Miss France 2022 : Les Miss régionales punies, Sylvie Tellier dévoile la raison

Les 29 aspirantes Miss France 2022 ont été sanctionnées par Sylvie Tellier, directrice générale du comité. En préparation pour le grand jour, à la Réunion, les Miss régionales doivent respecter les règles. Une seule y déroge et ce sont les 29 qui trinquent.

Miss France 2022 : Les Miss régionales punies, Sylvie Tellier dévoile la raison
© Bestimage

Miss France 2022 approche à grand pas ! L’élection pour la désigner parmi les 29 prétendantes au titre se tiendra le 11 novembre 2021, au Zénith de Caen. Le tout sera évidemment retransmis sur TF1 et c’est Jean-Pierre Foucault qui sera présent pour animer cette soirée événement. Le rendez-vous est fixé à 21h10 pour le public du concours Miss France 2022. Et en attendant, nos 29 Miss régionales se sont envolées pour l’île de la Réunion pour se préparer. Elles sont accompagnées de Sylvie Tellier et d’Amandine Petit, Miss France 2021.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Tous les jours elles profitent de superbes excursions pour visiter l’île mais aussi de cours de préparations plutôt intensifs. Néanmoins, si les règles sont déjà très strictes pour préparer nos Miss régionales à viser l’excellence, Sylvie Tellier avait tenu à leur donner une liberté qu’elle jugeait essentielle. Une liberté qui leur a donc été retirée puisque certaines des aspirantes Miss France 2022 n’ont pas joué le jeu… Objeko vous raconte tout !

Miss France 2022 : les Miss régionales se préparent activement au grand soir

Pour les accompagner dans leurs préparations, Sylvie Tellier a tout prévu. En effet, nos 29 Miss régionales sont très bien installées à l’île de la Réunion. Dans des décors de rêves et sous des températures estivales. En effet, c’est l’été sur cette île de l’Océan Indien. Nos aspirantes à la couronne de Miss France 2022 n’ont donc pas de risques d’attraper froid. Concernant leurs repas aussi, elles se régalent. Mais elles profitent également du meilleur pour tout ce qui est des coiffures, du maquillages et des visites de l’île. Tout est fait pour qu’elles ne manquent de rien. Mais en retour, elles doivent se plier à une organisation quasi-militaire. Nos anciennes Miss France le disaient, le concours est loin d’être facile. Et il ne suffit pas d’être belle et de savoir marcher en talons pour le remporter, Objeko vous l’accorde.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Cours de maintien, de démarche, de bonnes manières ainsi que des cours d’éloquence sont au programme. La future Miss France 2022 doit s’approcher de la perfection faite femme dans tous les domaines. Et savoir le justifier sur tous les sujets. C’est évidemment une pression énorme qui est sur les épaules de toutes ces jeunes femmes. Pour la compenser, un séjour de rêve à la Réunion et des cadeaux en tout genre ne suffisent pas toujours. L’essentiel est souvent tout autre chose que le matériel. Aussi, Sylvie Tellier l’a bien compris. Alors, cette année, elle avait autorisé aux candidates de Miss France 2022 de conserver leurs téléphones portables.

À l’ère des réseaux sociaux, la directrice générale du comité Miss France ne sait que trop que beaucoup sont accros. Il n’était donc pas question de soumettre à davantage de tensions les aspirantes Miss France 2022. Cette ancienne Miss France se justifiait dans les colonnes de TV Mag. « Aujourd’hui, le téléphone est une extension de notre main, c’est sociétal. Pourtant, chaque année on prévient les candidates en leur disant : ‘Vous allez connaître une expérience que personne ne peut s’offrir, si vous la vivez à travers votre téléphone, vous allez passer à côté de votre aventure’. D’ailleurs, lors de l’excursion à Mafate, les jeunes femmes n’avaient pas leurs portables et ont trouvé que c’était leur meilleur moment de l’aventure. », déclarait-elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Une liberté de moins, la sanction tombe pour toutes les candidates

Mais voilà, les règles sont strictes pour avoir le privilège de garder son téléphone portable sur soi. « On leur demande de ne pas prendre en photo l’une de leur camarade pour des questions d’équité et de ne rien dévoiler des excursions, que ce soit le lieu ou le stylisme, pour ne pas déflorer le contenu du prime time de la cérémonie. Elles ne gardent pas non plus leur appareil à table pour apprendre à se connaître. », explique Frédéric Gilbert, le producteur de l’émission, dans les colonnes de TV Mag. Objeko ne peut que reconnaître que c’est une règle justifiée. Après tout, Miss France c’est un métier !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Miss France Officiel (@missfranceoff)

Or, une jeune femme (si ce n’est plusieurs) aurait dérogé à cette règle. Alors, ce sont toutes les aspirantes Miss France 2022 qui écopent de la punition. Plus personne n’a droit au téléphone portable. « On ne veut pas les infantiliser alors on leur donne un cadre. Après, on ne peut pas faire du cas par cas donc elles ne peuvent désormais plus faire de photos lors du maquillage et de la coiffure ou au bord de la piscine. Elles ne l’utilisent que dans le cadre personnel. », détaillait enfin Sylvie Tellier. La directrice générale du comité Miss France fait office de maman, ou de grande sœur, pour les candidates à l’élection.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.