Météo : voici les prévisions attendues pour les deux 1ères semaines de Juillet

Un épisode de canicule a frappé la France mi-juin. Quelle sera la météo de ce début d’été ?

©FOTOTI PHOTOGRAPHY/SHUTTERSTOCK

Météo : Canicule ou normales de saison ? Poursuite des chaleurs, ou été pluvieux comme en 2021? Les Français s’apprêtent à démarrer leur été. Mais quid du ciel qu’ils auront au-dessus de la tête ?

Pour comprendre les phénomènes météo que nous subissons, il faut d’abord bien comprendre ce que sont les canicules, les vagues de chaleur et les normales saisonnières.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Munier (@lenou_ln)

En effet, on parle de « vague de chaleur » quand on note des températures excessivement élevées durant plusieurs jours consécutifs. Météo-France précise pourtant qu’« il n’existe pas de définition universelle du phénomène ». Ainsi, le recensement des vagues de chaleur remonte au milieu du XXe siècle. Et les données recueillies mettent en lumière une augmentation de ces événements climatiques.

 “Le réchauffement planétaire se poursuivra pendant au moins plusieurs décennies 

« Sur les quarante et une vagues de chaleur détectées depuis 1947, neuf ont eu lieu avant 1989, contre trente-deux entre 1989 et 2019. Il y a donc eu trois fois plus de vagues de chaleur ces trente dernières années que durant les quarante-deux années précédentes. », souligne en effet le service météorologique.

Depuis 2010, dix-sept vagues de chaleur ont eu lieu soit l’équivalent des vagues de chaleur sur la période étendue de 1947-2000 ! « Quel que soit le scénario d’émission de gaz à effet de serre envisagé, le réchauffement planétaire se poursuivra pendant au moins plusieurs décennies et s’accompagnera de vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses », prévient Météo-France, qui anticipe un doublement de ces phénomènes climatiques « d’ici à 2050 ».

De nouvelles normales saisonnières

La canicule se distingue cependant des vagues de chaleur. « Une canicule, c’est un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée », explique ainsi Météo-France. Pour sa part, le gouvernement parle d’« un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs ». La définition d’une canicule varie ainsi en fonction des régions.

Il est toujours bon ton de se référer ainsi aux “normales climatiques”. Ces références permettent en effet de représenter le climat sur un lieu et pour une période donnés. Elles incluent tous les paramètres du climat. On prend en compte aussi bien la température que la précipitation, le vent ou encore l’ensoleillement. Météo France compile ensuite sur trente ans et les met à jour toutes les décennies.

Canicule ou vagues de chaleur ?

Ainsi, Météo France a calculé de nouvelles normales sur la période 1991-2020. « Les normales 1981-2010 sont représentatives du climat moyen sur une période autour des années 1990 et ne représentaient plus le climat actuel dans le contexte du changement climatique, notamment en matière de température », relate en effet Météo-France.

Alors, canicule, vague de chaleur ou normales climatiques pour les deux premières semaines de juillet ? D’après Météo-France, il semble que nous n’aurons pas à faire à de nouveaux épisodes de fortes chaleurs. Ainsi, les températures seront « proches des normales, voire supérieures en début de semaine, mais sans excès ». Mais cela n’est pas sûr à 100% ! La météo peut changer d’ici mi-juillet. En tous cas, pour le moment, les indicateurs montrent que la canicule n’est pas pour demain.

Cette semaine, le Sud profitera d’un grand beau soleil. Il y aura quelques pluies dans l’Ouest. Des orages séviront également à la frontière italienne. Enfin dans l’ensemble, les températures seront  estivales, sans aller dans l’excès des pics de chaleur des deux dernières semaines. Ouf, on se sent tout de suite mieux !