Meghan Markle, le divorce se dessine avec Prince Harry, elle a quitté le domicile conjugal ?

Un journaliste pronostique la séparation proche du couple Sussex. En cause, des raisons plus qu'inattendues...

© Capture Facebook-Meghan Markle, le divorce se dessine avec Prince Harry, elle a quitté le domicile conjugal ?

Après quatre années de vie commune, Meghan Markle et le Prince Harry pourraient mettre fin à leur histoire. Mais les raisons qui les pousseraient à prendre cette décision sont très inattendues. D’après certains journalistes, leurs intérêts commerciaux respectifs seraient bien mieux servis s’ils étaient séparés. Pour le couple, il s’agirait donc de rompre pour des raisons financières. Qu’en est-il réellement ?

Un journaliste prévoit la séparation du couple Sussex

L’information provient d’un journaliste spécialiste de la famille royale d’Angleterre. Celui-ci émet l’idée que le couple se séparerait au cours de l’année 2022. Mais il ne s’agirait pas de différends ou d’amour, simplement d’argent. En effet, leurs revenus seraient bien plus importants si Meghan Markle et Prince Harry se séparaient.

Mais à l’heure actuelle, tous deux se concentrent pourtant sur des projets communs. Il y a ce fameux contrat avec Netflix et un autre avec Spotify. En outre, le couple gère une fondation basée aux États-Unis et baptisée Archewell. Ce groupe rassemble une fondation à but non lucratif et des divisions commerciales basées sur la production de médias.

En outre, les parents de Lilibeth et Archie se placent déjà parmi les cent personnes les plus influentes du monde. Et ce statut, c’est ensemble qu’ils sont parvenus à le décrocher.

Meghan Markle et Prince Harry s’investissent dans leurs projets respectifs

En parallèle, Harry et Meghan Markle ont chacun des projets qui leur tiennent à cœur. Lui prépare une série Netflix évoquant les Invictus Games et elle se concentre sur une série féministe sur la même plateforme. De plus, la duchesse de Sussex semble vouloir se faire une place en politique. Elle investit beaucoup de son énergie pour faire passer un nouveau projet de loi sur le congé parental.

Récemment, Meghan Markle a eu gain de cause auprès de la justice dans une affaire qui l’opposait au « Mail on Sunday ». Mais depuis cette histoire, la jeune maman a hérité d’un surnom peu avantageux.

Tous deux unis contre la presse people

Meghan Markle estime que la presse peut être cruelle et mensongère. En effet, elle et son conjoint avaient entamé des poursuites contre « Associated Newspapers » juste après la publication d’un article du « Mail on Sunday ». D’après le couple Sussex, ce papier accusait à tort le Prince Harry d’avoir menti, d’avoir tenté de manipuler l’opinion et d’avoir essayé de camoufler son recours contre le gouvernement. Recours qui avait pour but d’obtenir une protection policière.

Récemment, le couple princier a saisi la justice pour dénoncer une atteinte à la vie privée suite à plusieurs publications de ce même tabloïd. En décembre 2021, Meghan Markle avait gagné son procès contre l’éditeur du « Mail on Sunday ». Ce dernier a été condamné pour avoir publié une lettre qu’elle aurait écrite à son père.

Quoi qu’il en soit, la décision de la justice n’a pas fait l’unanimité auprès des britanniques. Piers Morgan, un journaliste et animateur de télévision britannique, a trouvé un surnom pour Meghan Markle : Princesse Pinocchio. Spécialisé dans l’actualité de la famille royale, ce chroniqueur ne se gêne pas pour critiquer l’épouse du Prince Harry. En prime, il n’hésite pas à mettre en doute la véracité de ses propos.