Miss France : Sylvie Tellier dévoile enfin le rôle d’Alexia Laroche-Joubert dans le concours

Quand on organise une élection comme Miss France, aucun détail ne doit être laissé au hasard. Aussi, le départ de l'une et la montée en puissance de l'autre ne font pas bon ménage. Objeko fait le point !

@RACHID BELLAK / BESTIMAGE-Miss France : Sylvie Tellier dévoile enfin le rôle d’Alexia Laroche-Joubert dans le concours

Après son centenaire, Miss France évolue. Or, en coulisses, Sylvie Tellier et Alexia Laroche-Joubert s’écharpent. On fait le point !

Y’a du changement dans l’air pour Miss France !

Grâce à ces deux vidéos, on découvre l’envers du décor de Miss France. En effet, avant d’accéder au plateau de TF1, les candidates doivent d’abord se démarquer dans leurs régions respectives. Après de nombreuses tentatives de rébellion, le comité fait un pas dans leur direction. En s’installant dans le fauteuil de présidente, Alexia Laroche-Joubert s’efforce de mettre de l’eau dans son vin.

Pendant quarante-huit heures, celles qui défileront dans l’espoir de décrocher un pass gagneront “252 euros nets” … et pas un centime de plus ! Face à la grogne de certaines associations féministes, la productrice mythique de Koh-Lanta ou de la Star Academy sort les crocs. Le moins qu’Objeko puisse dire, c’est qu’elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. “Cela ne correspond pas à nos valeurs et les motivations des candidates de Miss France ne seraient plus les mêmes. Pour ça, elles peuvent faire Les Marseillais ou Les Ch’tis. » 

Tout sur le nouveau règlement de Miss France !

À TPMP, Cyril Hanouna a accès à des informations exclusives. Face aux chroniqueurs scotchés, il nous explique que la vie personnelle bien remplie des candidats ne sera plus un obstacle pour tenter l’aventure Miss France. Dans cet article, Objeko vous racontait une anecdote à propos des filles d’Alexia Laroche-Joubert. Forcée d’élever seule ses deux princesses, elle jette un pavé dans la mare. “J’ai moi-même fait une carrière tout en étant maman, je ne veux pas présupposer qu’elles ne seront pas capables de s’organiser. » D’autre part, soucieuse de confier la vaste tâche de présélection aux régions, elle souligne ce paradoxe. « Tous les comités locaux sont indépendants, juridiquement et statutairement, sont libres d’adopter ou non ces recommandations”.

La mise au point de Sylvie Tellier atomise les rumeurs

Inutile de tourner autour du pot. Il y a eu un avant et après le départ de Géneviève de Fontenay. Mise sur le carreau par une ancienne reine de beauté, la dame au chapeau monte régulièrement au créneau. Or, ces jours-ci, sans qu’on le comprenne vraiment le pourquoi du comment, on apprenait que l’implication de remplaçante Sylvie Tellier va diminuer de moitié au profit d’Alexia Laroche-Joubert. Et ce n’est pas ce voyage en Guyane de l’actuelle Miss France qui devrait faire taire cette rumeur. D’ailleurs, la question de cet internaute, c’est sans doute l’occasion de clarifier les rôles de chacune.

Capture d’écran (c) Instagram (c) Sylvie Tellier

Sur son compte Instagram, la belle-sœur de Jean-Pascal Lacoste déclare. “Elle est présidente depuis plusieurs mois [et] accompagne Diane Leyre. [C’est pourquoi], représente l’organisation Miss France lors de la finale de Miss Guyane. N’y voyez aucun favoritisme, elle participera à plusieurs élections régionales cette année” ! Est-ce le début d’une nouvelle ère ? Promis, dès que ça bouge dans un sens comme dans l’autre, Objeko vous tient au courant !