Mimie Mathy dévastée, en deuil, sa maman vient de décéder 2 mois après le décès de son papa !

La comédienne star de TF1 vit actuellement une période difficile. Alors qu'elle se remet doucement du décès de son père, elle est à nouveau confrontée à un terrible deuil. Sa mère a laissé échapper son dernier souffle deux mois après son mari. Elle laisse derrière elle trois enfants désormais orphelins, mais qui auront toujours pu compter sur le soutien indéfectible de leurs parents.

© francedimanche.fr

Marcel Mathy est décédé en juin 2021 

La nouvelle avait d’abord été annoncée par le Progrès. On apprenait que Marcel Mathy, figure connue de la région lyonnaise, s’en était allé. Il était alors âgé de 89 ans et vivait avec sa femme, Roberte à Bron. Il était l’heureux papa de trois enfants. Michelle, l’aînée, que tout le monde connaît sous son nom de scène, Marie et Frédérique. Même si elle est présente sur les réseaux sociaux et communique de temps à autre avec ses fans, Mimie Mathy a décidé de vivre son deuil en toute intimité. Par conséquent, elle n’a pas réagi publiquement. Cela correspond à son tempérament, elle qui ne met pas sa vie privée et intime en avant. Tout juste en parle-t-elle de temps lors d’interviews, mais sans rentrer dans les détails. 

Elle garde certainement en mémoire tous les bons moments qu’elle a passé avec son père, lui qui lui a transmis sa passion de la musique. Le journal régional écrit en effet les mots suivants : « Les soirées avec les amis et la famille se terminaient souvent par un festival de chansons interprété par le couple Mathy et leurs filles« . Décédé le 4 juin 2021, Marcel Mathy a été enterré quelques jours plus tard, le 11. Mimi Mathy a pris quelques jours de repos avant de se retrouver en tournage pour Joséphine Ange Gardien. Comme beaucoup de personnes, son travail qu’elle aime tant l’aide sans doute à surmonter cette épreuve. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mimie Mathy (@mimie.mathy)

La mère de Mimi Mathy a rejoint son époux

Deux mois après la disparition de son père, Mimi Mathy est confronté à un nouveau deuil, celui de sa mère Roberte, qui s’en est allée à 91 ans. Les obsèques ont eu lieu le 19 août dernier à Bron. Roberte a été enterrée aux côtés de son époux. Dans cette terrible épreuve, Mimi Mathy peut évidemment compter sur le soutien de ses deux sœurs, mais aussi celui de son mari, Benoist Gérard. 

Cette disparition est d’autant plus difficile qu’elle entretient un lien particulier avec ses parents, du fait de sa particularité physique. Ces derniers ont toujours soutenu leur fille, mais ont surtout décidé de ne pas la considérer comme différente. « Il n’était pas question de lui fabriquer son monde à elle, par exemple en changeant la position des interrupteurs ou en plaçant des objets à sa hauteur. Tu te débrouilles, tu montes sur une chaise ! Tu vas t’adapter à ce monde et ce monde s’adaptera à toi, et c’est tout » avait confié Marcel à Télé Poche, en 2016. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mimie Mathy (@mimie.mathy)

Les deux parents de Mimi Mathy étaient d’ailleurs revenu sur le jour où ils ont appris que leur fille ne serait pas comme tout le monde. Ils se rappellent des mots du médecin. « Il nous a dit : ‘votre fille, elle sera comme ça, la science n’y peut rien‘ ». Ainsi ont-ils appris, alors que Mimi Mathy n’était âgée que de quelques mois, qu’elle souffrait d’achondroplasie, une maladie constitutionnelle de l’os. Auprès du JDD, Mimi Mathy expliquait qu’elle était heureuse de voir comment ses parents avaient décidé de l’élever : « J’ai eu la chance d’avoir des parents qui ne considéraient pas (ma petite taille) comme un handicap mais comme une différence« .  

Et comme le souhaitaient ses parents, Mimi Mathy s’est adaptée au monde, et le monde s’est adapté à elle. Plus que ça encore puisqu’elle est devenue l’une des comédiennes préférées des français. Elle réunit des millions de téléspectateurs dans la fiction Joséphine Ange Gardien et possède un rare capital sympathie auprès du public. Elle n’a pas hésité à jouer avec son image d’actrice de téléfilms dans la série Dix pour cent afin de prouver qu’elle pouvait également maîtriser l’autodérision. Elle est l’une des valeurs sûres de la chaîne TF1 qui n’est pas prête de la laisser filer tant elle est synonyme de succès. 

Sans doute trouvera-t-elle encore du réconfort auprès des siens et auprès de son travail qu’elle aime tant. Elle pourra se rappeler pour le restant de ses jours qu’elle doit une partie de sa réussite à ses parents qui n’ont jamais fait d’elle une victime, mais une battante.