Miss France 2022 : Sylvie Tellier dévoile pourquoi JPP a été choisi pour présider le jury

Les français pourront bientôt choisir la nouvelle Miss qui représentera la France pendant un an. Et pour les aider, un jury d’exception sera composé par le comité. À son sommet, le Président. Et cette année, c’est Jean-Pierre Pernaut qui a le privilège de tenir ce rôle. Il faut dire que le journaliste a un lien étroit avec le comité, et qu’une belle amitié le lie à Sylvie Tellier. Cette dernière l’assume, c’est son idée, et elle explique pourquoi !

Miss France 2022 : Sylvie Tellier dévoile pourquoi JPP a été choisi pour présider le jury
© Twitter @pernautjp

Une joie immense pour Jean-Pierre Pernaut

C’est le journaliste et ancien présentateur du journal télévisé de TF1 qui a annoncé la nouvelle. On peut dire qu’il est ravi de ce rôle qu’il va tenir dans quelques jours : « J’ai la joie immense et la fierté d’avoir été sollicité par le comité Miss France et par Sylvie Tellier pour être le président du jury de la prochaine élection de Miss France« .

Cette nouvelle n’est pas si étonnante. Jean-Pierre Pernaut est très logiquement proche du comité puisqu’il a épousé une ancienne Miss, Nathalie Marquay, qui est devenue par la suite la mère de ses deux enfants, Lou et Tom. C’est dire s’il connaît bien Miss France. Cette décision sonne donc pour une évidence, et Jean-Pierre succède à sa femme qui faisait, l’année dernière, partie du casting à l’occasion d’une cérémonie unique dans l’histoire de Miss France, qui a pu se tenir malgré l’épidémie de covid-19. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp)

Sylvie Tellier a glissé le nom de Jean-Pierre

Sur RTL, l’ancienne Miss a longuement parlé du choix de faire de Jean-Pierre Pernaut le Président de la cérémonie. Et quand on lui demande si l’idée lui appartient, elle répond franchement : « vous vous en doutez« . Elle explique par la suite pourquoi elle se sent proche du journaliste.

« Il y a une histoire entre Jean-Pierre et moi. Je fête les 20 ans de mon règne cette année. Il y a 20 ans, lorsque j’étais sur scène, Jean Pierre Pernaut était assis juste derrière le jury. Ce jour-là, il a rencontré sa femme Nathalie Marquay. Ils se sont rencontrés le jour de mon élection. L’année suivante, lorsque j’ai transmis ma couronne à Lyon, Nathalie, à quelques jours près, a accouché de son premier enfant ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp)

Un regret pour Sylvie depuis la retraite de Jean-Pierre

S’il y a bien une chose qui va manquer à Sylvie, c’est le fait de présenter toutes les miss au journal télévisé de 13 heures. C’est un rendez-vous annuel. Elle y retrouve chaque année son ami Jean-Pierre. Mais depuis qu’il a pris sa retraite, cette tradition n’existe plus. Faire de lui le Président, c’est continuer à faire exister ce lien : 

« Depuis que je suis chez Miss France, on présente les Miss au journal de 13 heures tous les ans. Il nous accueillait tous les ans. Cette année j’ai été ravie d’être accueillie par Marie-Sophie Lacarrau qui est brillante. Elle tient d’une main de maître la suite de Jean Pierre. J’avais une frustration quand même (…) le dernier journal de Jean Pierre Pernaut l’année dernière, nous étions, à cause de la covid, en duplex. Je trouvais donc très bien que Jean Pierre Pernaut nous fasse l’honneur de présider ce jury. Je n’étais pas physiquement sur son plateau l’année dernière, mais il sera physiquement là avec nous cette année. Pour mes 20 ans, j’ai mes deux Jean Pierre (en référence à Jean-Pierre Foucault, ndlr)« .

Jean-Pierre Pernaut annonce sa maladie

Cette nouvelle qui rend visiblement Jean-Pierre Pernaut très fier et heureux lui change sans doute les idées, lui qui lutte contre un cancer des poumons. Après avoir été opéré en juillet, il doit suivre un traitement pour que le cancer ne se développe pas. Dans une vidéo dévoilée sur les réseaux sociaux, il explique avoir fumé pendant des années (il a arrêté en juillet) en pensant que cela ne pouvait arriver qu’aux autres. Et pourtant, dans neuf cas sur dix, le cancer des poumons concerne des fumeurs et des anciens fumeurs. 

Tout comme il l’avait fait en annonçant publiquement être touché par un cancer de la prostate, Jean-Pierre Pernaut veut utiliser sa notoriété et son influence pour améliorer la prévention, et surtout enlever ce tabou que la société pose sur le mot cancer, à tel point que plus personne n’ose prononcer ce mot. Jean-Pierre, lui, le prononce, et fait preuve d’un grand optimisme. D’ici quelques jours, il aura droit à un beau spectacle qui devrait lui faire plaisir !  


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.