Michael Schumacher : Ce terrible drame qui a failli changer son destin et transformer sa vie

Michael Schumacher était à peu de choses de prendre une décision qui aurait fait basculer sa vie dans une autre direction.

© JOSEP LAGO/AFP / Getty Images

Michael Schumacher est le plus grand et le plus célèbre pilote de Formule 1. Son parcours est des plus spectaculaires avec soixante-douze victoire et cinq titres mondiaux rien que chez Ferrari. Ce sont au total quatre-vingt-onze victoires, sept titre de champion du monde ainsi que soixante-huit pole position dans sa carrière. Il est tout simplement l’un des coureurs automobile les plus titrés de l’histoire. Puis, il met fin à sa carrière en 2012, à l’âge de 43 ans. Mais en décembre 2013, il est victime d’un tragique accident de ski qui le laisse dans le coma jusqu’en juin 2014. Depuis, les nouvelles de l’ancien pilote sont excessivement rares. Pourtant, toute sa vie aurait été différente si en 1994, il était allé au bout de son idée. Objeko vous détaille tout.

Michael Schumacher incarne le courage et la persévérance

Michael Schumacher ne donne pas de nouvelles à ses fans et encore moins aux journalistes. Pendant sa carrière de pilote automobile déjà, les rapports qu’il entretenait avec cet aspect de sa notoriété n’étaient pas des meilleurs. Et depuis son accident, c’est le flou total. Seuls ses proches donnent parfois de ses nouvelles mais rien ne précise en détails l’état de Michael Schumacher pour le public. Toutes les informations à son sujet sont tenues secrètes.

Cependant, le monde tente encore et toujours de le connaître. Aussi, il n’est pas rare que ceux qui l’ont côtoyé de près s’autorise à parler de lui dans les médias. C’est le cas de l’ancien patron de l’écurie Benetton, Flavio Briatore, ce 18 avril dans les colonnes du Daily Star, un magazine britannique. En effet, il évoquait le destin tragique du pilote Ayrton Senna en 1994. Sa mort avait profondément affecté Michael Schumacher. Il aurait effectivement envisagé très sérieusement de stopper sa carrière à ce moment là.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Senna Champion (@sennachampion)

Ayrton Senna et Michael Schumacher étaient bien souvent aux coudes à coudes. Objeko ne vous apprend certainement pas qu’il s’agissait de véritables duels. Alain Prost laissait de la place pour que ces deux-là puissent reprendre la tête de la discipline. Les courses de Michael Schumacher et d’Ayrton Senna étaient parmi les plus belles que les fans de Formule 1 pouvaient espérer. Mais voilà que l’un des deux pilotes trouve la mort à bord de son véhicule.

En 1994, lors du sixième tour du Grand Prix de Saint-Martin, Ayrton Senna perd le contrôle de son bolide dans un virage terrible. Il fonce dans un mur en béton à plus de 200 km/h et perdra la vie sur le coup. De fait, la victoire était alors attribué à Michael Schumacher et ce fut très difficile pour lui à encaisser. Car ce n’était pas une victoire à célébrer et il pouvait aisément se mettre à la place de son adversaire disparu. Le traumatisme est tel que d’après Flavio Benetton, Michael Schumacher a voulu arrêter sa carrière.

Une épreuve qui paraissait insurmontable, qui aurait pu changer le cours de sa vie

Selon l’ancien patron d’écurie, il a beaucoup changé après le décès brutal d’Ayrton Senna. C’était son premier titre de champion du monde mais il avait le goût de la mort. Si Michael Schumacher avait décidé d’aller au bout de son idée et d’arrêter la course automobile, son destin n’aurait sans doute pas été le même, Objeko en convient. Il n’aurait pas connu la gloire et le prestige, il aurait donc peut-être pu se « désintoxiquer » de cette ferveur pour l’adrénaline. Tandis que certains estiment que c’est ce goût pour le risque et la vitesse qui ont causé son accident de ski. Mais comme le dit le dicton, « avec des si on mettrait Paris en bouteille ».

Alors, difficile de tenter d’imaginer comment aurait pu tourner la vie de Michael Schumacher si il avait stoppé sa carrière en Formule 1 après la mort d’Ayrton Senna. Une chose est sûre, il a su apprendre à savourer ces victoires malgré ce traumatisme. Et il aimait son métier. Sinon, comment expliquer que son fils soit atteint de la même passion. En effet, Mick Schumacher prend la relève et fait ses premiers pas en Formule 1. Pour rendre hommage à son père et à sa carrière grandiose, il reprend les mêmes initiales de course que lui. Dans les tableaux des temps, les fans peuvent donc lire « MSH », comme du temps où son père courrait.