser à penser. En effet, l’héritier du trône britannique et la star américaine avaient récemment affirmé s’être mariés trois jours avant les noces officielles. Pourtant, cette déclaration, faite sur le plateau d’Oprah Winfrey, semblerait effectivement fausse. Objeko tente donc de tirer toute cette histoire au clair et de faire la lumière sur cette affaire.

Megan et Harry : le couple princier rattrapé par leurs mensonges ?

Une interview à l’audience planétaire

Ce surprenant entretien de Meghan et Harry a effectivement été très suivi aux quatre coins du monde. En réalité, près de 60 millions de personnes étaient présentes devant leur écran pour suivre l’événement. Pour rappel, le 7 mars dernier, le couple princier acceptait l’invitation de la grande intervieweuse américaine Oprah Winfrey. Lors de cet échange avec les médias, le duc et la duchesse de Cambridge sont ainsi revenus sur la raison de leur départ d’Angleterre et sur leur exil aux États-Unis. Ils ont notamment évoqué les suspicions de racisme dans les palais de Buckingham. 

Une pression que visiblement ni l’un ni l’autre n’ont supporté. Ils auront donc finalement pris la décision la plus importante de leur vie. Un choix qui d’ailleurs a eu beaucoup de mal à passer auprès de l’establishment et d’un grand nombre d’observateurs. Mais durant cet échange Meghan et Harry ont effectivement laissé entendre que leur mariage royal du 19 mai 2018 n’était en réalité qu’une simple formalité. Puisque leurs noces officielles auraient été célébrées trois jours plus tôt en toute discrétion. Pourtant, cela semble faux dès lors où se situe l’exacte vérité. Objeko vous explique tout.

Des preuves à l’appui

En effet, malgré les affirmations de Meghan et Harry, un document ne trompe pas. Il s’agit en réalité du certificat de mariage sur lequel est bien stipulé que la date officielle de leur union est le 19 mai 2018. Un proche du couple a en effet confirmé que leurs vœux échangés 72 heures plus tôt n’avaient pas de valeur légale. Il s’agissait d’une cérémonie au caractère privé. Pourtant, Meghan Markle avait bien laissé sous-entendre l’importance de ce jour.  » Les vœux, que nous avons encadrés dans notre chambre, ne concernent que nous deux, dans notre jardin avec l’archevêque de Canterbury « .

Néanmoins, la réalité des faits en est toute autre. Alors Meghan Markle se serait-elle trompée volontairement ou bien involontairement dans la manière de s’exprimer ? En tout cas, le sujet fait débat. Puisque cette affirmation semblerait minimiser la cérémonie officielle et bien évidemment tout le protocole qui va autour. Alors que dans un même temps des millions de Britanniques étaient scotchés devant leur petit écran, Meghan et Harry n’auraient donc pas vu ce jour d’une importance capitale. En tout cas voilà bien un nouveau débat qui fait rage concernant le couple qui ne cesse de faire polémique.

Des décisions radicales

En effet, lorsque Meghan et Harry décident de s’exiler en dehors des frontières de la Grande-Bretagne, c’est un véritable déferlement médiatique. Car c’est la première fois dans l’histoire de la monarchie d’outre-Manche qu’un tel cas se produisait. Un véritable revers pour la reine et son entourage qui ont visiblement eu beaucoup de mal à s’en remettre. De plus par cette action, Harry renonçait à un grand nombre de ses fonctions et de ses privilèges. Une attitude qui a eu beaucoup de mal à passer auprès de certains. Si on ajoute à cela, les suspicions de racisme envers Meghan de la part de l’entourage de la reine, la coupe était effectivement pleine. Néanmoins, Élisabeth d’Angleterre a voulu calmer les choses.

En effet, il y a peu, Sa Majesté rappelait que Meghan et Harry étaient toujours les bienvenus dans la famille tout comme leur fils, et ce, pour toujours. Elle revenait ainsi sur l’importance dans un clan uni et soudé. La reine d’Angleterre se disait ainsi très attristée que Meghan et Harry aient pu penser être victimes de racisme. Peu à peu, la couronne aura donc voulu calmer les choses au vu de l’ampleur des événements. Car pas une semaine ne se passe sans que cette histoire, concernant ce couple princier, ne fasse la une des médias. Aussi bien en Angleterre qu’aux États-Unis, tous les tabloïds s’intéressent effectivement beaucoup à l’affaire de très près. Entre scandales royaux et une actrice américaine loin des standards établie par la cour, l’histoire se complique. Ainsi, le scénario semble digne des meilleures productions hollywoodiennes. Reste à savoir comment les principaux intéressés imaginent la suite et si finalement toute cette histoire connaîtra un happy end !