Michel Drucker : cette confidence bouleversante de son cardiologue sur son cœur…

Le plus connu des animateurs de télévision revient de loin. Ce 27 juin dernier sur les ondes de France Info, il donne des nouvelles surprenantes de sa santé.

© TF1

Michel Drucker est revenu d’un tête à tête avec la faucheuse. Et ce tête à tête aurait donc pu être son dernier ! Heureusement, malgré plusieurs lourdes opérations et de grandes chances d’y laisser sa peau, l’animateur le plus célèbre du pays est de retour. Mieux encore, il est de plus en plus en forme. En effet, ce 27 juin dernier, il était reçu sur les ondes de France Info par Célyne Bäyt-Darcourt. Avec une belle énergie, il donnait des nouvelles de sa santé.

Cela ne fait aucun doute, Michel Drucker a retrouvé une bonne partie de son énergie. Or, malgré tous les espoirs de ses fans, des doutes pouvaient subsister dans ce domaine. Car, qui peut se relever aussi bien que lui d’un triple pontage coronarien, de deux opérations à cœur ouvert et d’une infection qui s’attaquait à plusieurs de ses organes vitaux ? Décidément, l’animateur de Vivement Dimanche n’a pas fini de nous épater. Et il recommence déjà avec cette confidence que lui faisaient ses médecin au sujet de son cœur tout neuf. Objeko vous raconte tout !

Michel Drucker : un monstre sacré de la télévision

Animateur vedette s’il en est, il est le moule qui a permis de façonner et d’inspirer tous les autres animateurs après lui. De Nagui en passant pas Cyril Hanouna, par Jean-Luc Reichmann ou encore Arthur, Thierry Ardisson et Nikos Aliagas, il ne faut pas douter que Michel Drucker est une référence ultime pour eux. Qu’ils aient choisi de suivre ses pas ou de sortir de son sillage, il est la mesure qui fait les grands animateurs.

Une preuve qu’il est sans doute le plus célèbre des animateurs de son calibre c’est aussi le fait qu’il veuille mourir sur scène. En effet, Michel Drucker ne veut pas prendre sa retraite et finir sa vie loin de son public. S’il a le choix bien sûr, c’est sur scène qu’il va aller le plus loin qu’il le peut. Et jusqu’à peut de temps auparavant, certains pensaient donc que c’était pour bientôt les grands adieux de l’animateur star.

En effet, malgré une hygiène de vie irréprochable, Michel Drucker a été gravement malade du cœur. Sur les ondes de France Info ce 27 juin dernier, il revient sur son parcours médical épatant. Un parcours médical qui aurait pu coûter la vie à d’autres qui n’avaient pas sa forme physique sans doute. En somme, Objeko vous l’accorde, son hygiène de vie ne l’a pas empêché de tomber malade mais elle lui permettait de survivre à ses maux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)

Tout commence alors qu’il est diagnostiqué et traité pour une hyperthyroïdie. Malgré son traitement, il ne se sent pas au mieux de sa forme, il manque de souffle. Alors, il décide de consulter. Nos confères du magazine Public rapportent que Michel Drucker donnait tous ses détails dans les colonnes de Paris Match la première fois. Quoi qu’il en soit, il va donc passer des examens en urgence pour comprendre ce qu’il en est.

Un témoignage bouleversant

Et là, surprise la plus totale. Michel Drucker découvre qu’il est atteint d’un streptocoque qui sévit déjà sur sa rate, ses reins et une partie de son cœur. Son cerveau aussi commence à en souffrir, des risques d’AVC sont en prendre en compte. Dans la foulée, il est admis au service cardiologie de l’hôpital Pompidou de Paris. Là-bas, il est pris en charge mais ne sera pas au bout de ses peines.

« Je subis plusieurs échographies œsophagiennes, une horreur ! Sous perfusion d’antibiotiques 24 heures sur 24, mais le germe résiste. Je souffre d’une endocardite infectieuse. Le 20 septembre, le professeur Hagège m’annonce qu’il faut opérer, changer la valve mitrale. Le chirurgien en profitera pour réduire le muscle cardiaque. Il me révèle aussi que j’ai trois coronaires bouchées et qu’un triple pontage s’impose. Je suis abasourdi, compte tenu de mon hygiène de vie. », déclarait l’animateur.

En effet, il apprend notamment que les opérations à cœur ouvert sont inévitables et qu’il a des chances d’y laisser sa vie ou des plumes. Il précise alors aux équipes médicales qu’il ne veut pas être maintenu en vie s’il en peut plus bouger ou parler. Objeko ne vous cache pas que, plus que jamais, son idée de mourir sur scène devient claire. S’il ne peut plus exercer son métier, à quoi bon continuer à vivre ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par France 2 (@france2)

« J’encaisse et je préviens aussitôt : si ça se passe mal, si j’ai des séquelles, qu’on me débranche. (…) Après mon triple pontage, les cardiologues m’ont dit : Vous êtes reparti pour 200 000 kilomètres !!. Avoir 80 ans aujourd’hui, ce n’est pas si vieux que ça ! Lelouch a 83 ans et fait son 50e film. Hugues Aufray, 94 ans, chante encore et Line Renaud, 94 ans le 2 juillet, tourne encore. », ajoutait Michel Ducker sur les ondes de France Info sur un ton enjoué.