Miss France : Violemment critiquée, cette ancienne reine de beauté torpille un internaute !

Laury Thilleman, ex-Miss et compagne du restaurateur Juan Arbelaez, ne s’est pas laissée faire par un internaute pour le moins moqueur.

© TF1

Vous souvenez-vous de la belle Laury Thilleman ? Elle avait décroché la couronne Miss France en 2011. Depuis, la jeune femme lutte au quotidien pour préserver la planète. Sur son compte Instagram par exemple, elle encourage ses abonnés avec plein d’astuces et de bons conseils. L’un de ses combats, c’est la pollution des plages. Vous connaissez peut-être également son compagnon, le restaurateur Juan Arbelaez. Régulièrement, il fait part de délicieuses recettes dans Quotidien de Yann Barthès sur C8.

« Je fête mes 10 ans de Miss France »

En 2020, c’était une année toute particulière pour Laury Thilleman. Pour l’occasion, elle avait accordé une interview à nos confrères de l’Est républicain. « Cette année est particulière : je fête mes 10 ans de Miss France alors que le concours fête ses 100 ans. Je suis fière de la tournure qu’a pris le concours mais surtout les valeurs que chaque élection défend : des messages environnementaux ou envers la femme. Les Français sont attachés à ce concours et fait partie du patrimoine. Je suis contente d’être passée par là. Devenir Miss France m’a fait gagner quelques années sur le parcours que j’avais envie de mener. J’ai toujours un regard doux et respectueux sur ce que cette expérience m’a apporté. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laury Thilleman (@laurythilleman)

Toujours rayonnante avec un teint éclatant, elle en avait profité pour révéler ses secrets de beauté. « Quand je me lève, je ne déjeune pas et je préfère me faire une vraie pause déjeuner le midi. En revanche, je ne peux pas me passer d’un grand verre d’eau le matin qui va venir me réveiller le cerveau et l’organisme, m’activer le système digestif et éliminer les toxines qu’on a stocké pendant la nuit. Ensuite, été comme hiver, je me passe un jet d’eau glacée sous la douche, du bas vers le haut pour retendre les tissus. Je développe des endorphines qui me donnent le sourire pour toute la journée. Au début c’était dur, mais je n’arrive plus à m’en passer. », ajoute-t-elle dans les colonnes de l’Est Républicain.

Miss France: « C’est un vrai fléau pour notre santé. »

Mais la beauté ne constitue pas son unique centre d’intérêt, loin de là ! Car l’ex-miss s’engage au quotidien pour protéger la planète. « A un moment donné, il faut prendre le taureau par les cornes : il faut vraiment qu’on enraye la machine du plastique. 400 millions de tonnes de plastique sont produites dans le monde : c’est aberrant. Les poissons et les oiseaux l’ingèrent et au final, nous aussi. C’est un vrai fléau pour notre santé. On se rend compte en changeant nos habitudes que le plastique n’est vraiment pas nécessaire. », révèle-t-elle encore à nos confrères de l’Est-Républicain.

Si elle donne des conseils régulièrement, certains internautes semblent lassés. Ce weekend, la jeune femme a simplement publié un post posant une simple question : « Où est-ce que je m’envole ? ». Et il n’en a pas fallu plus pour qu’un internaute pointe du doigt le fait qu’elle voyageait en avion. « Quelque part où l’on ne peut pas se rendre en train j’espère ! », a alors fait remarqué l’abonné.

« Je trouve d’ailleurs cela dingue de devoir s’en justifier »

L’ex-miss s’est alors saisi de son compte Instagram pour remettre les pendules à l’heure :  « Evidemment ! Je ne prends plus l’avion en France/Europe depuis longtemps. Et je limite mes déplacements en avion à mes trajets professionnels et personnels à l’étranger lorsque le train n’est pas une option. Je trouve d’ailleurs cela dingue de devoir s’en justifier dès lors qu’on se bouge pour la planète au quotidien et que l’on tente de diffuser des actions et messages positifs en ce sens ! Je n’ai jamais dit que j’étais ou que je cherchais à être une écolo irréprochable : c’est tout simplement impossible dans notre société moderne », a-t-elle ainsi fait savoir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laury Thilleman (@laurythilleman)

Et d’ajouter : « Je ne me permettrai jamais de vous juger. Ma motivation est de vous transmettre des pistes positives et des gestes simples à intégrer (ou non) à notre quotidien afin de tenter de réduire ensemble notre impact sur la planète… Pas de vous interdire de vivre ! Pensez à revoir vos actions individuelles plutôt que critiquer celles du voisin… la planète vous en sera grandement reconnaissante !« , a-t-elle enfin conclu.