Michel Sardou : Sa demande en mariage irréaliste et aberrante qu’il faisait à Anne-Marie, son épouse

Le tempérament de Michel Sardou le précède. Impossible de parler de son œuvre artistique sans évoquer son sacré caractère. Ce sont ses proches qui en parlent le mieux, notamment sa femme qui a des anecdotes croustillantes pour imager le sujet.

© Abaca

Michel Sardou fait partie de ceux que l’on peut appeler les monstres sacrés. Mais il n’est pas certain qu’il apprécie cet hommage. En effet, le chanteur et acteur de 74 ans n’apprécie à vrai dire pas grand chose. Et il le revendique ! Eternel insatisfait, c’est peut-être aussi cela qui fait que son art et si particulier. Comment marquer les mémoires depuis 1965 et jusqu’à aujourd’hui sans cette insatiable volonté de recherche de perfection ?

Pourtant, malgré le mauvais caractère de Michel Sardou, il compte trois mariages à son actif. Son troisième et dernier mariage, c’était en 1999 avec la journaliste et ancienne rédactrice en cheffe du magazine ELLE, Anne-Marie Périer. À l’occasion de la sortie du livre de Michel Sardou, Je ne suis pas mort, je dors, elle témoignait dans les colonnes de Soir Mag. Pour Objeko c’était l’occasion d’apprendre que la demande en mariage que lui a fait Michel Sardou était irréaliste au possible. Mais nous vous laisserons en juger par vous-mêmes.

Michel Sardou ne fait pas dans la dentelle ailleurs que dans l’expression de son art

En tant qu’artiste, Michel Sardou est fin, sensible, méticuleux, passionné… Bref, il est grandiose et l’histoire le prouve. Mais dans sa vie privée, c’est une toute autre affaire. Et même au détour d’interviews du chanteur, il est possible de se rendre compte qu’il ne respire pas la joie de vivre. Mieux encore, il ne se gêne pas pour se plaindre et pour casser l’ambiance. D’ailleurs, auprès de ses fans, les coups de gueule de Michel Sardou sont presque aussi mémorables que ces grands tubes.

« Je hais cette époque. Je hais ce siècle. » lâchait-il à la radio récemment. Et quand les journalistes lui demandent ce qui l’irrite, il a une liste terrible à leur partager. « Tout, tout, tout ! On a plus de libertés » disait-il sur RTL. Décidément, il ne lui faut pas grand chose pour alimenter sa mauvaise humeur et peu de choses trouvent grâce à ses yeux. Son art, ses proches et son soutien au parti animaliste sont parmi les choses qui lui donnent le goût de vivre. Autrement, impossible de savoir comment il fait pour se lever le matin avec tout ce qui lui déplaît, Objeko vous l’accorde.

Pourtant, ce caractère fait aussi partie des éléments de sa personnalité qui lui offre une prestance incomparable. En effet, sa réputation le précède et quand il parle, les gens se taisent. Mais Michel Sardou a tout de même pu se marier trois fois et avoir quatre enfants. C’est qu’il ne doit pas être un si mauvais bougre que l’image qu’il veut bien se donner en public. Et bien, ce n’est pas ce qu’Anne-Marie, sa troisième épouse, raconte de lui dans les colonnes de Soir Mag. En effet, elle le décrit comme quelqu’un qui a un fort caractère et qui est souvent difficile à vivre.

Une demande en mariage aberrante

« Le caractère qu’il a ! Il n’est pas facile à vivre. Ses emportements sont en deux temps : il se met en boule, se calme, puis une demi-heure après, en remet une couche » disait-elle. Certainement qu’il faut avoir l’art et la manière pour s’adresser à Michel Sardou sans lui taper sur les nerfs, Objeko en convient.

Son premier mariage, c’était lorsqu’il n’avait que 18 ans. Il se mariait pour s’émanciper du foyer familial car la majorité était à 21 ans à l’époque. Avec François Pettré, il a eu deux filles, Sandrine et Cynthia. En 1977 il divorce et se remarie rapidement avec Elizabeth Haas. Et c’est trois ans auparavant que naissant son premier fils, issu de cette union. Michel Sardou n’était pas fidèle en somme. Il aura un deuxième fils, en 1978, pendant ce mariage et divorcera dix ans après la naissance de celui-ci. D’ailleurs, il ne cachera pas avoir eu une relation extra-conjugale avec sa troisième épouse. Ce qui était surprenant en revanche, c’est la façon dont il a demandé en mariage Anne-Marie Périer.

Il se mariait en 1999, mais la façon dont il lui demande sa main est surprenante. C’est en hâte et au téléphone qu’il disait à l’ancienne rédactrice en cheffe du magazine ELLE« Veux-tu m’épouser ? C’est oui ou c’est non, tout de suite. » Après quelques jours de réflexions, elle accède à sa requête et devient son épouse. Michel Sardou n’a décidément pas un caractère facile, c’est le moins que l’on puisse dire.