Michel Cymes dévoile pourquoi il ne faut surtout JAMAIS s’arracher les poils du nez

Le médecin Michel Cymes a expliqué, récemment sur RTL, en quoi les poils du nez jouent un rôle clef pour filtrer l'air que nous expirons, protéger les muqueuses et contenir une bactérie présente naturellement dans les fosses nasales. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© KCS

Dans un épisode de Podcast sur RTL, Michel Cymes s’intéresse aux poils qui se trouvent dans la façade de vos narines. Il arrive que certains dépassent et donnent envie de les arracher. Ne les prenez pas à la racine, coupez ce qui dépasse. C’est tout. Il faut savoir que leur rôle est essentiel pour filtrer l’air inspiré et retenir les impuretés.

Les poils : un rôle de protection

Si vos muqueuses étaient moins protégées, vous seriez exposé à plusieurs soucis, des particules polluantes aux allergies, mais aussi les panaris, furoncles, arthrites et autres ostéites. L’ensemble des infections au staphylocoque doré dont l’habitat naturel se situe dans les fosses nasales.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kate Bolduc (@4bolduc)

 

Arracher un poil de nez permet de créer une porte d’entrée pour la bactérie. Certaines personnes regardent cela et veulent agir vite et arrache. Mais, ce n’est pas un bon réflexe. Il faut prendre le temps de prendre des ciseaux et d’agir avec précaution. Il faut être méticuleux et les choses se passeront beaucoup mieux. Tous les jours, sur RTL, Michel Cymes donne tous les éléments pour prendre soin de votre santé et la préserver. Cette semaine, le médecin s’intéresse à votre pilosité et vous livre ses conseils pour éviter les problèmes.

Michel Cymes, médecin star des plateaux télé

L’occasion de revenir sur le parcours exceptionnel de Michel Cymes. Il est né en mai 1957 à Paris. Il a un frère qui s’appelle Franck. Après son baccalauréat, il débute des études de médecine ensuite il se spécialise dans la chirurgie ORL. Médecin durant un rallye au Sahara, il a l’occasion de rencontrer des journalistes de la station Europe 2, pour lesquels il commence à faire des chroniques scientifiques. A partir des années 1990, il délaisse progressivement les blocs opératoires pour se dédier à sa carrière.

 

Il collabore durant deux ans avec France 2 pour le programme Télématin ensuite il arrive sur La Cinquième où il présente Qui vive et Attention Santé. Ensuite, il devient rédacteur en chef et co-animateur en 1998 du Journal de la santé, en compagnie de Marina Carrère d’Encausse et Benoît Thévenet. Cette émission d’information et de vulgarisation de la médecine, aujourd’hui nommé Le magazine de la santé, rencontre un gros succès auprès des téléspectateurs et affiche généralement les meilleurs scores d’audience de France 5. Il présente aussi à partir de 2007, l’émission Allô Docteur. Ses traits d’humour lui valent de plusieurs passages dans le Zapping de Canal +.

Un chroniqueur médical très demandé

En 2005, Michel Cymes devient chroniqueur sur Europe 1. Il présente tous les samedis Comment ça va bien… merci jusqu’en 2008. L’année d’après, il lance un site internet « bonjour-docteur.com » avec sa collègue, Marina Carrère d’Encausse. Il écrit aussi des livres de santé, comme La nutrition ou bien manger, une affaire de santé, sorti en 2006 ou Sexualité mode d’emploi, en 2007. Il continue en parallèle son travail à la radio, sur RTL, à partir de 2011, dans le programme Ça va déjà mieux, où il parle de prévention, de maternité mais aussi de complémentaire santé.

 

De plus, il commence à recevoir des propositions pour le grand écran. Il a fait une apparition dans La vérité si je mens ! 3 ou dans un épisode de la série Y’a pas d’âge. En 2014, on le voit dans un documentaire Aventures de médecine : Au cœur de l’Homme. En 2021, il intègre le casting de la série La doc et le véto, sur France 3.

Michel Cymes constitue l’un des membres fondateurs de l’association humanitaire La Chaîne de l’espoir. A l’été 2021, il démissionne de son poste de médecin ORL de l’hôpital Georges-Pompidou à Paris.

Côté coeur, en mai 2015, Michel Cymes se marie avec sa compagne, Nathalie, dans le village du Var d’Entrecasteaux, où il a une maison. Le couple a un fils. Michel Cymes a deux autres garçons provenant d’une ancienne union. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité de Michel Cymes.