Mon garçon : Guillaume Canet écarté de l’équipe de tournage, la raison dévoilée

En 2017 sort le thriller Mon garçon, porté par un casting cinq étoiles. Mais ce que vous ignorez peut-être, c'est que le tournage n'a pas été des plus conventionnels. Le comédien principal, Guillaume Canet, a été séparé du reste de l'équipe. Pourquoi ? Car il n'avait pas eu l'autorisation de lire le scénario. C'est donc sans lire l'histoire du film qu'il a accepté.

© Capture Facebook

Un pari risqué pour Guillaume Canet

On le sait, les acteurs reçoivent chaque mois plusieurs scénarios (pour les plus chanceux en tout cas). Ils les lisent et expliquent à leur agent lesquels ils ont préféré. Tout commence généralement par cette simple lecture. Mais pour le tournage du film « Mon garçon », tout ne s’est pas passé comme prévu. Christian Carion, qui connaît bien Guillaume Canet, lui propose de participer à ce projet sans lire le scénario. Tout juste le compagnon de Marion Cotillard sait qu’il interprète Julien, un père de famille qui reçoit un message de son ex-femme (Mélanie Laurent), en larmes, qui lui apprend que leur fils a disparu lors d’un bivouac en montagne, pendant une classe verte. Julien se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver son fils

Le film joue beaucoup sur l’effet de surprise qu’il procure aux téléspectateurs… mais aussi à Julien qui ignore tout des obstacles qui se trouveront sur sa route. Et le réalisateur tient à ressentir la surprise dans les yeux de Julien / Guillaume Canet. Non pas qu’il ne croit pas en sa capacité à jouer la surprise, mais c’est un pari qu’il se lance, celui de proposer à Guillaume Canet de ne pas lire le scénario. 

« Christian m’a dit ‘si on le fait dans ces conditions, il ne faut pas que tu lises le scénario. Puisque c’est la quête d’un homme qui ne sait pas ce qu’il va trouver, j’aimerais que tu sois dans la situation d’un homme qui va être surpris, qui ne va pas du tout préméditer ce qui va se passer et qui va être choqué, ému, qui va vivre toutes sortes d’émotions face à l’inconnu« 

Guillaume Canet ne mange pas avec le reste de l’équipe

Christian Carion ne plaisantait pas. Quand le tournage débute, Guillaume Canet est tenu à l’écart. Tous les autres comédiens, qui ont pris connaissance du scénario, ne lui parlent pas. Le metteur en scène a peur que l’un d’eux vende la mèche. Il se rappelle de ce tournage si particulier et un peu compliqué à gérer dans les premiers jour Guillaume Canet :

« Le soir pas de repas en équipe, Guillaume était seul dans un petit hôtel. Ça lui a pesé énormément, jusqu’au vendredi – quand l’essentiel de la manipulation était terminée où l’on a pu se permettre un fonctionnement à peu près normal. Du coup le vendredi midi il a déjeuné avec nous sur le plateau, et il nous a dit ‘Vous savez que c’est vachement sympa de manger ensemble !

Des tournages pas comme les autres

Si la création d’un film est souvent un exercice millimétré, certains tournages sortent de l’ordinaire, comme celui de Mon garçon. Ce n’est pas un cas unique, même si cela reste rare. Pour le tournage du film d’horreur espagnol, REC, les acteurs étaient dans une posture similaire. Manuela Velasco, qui interprète le personnage principal (celui d’une journaliste prise au piège dans un immeuble rempli d’infectés) ignorait même si son personnage allait vivre ou non. Les deux réalisateurs lui disaient simplement de faire de son mieux pour vivre, et qu’ils allaient tous voir si elle y arrivait. De quoi plonger l’actrice dans une ambiance particulière qui rend le film si effrayant. 

D’un autre côté, il y a des réalisateurs qui veulent que les comédiens récitent le texte au mot près. En effet, et c’est notamment le cas de Michael Haneke, certains ne laissent pas de place à l’improvisation. Leur film doit ressembler à ce qu’ils envisagent dans leur tête. Lors du tournage de Funny Games US, le remake américain de son propre film (Funny Games) tourné en allemand, Michael Haneke a demandé à l’actrice Naomi Watts d’essuyer la vaisselle d’une certaine manière. Le tournage de cette simple scène a duré des heures puisque l’actrice devait essuyer les plats exactement comme le souhaitait son metteur en scène