Michel Cymes, très énervé, il est victime d’une véritable arnaque, et en plus il se “fait agresser dans la rue”

Lors de son passage dans Quotidien, le médecin et animateur Michel Cymes alerte les internautes qu’il est victime d’une grosse arnaque. Sa réputation est en jeu mais il se fait aussi agresser dans la rue… Il n’en peut plus

Michel Cymes, très énervé, il est victime d'une véritable arnaque, et en plus il se "fait agresser dans la rue"
© ABACA

Décidément, Michel Cymes doit faire face à de nombreuses difficultés ces derniers temps. En plus d’avoir été critiqué sur sa première réaction face à la covid-19, il est aujourd’hui au cœur d’une affaire d’usurpation d’identité. Le médecin le plus célèbre de France est ainsi attaqué de toutes parts. Sur le plateau de Quotidien, il explique même s’être fait agresser dans la rue. Objeko revient donc sur la situation exacte du docteur et présentateur.

Michel Cymes : empêtré dans une affaire d’arnaque

Des attaques qui pleuvent         

Depuis plusieurs années maintenant, Michel Cymes est devenu une figure incontournable du paysage audiovisuel français. En effet, le célèbre médecin s’est rapidement fait connaître par sa manière de vulgariser ses connaissances, mais également par son humour devenu presque légendaire. Âgé aujourd’hui de 63 ans, l’animateur a néanmoins dû faire face à de nombreuses critiques ces derniers mois. Notamment, dès l’apparition de la pandémie pour laquelle il a émis des jugements plutôt sceptiques.

Pour rappel, Michel Cymes n’était pas du tout pour l’utilisation du masque en doutant de son efficacité réelle. Bien évidemment, au vu de la gravité et de l’expansion de la maladie, certains ne sont pas privés pour lui rappeler cette prise de position plutôt hasardeuse. Mais visiblement, les ennuis de Michel Cymes semblent continuer. En effet, il doit désormais faire face à une autre affaire tout aussi ennuyante. Depuis peu, il est ainsi mêlé un véritable scandale concernant de pseudo-pilules amincissantes. Bien décidé à s’expliquer, Michel Cymes prend la parole. Objeko revient donc pour vous sur cette déclaration ayant pour but de tirer les choses au clair.

Un appel au calme

Michel Cymes doit donc une fois prendre la parole sur un sujet épineux qui le concerne directement. Tout comme dans l’affaire des masques, le spécialiste de la médecine doit faire face à de nombreux détracteurs. Pourtant, cette fois-ci, la situation semble bien différente. En effet, lorsque Michel Cymes met en doute l’efficacité des protections buccales, il s’est très vite rendu compte de son erreur. Face aux caméras et aux journalistes, il s’en était d’ailleurs expliqué en faisant son mea-culpa. Même s’il reconnaît s’en être, vraiment ” pris plein la g**ule “.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Quotidien (@qofficiel)

En effet, cette période a effectivement été très difficile à vivre. ” J’ai les épaules larges, mais quand même “. Ainsi, Michel Cymes a été l’objet de nombreuses menaces et de courriers incendiaires. Aujourd’hui, le nouveau problème relève d’un tout autre registre. Même si dans ce cas également, il doit faire face à de nombreux haters et des inconnus qui n’hésitent pas à s’en prendre à lui. Mais alors quelle est l’origine de ce scandale ? Et pourquoi Michel cymes est-il la cible d’autant d’attaques ?

Victime d’usurpation d’identité

En réalité, une publicité vantant les mérites d’une pilule amincissante circule depuis plusieurs mois sur le web. Afin de donner plus de force à ce nouveau produit, la société en charge de sa commercialisation a, en effet, associé l’image de Michel Cymes sans son accord. Donc, pour lui, il n’y a pas de doute, c’est une véritable arnaque. Face à Yann Barthès dans Quotidien, le présentateur et chroniqueur tient donc absolument à s’expliquer. Il affirme également qu’une plainte a été déposée et que son conseil juridique se bat de toutes ses forces pour définitivement mettre fin à cette histoire. ” Ça fait des mois et des mois avec mon avocat qu’on se bat. On l’a fait contre Facebook, qui a retiré toutes les pubs. Maintenant, il y en a ailleurs sur Internet. Je ne fais pas de publicités pour des régimes. C’est une arnaque ! C’est une usurpation d’identité ! Faites-le savoir “.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de DH/Les Sports + (@dh_lessports)

Car effectivement, Michel Cymes est régulièrement pris à partie concernant ce dossier. Des gens l’agressent même dans la rue en lui reprochant de mettre en avant des gélules totalement inefficaces. Malheureusement, ce genre de chose arrive régulièrement. Et Michel Cymes n’est pas la seule victime de ce genre de procéder. Récemment, la présentatrice Laurence Boccolini a, elle aussi, vécu le même type d’expérience. Dès lors, le médecin et animateur préféré des Français doit désormais prouver son innocence. Il profite ainsi de son passage sur les plateaux de télévision pour réaffirmer que jamais il ne s’investirait dans une telle entreprise et qu’il n’est coupable de rien. Malheureusement, le web diffuse effectivement parfois des informations totalement fausses que certains incrédules sont prêts à croire. Dès lors, Michel Cymes implore à tous ceux qu’ils entendent de le croire. Il est totalement innocent.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.