Muriel Robin, ancienne membre de la troupe, balance du lourd sur les Enfoirés

Pourquoi Muriel Robin ne participe-t-elle plus aux concerts des Restos du cœur ? Plusieurs années après son départ, elle révèle tout dans un entretien exclusif.

© Liewig Christian/ABACA

De toute évidence, Muriel Robin était d’humeur à la confidence ces derniers jours. La célèbre humoriste a effectivement accepté de se confier à Jordan de Luxe dans un entretien diffusé par Télé Loisirs. Lors de cette interview, la comédienne a notamment évoqué la raison pour laquelle elle ne fait plus partie de la troupe des Enfoirés. Des déclarations surprenantes sur lesquelles Objeko revient pour vous.

Muriel Robin : un véritable sentiment de solitude parmi la troupe des Enfoirés

Le temps des regrets

Face à Jordan de Luxe, Muriel Robin a tout d’abord commencé par remonter le temps et à se remémorer des moments importants de sa carrière. Elle a notamment parlé sans tabou de ses préférences amoureuses qui, selon elle, ont été un frein à son parcours professionnel. L’artiste imagine ainsi que son coming out a eu des conséquences : « On ne vous le dit pas, mais ça m’est apparu le mois dernier, c’est une évidence : comment vous expliquez qu’en 30 ans, on ne m’ait jamais vue au cinéma ? Vous l’expliquez comment ? ». 




Apparemment, Muriel Robin n’est donc pas satisfaite de ne pas put avoir mené pleinement sa vie d’actrice. C’est d’ailleurs pour elle l’un des plus grands «  chagrins «  de son existence. Même si elle a joué quelques rôles importants, elle n’en garde pourtant pas un très bon souvenir. À titre d’exemple, son interprétation de Béatrice de Montmirail dans le deuxième volet des Visiteurs a été pour elle un échec, mais également un regret : « Je n’aurais pas dû le faire. Déjà, quand on n’est pas choisie, c’est pas terrible, mais être choisie en deuxième… Je l’ai fait quand même parce que Valérie Lemercier ne voulait pas le faire, mais je ne suis pas une deuxième. C’est pas très bon pour son ego ». Avant de rajouter : « Je n’ai pas été heureuse et donc je n’ai pas été très drôle et je n’ai pas été très bonne non plus ».

Les raisons d’une absence

Lors de ce rendez-vous avec Jordan de Luxe, Muriel Robin ne s’est pas contenté de parler du monde du cinéma. À la question de savoir pourquoi elle ne fait plus partie de la bande des Enfoirés, elle s’est également montrée très loquace. La comédienne et spécialiste du one-woman-show a ainsi raconté pourquoi elle a choisi de mettre un terme à cette aventure en faveur des Restos du cœur. Depuis 2008, il faut effectivement souligner qu’elle ne fait plus partie de la petite bande : ” Je n’y vais plus depuis quinze ans. Je ne peux plus, il y a trop de monde. Déjà moi un peu sauvage, plus mon burn-out… Tout ce groupe, tout ce monde, je ne peux pas… ”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muriel Robin Officiel (@mumurobin)

Pourtant, entre 1992 et 2008, Muriel Robin a été l’un des piliers des Enfoirés. Elle avait même une fonction très importante puisqu’elle était à l’origine de nombreux sketchs et de nombreuses séquences qui ont émaillé ces années-là. Néanmoins, elle se souvient aussi d’avoir parfois vécu une expérience extrêmement solitaire : « J’étais seule. Je n’avais pas le même rôle que les autres. Pendant que les autres chantaient, discutaient et s’amusaient, j’étais seule à faire tous les plateaux. J’ai fait un truc de titan ». Une masse de travail extrêmement importante qui était difficile à elle seule .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muriel Robin Officiel (@mumurobin)

Un sentiment d’abandon

Muriel Robin se remémore ainsi cette période qui de toute évidence a été loin d’être agréable. À l’exception de Mimie Mathy qui était là pour l’épauler, elle s’est sentie quelque peu abandonnée à son triste sort : « Mais pendant que tout le monde buvait des coups en bas, moi, j’étais avec mes fiches toute seule à écrire des trucs ». Elle reconnaît néanmoins avoir demandé à l’occasion de l’aide à ses complices sans pour autant ressentir un soutien suffisamment important pour lui permettre de continuer. Elle a donc compris à cet instant qu’il était préférable pour elle d’envisager de se retirer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muriel Robin Officiel (@mumurobin)

Concernant l’ambiance au cœur de la troupe des Enfoirés, Muriel Robin décrit une situation loin d’être idyllique. Elle avoue ainsi à demi-mot que malgré les apparences, il n’existait pas une fraternité à toute épreuve. Autrement dit, les relations entre les artistes n’étaient pas toujours au beau fixe : « On est nombreux, à un moment, on a le droit de dire à quelqu’un : ‘Tu m’emmerdes…(…) Pourquoi, ce serait parfait et on serait chez les Bisounours ? ». En définitive, toutes ces raisons ont fait que Muriel Robin a préféré définitivement fermer ce chapitre. D’ailleurs, il faut bien reconnaître qu’elle n’est pas la seule à avoir finalement tourné le dos à l’institution créée par Coluche. D’autres artistes ont effectivement fait le même choix, apparemment déçus de ne plus retrouver l’esprit initié à l’époque par l’homme à la salopette.