Michel Drucker, bientôt la fin ? Les révélations bouleversantes de sa femme…

Michel Drucker revient de loin et c'est peu dire. L'année 2020 aurait pu lui compter la vie et a minima, sa carrière. Un triple pontage coronarien et une longue convalescence plus tard, il raconte sa mésaventure.

© Bestimage

Michel Drucker a inquiété ses fans comme jamais. Mais il ne faut pas douter que ses proches et lui aussi ont eu très peur. En effet, entendre ses médecins annoncer qu’une opération du cœur est nécessaire c’est rarement une bonne nouvelle. D’autant plus quand, comme Michel Drucker, on est septuagénaire. En septembre 2020, c’est pourtant bien une opération à laquelle le célèbre animateur a dû se résoudre. Et plutôt deux fois qu’une puisque une bactérie s’est ajoutée à l’équation suite à sa première opération. D’ailleurs, tout ces problèmes de santé sont venus d’une bactérie au départ. Une bactérie qui faisait souffrir les dents de Michel Drucker. Or, Objeko ne vous apprendra pas que les dents et le cœur sont étroitement liés. Il n’avait donc pas fallu longtemps pour que les médecins fassent le lien et que l’opération cardiaque devienne par la suite inévitable.

Dans son malheur, Michel Drucker a tout de même eu beaucoup de chance. En effet, comme il le dit si bien, il a d’abord été très contrarié d’apprendre qu’il devait subir un triple pontage coronarien. Notamment parce qu’il mène une vie saine exemplaire. Il fait de l’exercice, ne fume pas et ne consomme pas de boissons qui pourraient endommager son foie. Son régime alimentaire est équilibré et tout portait donc à croire qu’il ne serait jamais confronté à ce genre de phénomène. Mais a posteriori, il sait que les maladies, quelles qu’elles soient, ne se contrôlent pas le moins du monde. Et il est donc conscient que ce mode de vie sain qu’il s’applique depuis tant d’années, c’est sans doute ce qui lui a permis de se réveiller de la table d’opération. Retour sur la santé de l’animateur star.

Michel Drucker : retour sur une opération qui aurait pu lui coûter la vie

L’animateur de Vivement Dimanche a eu l’occasion de se poser mille et une questions pendant sa convalescence. En effet, la carrière de Michel Drucker démarrait en 1964. Dès lors, jamais il n’a pris le temps de véritablement souffler. Passionné par son métier, un métier exigeant et chronophage, impossible pour lui de quitter le devant de la scène. Alors, son hospitalisation a été une parenthèse forcée qu’il devait appréhender aussi bien qu’il le pouvait. Les fans de Michel Drucker imaginent sans doute à quel point cela relevait de l’exploit pour l’animateur. Néanmoins, son opération du cœur l’affaiblissait tant qu’il n’avait pas le choix que de se reposer. Dans une longue interview sur RTL, alors qu’il était encore en convalescence, il parlait de la difficulté mais aussi de la poésie de sa situation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker)

« Ça fait 55 ans maintenant que je tourne à une cadence élevée et puis subitement, je me suis retrouvé dès le 30 août hospitalisé, je suis resté longtemps alité avec ce que ça veut dire : perte de poids, etc. J’ai gardé le moral, mais j’ai subi une opération très lourde, je suis resté près de 8 heures sur la table d’opération (…). Tous ceux qui font notre métier le savent, on ne peut pas le faire à moitié, on le fait à fond, moi je le fais depuis si longtemps. », disait ainsi Michel Drucker. Des propos qui laissaient envisager la retraire de l’animateur, Objeko vous l’accorde.

« Depuis 1964, je ne me suis jamais arrêté. (…) Et bien subitement c’est un choc, évidemment. On se retrouve coupé du monde. En plus, la crise sanitaire n’a rien arrangé, j’ai vu très peu de gens, pas de visite, on gamberge, on réfléchit, les nuits sont longues, on prend du recul mais c’est une expérience intéressante que j’ai vécue, j’ai beaucoup réfléchi. », ajoutait-il.

L’animateur a frôlé la mort et sa femme n’a pas peur de le dire

L’année dernière, le public se demandait donc très sérieusement si Michel Drucker allait reprendre l’antenne. Les rumeurs voulaient qu’il songe même à prendre sa retraite. Tandis que dans les interviews qu’il donnait, Michel Drucker laissait entendre qu’arrêter la télévision serait comme une « petite mort ». « J’ai le temps de réfléchir. Cette nouvelle gouvernance de France Télévisions m’a redonné le moral en disant qu’ils comptaient beaucoup sur moi, qu’ils avaient besoin de mon passé, la transmission, etc. Ça m’a beaucoup encouragé parce que je ne vous cacherai pas qu’à mon âge, quand j’ai su que j’allais subir une telle opération, j’ai eu quelques doutes sur la suite et fin de ma carrière. » disait-il alors, toujours chez RTL.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker)

Mais le public et les proches de l’animateur vedette restaient lucides. Lui aussi par ailleurs, Objeko ne vous le cache pas. Une telle opération pour un homme de son âge, c’était risquer de perdre la vie sur la table d’opération. Mais la refuser c’était aussi savoir que la fin était proche. C’est pourquoi Michel Drucker rapportait les premiers mots que son épouse lui adressait quand il revenait de cette intervention. « La première chose qu’elle m’a demandé : ‘Alors, tu as vu la mort de près. À quoi ça ressemble ?’ En effet, on ne s’est pas vus pendant longtemps, je n’avais pas le droit à beaucoup de visites à cause du Covid. », confiait le monstre sacré de la télévision, une fois de retour sur ses canapés rouges de Vivement Dimanche.