Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze s’opposent fermement à la demande de leur fils de 13 ans

Jamel Debbouze n’aime pas trop aborder sa vie privée. Depuis la naissance de ses enfants, il fait tout pour les protéger. Et ce n’est pas maintenant que Léon va tout gâcher !

Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze s’opposent fermement à la demande de leur fils de 13 ans
© Dominique Jacovides/Bestimage

Qui a dit que l’ado de Jamel Debbouze était le plus simple à gérer ? En conflit permanent avec ses enfants, le comédien se montre strict !

Le fils de Jamel Debbouze en mode rebelle !

Les fans de Jamel Debbouze n’oublieront jamais cette séquence. Lorsque Melissa Theuriau évoque sa rencontre avec l’humoriste, on a des frissons. Sur le tournage de ce film, rien ne les semblait les destiner à entamer une romance. Sauf que Cupidon passait par là. Donc, il a profité de l’occasion pour viser dans le mille. Depuis, madame a abandonné les plateaux de télévision et se consacre à la production de documentaires. Quant à monsieur, il met dans la lumière les futures générations de comiques. Plus que jamais, leur couple est solide et gère les épreuves avec succès. Pour autant, l’éducation de Léon et de Lila est au centre de leurs préoccupations actuelles. Comment vont-ils faire pour leur affronter les turbulences liées à l’adolescence ?

Pour ou contre les réseaux sociaux ?

La femme de Jamel Debbouze a une relation étrange avec les réseaux sociaux. Si elle peut se vanter d’être suivie par une énorme communauté sur Instagram, elle n’adhère pas du tout à Twitter. Que ce soit pour sa société ou bien personnellement, elle ne maitrise pas encore les subtilités de l’oiseau bleu. Comment est-ce possible ? Face à ses nouvelles révélations, les followers hallucinent totalement. Et vous qu’en pensez-vous cher lecteur d’Objeko ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélissa Theuriau (@melissatheuriau)

En ce moment, elle a tellement de projets sur le feu qu’elle estime n’est pas prête à faire le grand saut. Pour la première fois, l’ancienne journaliste considère qu’elle risque de perdre son « temps ». Redoutant d’être inefficace et crédible, elle confie cette mission à quelqu’un de plus expérimenté.  « J’ai une collaboratrice qui essaye de nous positionner, il y a un compte 416 qui peut rendre visibles nos productions. » Donc, quoiqu’il arrive, tout est à jour puisqu’on peut y voir sur quoi elle travaille actuellement. Un peu têtue, la chérie de Jamel Debbouze va encore plus loin dans son rejet. « Je ne sais absolument pas m’en servir et je m’en porte mieux » ! À l’heure où de plus en plus d’enfants délaissent Facebook pour Twitter, ne sent-elle pas le vent tourner en sa défaveur ?

Un adolescent (presque) comme les autres

De son côté, Jamel Debbouze semble s’intéresser particulièrement à la carrière de ses enfants. Dans un entretien accordé à son ami Patrick Sébastien, il a un déjà une idée bien précise de ce que fera Léon. Comme toujours, il utilise un vocabulaire sympathique pour nous décrire son enthousiasme de papa poule. » Humoriste ou footballeur, je suis fier du moment qu’il kiffe sa vie ! Je dis toujours à mes enfants : ‘Faites ce que vous voulez, mais faites-le au mieux ! Vous avez une chance extraordinaire, transformez-la ! Faites-en quelque chose !’ C’est important qu’ils en aient conscience. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

Récemment marqué par la perte de son géniteur, le comédien semble avoir à cœur de transmettre toutes ces valeurs. C’est magnifique, mais est-ce que cela va réussir à apaiser Léon ? À 13 ans, le ballon rond ne lui suffit déjà plus. Plus que jamais, il souhaite imiter ses ami(e)s et avoir un compte Twitter. Pour expliquer la fin de non-recevoir de Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau demeure consciente que son attitude peut intriguer et choquer. « On y est opposé pour l’instant. On essaye de résister. »

Que pensez-vous de la stratégie de Jamel Debbouze ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélissa Theuriau (@melissatheuriau)

Hélas, par les temps qui courent, elle ne pourra pas faire grand-chose s’il désobéit et franchit le pas de l’inscription ou du premier Tweet. Elle sait bien que ce réseau social « fait aussi partie d’un mode de fonctionnement, d’échange et de sociabilité entre jeunes. » Le couple semble avoir la motivation nécessaire afin de « trouver l’équilibre entre ne pas les isoler complètement et avoir un œil sur ce qu’ils font. » On leur souhaite bien du courage ! Quand ils étaient petits, dissimuler leurs visages avec des emoji nous attendrissait. Aujourd’hui, le basculement du fils de Jamel Debbouze de l’ombre à la lumière les effraie. Pas simple de faire la part des choses. Suite au prochain numéro d’Objeko !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.