Michel Drucker, la fin est proche ? Les confidences troublantes de sa femme

Le célèbre animateur aux fauteuils rouges a bien failli quitter le monde des vivants dans le courant de l’année 2020. Sa femme évoque avec lui la fin, son tête à tête avec la mort.

Michel Drucker est de retour et même lui a parfois du mal à le croire. En effet, ce monstre sacré de la télévision française a frôlé la mort l’année dernière. Du haut de ses 78 ans, il fallait qu’il subisse une lourde opération cardiaque. Un triple pontage coronarien pour être tout à fait exact. Or, les lecteurs d’Objeko savent bien qu’une telle intervention, à un âge aussi avancé que celui de Michel Drucker, peut être fatale. Pourtant, le célèbre animateur n’avait pas le choix. Une bactérie qui attaquait ses dents a trainé. Et elle a fini par attaquer son cœur. Aussi, ce n’était pas une mais deux opérations à cœur ouvert qu’il devait alors subir. Heureusement, tout le monde sait que Michel Drucker est de retour sur ses célèbres canapés rouges. Aujourd’hui et depuis le 25 avril. En septembre dernier, il a même pu souffler ses 79 bougies.

Michel Drucker revient sur une expérience qui aurait pu être la dernière

C’était une sacrée aventure que celle qu’il traversait. Michel Drucker aurait pu quitter ce monde et il en a pleinement conscience. Lui et ses proches ont vu la mort de près et ils ne risquent pas d’oublier cette période terrible. Michel Drucker remercie constamment les soignants qui l’ont pris en charge. Il sait qu’il ne serait plus en vie sans leur dévouement. Il remercie aussi son épouse, Dany Saval, qui a été un rock. Dans une longue interview sur RTL, alors qu’il était encore en convalescence, il parlait de la difficulté mais aussi de la poésie de sa situation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker_off)

« Ça fait 55 ans maintenant que je tourne à une cadence élevée et puis subitement, je me suis retrouvé dès le 30 août hospitalisé, je suis resté longtemps alité avec ce que ça veut dire : perte de poids, etc. J’ai gardé le moral, mais j’ai subi une opération très lourde, je suis resté près de 8 heures sur la table d’opération (…). Tous ceux qui font notre métier le savent, on ne peut pas le faire à moitié, on le fait à fond, moi je le fais depuis si longtemps. », disait ainsi Michel Drucker. En effet, ce qui fut peut-être le plus difficile à accepter pour l’animateur c’était d’arrêter de travailler si brutalement.

« Depuis 1964, je ne me suis jamais arrêté. (…) Et bien subitement c’est un choc, évidemment. On se retrouve coupé du monde. En plus, la crise sanitaire n’a rien arrangé, j’ai vu très peu de gens, pas de visite, on gamberge, on réfléchit, les nuits sont longues, on prend du recul mais c’est une expérience intéressante que j’ai vécue, j’ai beaucoup réfléchi. », ajoutait-il ensuite. Néanmoins, Michel Drucker ne cachait pas avoir l’impression d’avoir reçu nombreuses visites de ses proches disparus. Il s’imaginait, alors qu’il était sous morphine, en train de discuter avec Aznavour par exemple. Objeko vous rapporte là une confidence que Michel Drucker faisait sur le plateau de Cyril Hanouna, il y a environ six mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker_off)

Une question qui fait froid dans le dos

« J’ai le temps de réfléchir. Cette nouvelle gouvernance de France Télévisions m’a redonné le moral en disant qu’ils comptaient beaucoup sur moi, qu’ils avaient besoin de mon passé, la transmission, etc. Ça m’a beaucoup encouragé parce que je ne vous cacherai pas qu’à mon âge, quand j’ai su que j’allais subir une telle opération, j’ai eu quelques doutes sur la suite et fin de ma carrière. », expliquait ensuite Michel Drucker, toujours chez RTL. En effet, comment ne pas envisager la fin quand on ne peut plus bouger, travailler et quand on discute davantage avec les morts qu’avec les vivants. Avant de savoir qu’il reviendrait à la télévision, l’animateur star devait avoir l’impression qu’il avait ainsi un avant-goût de la mort, Objeko n’en doute pas.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker_off)

Mais c’est sa femme, Dany Saval, qui osait lui poser la question immédiatement. Elle osait lui parler de la fin, de la mort. Et cela droit dans les yeux et sans trembler. En effet, elle était persuadée que Michel Drucker avait eu le temps de la regarder en face et de lui dire que son heure n’était pas encore arrivée. « La première chose qu’elle m’a demandé : ‘Alors, tu as vu la mort de près. À quoi ça ressemble ?’ En effet, on ne s’est pas vus pendant longtemps, je n’avais pas le droit à beaucoup de visites à cause du Covid. », confiait l’animateur une fois qu’il était de retour pour animer Vivement dimanche.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Drucker (@michel_drucker_off)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.