Mike Brant: Révélations fracassantes! Sa grave maladie, pas heureux en amour, ses secrets de famille dévoilés!

Cette icone des années 1970 cache une vie pleine de malheurs, récemment dévoilées dans un documentaire sur France 3.

Mike Brant : Révélations fracassantes ! Sa grave maladie, pas heureux en amour, ses secrets de famille dévoilés !
© MPP

Vendredi 12 mars, France 3 a consacré un documentaire sur la vie du chanteur Mike Brant, intitulé « Mike Brant, une étoile filante ». En effet, on commémore actuellement le 43e anniversaire de sa mort. Mort à l’âge de 28 ans, cette star des années 1970 a déchaîné les foules de sa génération. Pourtant, sur le plan privé, sa vie était un véritable désastre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mike Brant (@mikebrantofficiel)

En parallèle à ce documentaire, un biopic serait actuellement en préparation. En effet, c’est la nièce du chanteur, Yona Brant, qui serait en train de s’atteler à la tâche. « C’est un rêve depuis tant d’années. J’ai toujours eu une attirance pour le cinéma et je pense que Mike aurait fait du cinéma si il avait eu le temps, en plus d’une carrière internationale dans la variété. », a-t-elle en effet récemment confié à Symanews. 

« Écris-toi ce scénario, écris tout ce qui t’a été transmis sur Mike. »

« Nous avons eu beaucoup d’embûches et d’interférences pour ce projet. C’est pourquoi mon père m’a demandé un jour : « Écris-toi ce scénario, écris tout ce qui t’a été transmis sur Mike, écris l’histoire de notre famille ». Ça m’a beaucoup émue. », a-t-elle en effet poursuivi.

« Je me suis lancée à corps perdu en faisant cavalier seul »

« Même si l’écriture est une passion, j’ai été intimidée par ce défi car je n’avais jamais écrit de scénario. Quand j’ai posé la plume sur le papier en toute liberté je et que je me suis lancée à corps perdu en faisant cavalier seul, tout est arrivé comme une évidence. Les milliers d’informations que j’ai emmagasinées sur Mike (par ma famille, son entourage, les médias, etc), puis ma filiation, les liens du sang comme on dit et notre ultra sensibilité commune, une sorte de connexion qui m’ont guidée, je pense, vers ce que j’avais à écrire. », a-t-elle ainsi détaillé auprès de nos confrères de Symanews.

 « Les scènes ont défilé en écriture automatique pendant des nuits entières. C’était extraordinaire. Mon père et moi pensons que si ce projet doit voir le jour, il le verra d’une manière ou d’une autre. », a-t-elle enfin conclu. Au sein de la rédaction d’Objeko, son opiniâtreté nous a impressionné.

« On me dit que vous êtes de plus en plus traqué. »

Mike Brant n’a pas eu une vie facile. Et on se souvient notamment d’un étonnant moment où Philippe Bouvard l’a poussé à bout lors d’une interview. « Dites donc, on me dit que vous êtes de plus en plus traqué par les jolies filles » lui a demandé le journaliste. Confus, le chanteur a répondu : « Oui, un peu (…) « Tous les soirs, de petites fans, de douze, treize ans me téléphonent… »

Philippe Bouvard a sauté sur l’occasion pour enchaîner : « Jamais plus âgées ? Toujours douze ou treize ans ? » Mike Brant s’est défendu comme il pouvait. Mais visiblement, Philippe Bouvard cherchait à le coincer : « Mais est-ce qu’il arrive que vous rentriez chez vous le soir et que le garde du corps ait mal fait son travail et qu’il y ait déjà des admiratrices installées dans votre chambre ? »

« Nous aurions tous fait comme vous, menteur. »

Mike Brant explique tant bien que mal que dans ces cas-là, il se débarrasse de ses jeunes fans. Mais Bouvard ose alors cette phrase : « Nous aurions tous fait comme vous, menteur. » Des mots d’Olivier Lebleu, le biographe de Mike Brant : « On a une scène qui est assez terrifiante (…) on sent que le type est perdu, perd pieds, se rend bien compte qu’il y a un double discours, une ironie, à laquelle il ne peut pas répondre. » Pas très classe.

La piste du suicide est plausible.

Dans Mike Brant, une étoile filante, on apprend que Mike Brant a disparu le 25 avril 1975. Le chanteur s’est défénestré du sixième étage d’un immeuble, dans le 16ème arrondissement de Paris. La piste du suicide est plausible.

Car le chanteur souffrait de dépression. Il aimait passionnément une hôtesse de l’air danoise prénommée Guita. Cette dernière ne connaissait pas son succès, ça le touchait beaucoup.

« Ce qui l’a attiré, c’est qu’elle n’était pas au courant de la notoriété. Qu’il avait, et qu’elle l’aimait pour lui« , a expliqué sa nièce Yona dans le documentaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mike Brant (@mikebrantofficiel)

Mais dès qu’il l’a invité en France, et qu’elle s’est rendue à son concert, elle s’est enfuit.

« Tout se passe bien. Jusqu’au jour où elle vient le voir en France. Et qu’elle assiste à un gala. Et là, elle jette l’éponge. Visiblement, elle n’est pas de taille à affronter ça. Et ça, ce sera véritablement le drame de la vie amoureuse de Mike Brant« , a ensuite confié Olivier Lebleu, le biographe du chanteur. Une bien triste histoire.


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.