Mort de Régine : révélations CHOCS sur sa relation avec Jean-Jacques Goldman

A 92 ans, la chanteuse et femme d’affaire a laissé s’échapper son dernier souffle. Elle a marqué plusieurs générations de fétards avec ses folles soirées parisiennes tandis qu’elle mène également une carrière de chanteuse. Mais elle manque de sérieux pour un certain Jean Jacques Goldman, convaincu qu’elle n’a pas sa place dans la troupe des Enfoirés.

Mort de Régine : révélations CHOC sur sa relation avec Jean-Jacques Goldman
© GETTY IMAGES

Régine, le symbole du monde de la nuit 

« Régine nous a quittés paisiblement ce 1er mai à 11h« . C’est un communiqué très sobre qui annonce la mort de la chanteuse, par le biais de sa petite fille. A 92 ans, Régine s’en va avec sans doute des millions de souvenirs et peut se vanter d’avoir rendu les soirées de bien des gens encore plus folles et festives. Il faut dire que Régine est une femme d’expérience puisqu’elle commence à animer des soirées dansantes quand elle n’a qu’une vingtaine d’années. Elle est passionnée par les danses américaines et une vocation se développe en elle et s’exprime. 

En 1956, elle ouvre ainsi son tout premier établissement et décide de lui donner son prénom. Ce sont de nombreuses stars qui poussent les portes de ce lieu festif, à l’image de Brigitte Bardot ou Georges Pompidou. C’est tout le gratin de la capitale qui s’y retrouve, quand le soleil est bien couché. Mais son succès ne s’arrête pas aux frontières de la France : il est mondial. Elle ouvre des établissements dédiés à la danse et aux folles soirées à New York, Rio, Monte Carlo, Saint Tropez… 

Elle ne se contente pas d’être une redoutable femme d’affaire, Régine aime également chanter. Grâce à son large réseau, les plus grands artistes travaillent avec elle et lui écrivent des chansons : Charles Aznavour, Serge Gainsbourg, Henri Salvador… 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Parisien (@leparisien)

Jean Jacques Goldman pas convaincu par la présence de Régine aux Enfoirés

Anonymes et personnalités participent aux soirées de Régine. Elle se lance dans la chanson. Elle ouvre des établissements dans le monde. Tout réussit à Régine. Elle peut utiliser sa notoriété pour faire le bien. Une participation aux Enfoirés fait sens, elle qui est connue de tous et sait chanter. Mais jamais elle ne se retrouve sur scène avec ses collègues artistes. Pourquoi ? A cause de Jean-Jacques Goldman, selon la principale intéressée. 

C’est au micro de la radio RTL, en 2017, qu’elle fait cette révélation : « Goldman n’a jamais voulu. Il a dit ‘Non, elle s’occupe de la drogue, ça marche pas avec notre truc‘ ». Régine a en effet fondé SOS Drogue International. C’était avant les Restos du Cœur et Coluche lui demande même des conseils pour se lancer. Mais le chanteur de Je Marche Seul n’est pas pour autant impressionné. Pire encore, il l’aurait totalement blacklisté. Et même si certains militent pour son arrivée, elle ne se fait pas : « Ils ont tous essayé. Palmade, Bruel, Voulzy… Ils ne comprenaient pas. Il n’a peut-être pas de sympathie pour moi ».

Deux ans plus tôt, auprès de Purechart, elle évoquait déjà ce boycott, mais n’avait pas hésité à être plus virulente avec le compositeur si apprécié des français, malgré sa discrétion depuis des années : « Il a dit que moi, je m’occupais de la drogue. J’ai une énorme association antidrogue. Et selon lui, il ne fallait pas mélanger. Pas mélanger quoi ? Il y a beaucoup de drogués qui vont chercher à manger (…). Je trouve que c’est idiot de ne pas profiter de mon talent... ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @m_tubbs

Les Enfoirés : les rois de la polémique ?

Aujourd’hui, Jean Jacques Goldman n’est plus à la tête des Enfoirés. Après des années de bons et loyaux services, il laisse la place à la nouvelle génération, chargée de créer de toute pièce un spectacle. Mais si pendant un temps personne ne disait du mal des Enfoirés, les langues se délient aujourd’hui. Certains ont toujours refusé d’y aller, tandis que d’autres sont partis et regrettent l’ancienne époque. Des problèmes d’égo entre artistes sont évoqués en coulisse. De quoi faire perdre de vue la bonne cause. 

Certains chanteurs n’hésitent pas à taper sur les Enfoirés, comme Eddy Mitchell qui ne comprend pas le « mélange des genres » actuel qui consiste à faire chanter des sportifs ou des comédiens. « Je suis un chanteur professionnel, je ne vais pas chanter avec un footballeur. Ou alors, on fait Les footballeurs font les restos. Pourquoi pas? Ou Les icônes télé font les Restos du cœur, avec Mimie Mathy, mais le mélange, je ne comprends pas« . 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.